Fisker Ocean officialisé : prix cassé, toit solaire et immense écran pour ce SUV électrique

 

Fisker a enfin officialisé son tout premier véhicule électrique, l’Ocean. Le constructeur a surtout tenu sa promesse de lancer un SUV branché à moins de 40 000 dollars. La version la plus onéreuse se paye aussi le luxe de proposer un toit solaire.

Et si la Fisker Ocean n’était pas la belle surprise de la fin d’année 2021 dans le domaine des voitures électriques ? Cette entreprise fondée en 2016 par Henrik Fisker — héritage de Fisker Automotive, un échec soldé par un rachat — nous avait fait la promesse de lancer un SUV électrique abordable, à moins de 40 000 dollars plus précisément.

Excellente nouvelle : le groupe a tenu parole. La Fisker Ocean a en effet été officiellement présentée par la société américaine, après deux ans de teasings en tous genres et autres petites annonces, le temps de nous faire patienter. Voici désormais l’Ocean, déclinée en trois versions : Sport, Ultra et Extreme.

VersionOcean SportOcean UltraOcean Extreme
TransmissionTractionIntégraleIntégrale
Autonomie402 km547 km+ de 560 km
Puissance275 ch540 ch550 ch
0-100 km/h6,9 s3,9 s3,6 s
ModesEarth et FunEarth, Fun et HyperEarth, Fun, Hyper et Off-Road
Prix37 499 $49 999 $68 999 $

Forcément, le prix de 37 499 dollars de l’Ocean Sport fait partie de ses gros points forts. C’est un tarif somme toute abordable pour un SUV électrique. Il suffit de voir à quel point la Tesla Model 3 entrée de gamme cartonne en France, grâce à son tarif attractif de 37 800 euros après l’application du bonus écologique.

Toit solaire

En sachant que le segment des SUV fait désormais partie des plus populaires du marché, il y a fort à parier que cet Ocean Sport pourrait faire de l’œil à plus d’un consommateur ou consommatrice. Plus onéreuses, les versions Ultra et Extreme seront réservées aux bourses plus conséquentes.

L’Ocean Extreme veut cependant justifier son prix avec la présence d’un toit solaire inédit. Fisker assure qu’il est en mesure de fournir environ 3200 kilomètres d’autonomie supplémentaires par an, dans des conditions idéales. Sous un ciel ensoleillé typique, cette mesure chute à 2400 kilomètres, soit 200 kilomètres par mois tout de même.

Dans son communiqué de presse, Fisker précise que l’intérieur de son véhicule a été conçu à partir d’une philosophie végan, incluant bouteilles en plastique recyclées, filets de pêche et vieux tee-shirts. L’habitacle fait également la part belle aux technologies avec un immense écran de 17,1 pouces en centre du tableau de bord.

Écran rotatif

À titre de comparaison, l’écran d’une Tesla mesure 15 pouces. Celui de l’Ocean a en plus l’avantage d’être rotatif en switchant d’un mode paysage à un mode portrait selon vos usages du moment. Les mises à jour logicielles à distance (OTA, pour Over-the-Air) sont également de la partie.

Fisker Ocean

Source : Kirsten Korosec via TechCrunch

Fisker veut jouer la carte de la « cool attitude » avec un mode « Californie » plus gadget que révolutionnaire. Ce mode abaisse toutes les fenêtres du véhicule avec une simple et unique pression d’un bouton, même les glaces de custode, ces petites fenêtres au-dessus de la roue arrière.

Lancement de la production dès novembre

Pour assurer une ambiance sonore digne de ce nom, Fisker a équipé son véhicule électrique de 16 haut-parleurs. L’entreprise évoque enfin des systèmes d’assistance à la conduite avancés liés à la sécurité, au freinage et au confort de conduite, sans donner beaucoup plus de précisions.

La Fisker Ocean jouit d’une édition spéciale de lancement, nommée Ocean One, qui portera ce nom spécifique sur sa carrosserie avec le même niveau de finition que l’Extreme. La production débutera dès novembre à l’usine de Graz, en Autriche. On ne sait pas si le marché français est concerné par le lancement.

Comme prévu, Kia a dévoilé le Concept EV9. Un très grand SUV 100 % électrique qui aiguise notre curiosité.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles