Essai de la Tesla Model Y : le meilleur SUV électrique compact du marché

La plus pratique mais la moins sexy des Tesla

Tesla Model Y
9 /10

Note de la rédaction

Où acheter le
Tesla Model Y au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Points positifs de la Tesla Model Y
  • Simplicité d'utilisation
  • Agréments de conduite
  • Volume utile exceptionnel
  • Confort à l'arrière
  • Réseau de Superchargeurs
Points négatifs de la Tesla Model Y
  • Une charge rapide largement perfectible
  • Le changement de voie automatique à 3 800 euros
  • Rayon de braquage
 

Le véhicule sans doute le plus attendu de l’année passe entre nos mains : la Tesla Model Y. Le SUV compact électrique familial du constructeur californien est arrivé en France, et nous avons pu l’essayer pour vous. Alors, est-ce le meilleur SUV électrique sur le marché ? La réponse dans notre test.

La Tesla Model Y

La Tesla Model Y // Source : Frandroid

Tesla Model YFiche Technique

Modèle Tesla Model Y
Catégorie SUV
Puissance (chevaux) 513 chevaux
Puissance (kw) 377 kW
0 à 100 km/h 3.7 secondes
Niveau d'autonomie Autonomie élevée
Vitesse max 241 km/h
OS embarqué Tesla OS
Taille de l'écran principale 15 pouces
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS)
Longueur 4751 mm
Hauteur 1624 mm
Largeur 2129 mm
Prix entrée de gamme 59990 euros
Poids Maximal 2003 kg
Fiche produit

Tesla Model YDesign

Cette Tesla Model Y conserve un design similaire à sa petite sœur, la Model 3, en reprenant toutes ses caractéristiques, notamment à l’avant : une calandre pleine avec les mêmes phares et un long capot plongeant pour que le coefficient aérodynamique tant prisé par les véhicules électriques soit aussi petit que possible.

L’avant de la Tesla Model Y

L’avant de la Tesla Model Y // Source : Frandroid

Ce SUV familial de 2 tonnes reste tout de même un gros véhicule : 4,75 mètres de long pour 2,13 mètres de large (1,98 mètre avec les rétroviseurs rabattus) et 1,62 mètre de haut.

  • Longueur : 4 751 millimètres
  • Largeur : 2 129 millimètres
  • Hauteur : 1 624 millimètres
  • Empattement : 2 890 millimètres

Les tours de roue sont habillés de plastique noir, tout comme les bas de caisse et le diffuseur arrière, ce qui peut s’avérer pratique à entretenir. Cela reste toutefois moins joli que des éléments de carrosserie peints. Il n’y a plus de chrome sur les tours de portes ou poignées : maintenant, tout est noir satiné chez Tesla.

L’arrière du véhicule, quant à lui, rappelle que cette Model Y est bien un SUV, et que l’accent sera donc mis sur le côté pratique plutôt que sur l’esthétique. Ainsi, vu de dos, le véhicule paraît globalement gros, large et haut, assez éloigné des lignes sportives de la berline compacte du constructeur.

Tesla Model YIntérieur

L’intérieur du Model Y n’est pas sans rappeler la Tesla Model 3, bien évidemment. Les sièges avant sont les mêmes, tout comme la console centrale, la planche de bord, le volant ou encore l’écran et le système d’infodivertissement.

L’intérieur de la Tesla Model Y

L’intérieur de la Tesla Model Y // Source : Frandroid

Toutefois, des différences de taille existent par rapport à la berline compacte du constructeur californien. La hauteur plus importante du Model Y permet de rehausser les sièges avant, qui laissent ainsi une place conséquente à l’arrière pour y glisser les pieds des passagers de manière confortable.

Les cinq sièges en simili cuir sont chauffants avec trois niveaux différents de chauffage, et le volant l’est aussi. Pour terminer sur les sièges, notez enfin qu’ils sont ajustables électriquement et que le siège conducteur est à mémoire de profil. Ainsi, il s’ajuste dès que vous ouvrez la porte si votre smartphone est appairé en tant que clé.

Vue de l’intérieur de la Tesla Model Y

Vue de l’intérieur de la Tesla Model Y // Source : Frandroid

En étant plus haut perchés, le conducteur et son passager dominent bien la route, et la position de conduite est très confortable. Comme à l’accoutumée chez Tesla malheureusement, la visibilité arrière est assez médiocre. Mais fort heureusement, l’excellente qualité de la caméra arrière (que l’on peut afficher quand on veut, pas uniquement en reculant) vient aisément pallier ce souci.

La part belle est faite aux passagers arrière, qui bénéficient d’un toit vitré d’un seul tenant depuis la fin du pare-brise avant jusqu’au début du hayon. Ainsi, la garde au toit est excellente, et même les grands gabarits trouveront les trajets confortables à l’arrière de cette Tesla Model Y.

Les places arrière de la Tesla Model Y

Les places arrière de la Tesla Model Y // Source : Frandroid

Les trois places arrière sont assez larges pour accueillir des sièges enfants, mais attention toutefois : il n’y a que deux ISOFIX disponibles. La banquette arrière possède des sièges rabattables individuellement, ce qui permettra par exemple de baisser uniquement le siège du milieu pour loger des skis ou une planche de surf tout en gardant quatre places disponibles. Enfin, les dossiers des sièges arrière sont inclinables, afin de pouvoir maximiser soit l’espace disponible dans le coffre, soit le confort des passagers.

La console centrale propose deux porte-gobelets et un volume assez important pour ranger des affaires, mais les petits bacs pour compartimenter la console doivent être achetés séparément, il n’y a pas de petites économies chez Tesla. Un socle de recharge sans-fil pouvant accueillir deux smartphones se trouvent sous l’écran central, et quatre ports USB-C sont disponibles au total (deux pour les passagers arrière).

Les modèles actuels de Tesla Model Y livrés en Europe sont fabriqués à la Gigafactory de Shanghai, qui est réputée pour ses qualités de finition et d’assemblage bien meilleurs que ce que l’on constatait auparavant pour les voitures venant des USA. On ne peut que confirmer cela, avec des ajustements très corrects à l’intérieur de la Tesla Model Y ainsi que des matériaux de qualité partout dans l’habitacle. La plupart des problèmes de finition et d’assemblage que l’on reprochait souvent à Tesla — à raison — ne sont pas d’actualité sur ces modèles.

Enfin, comment ne pas mentionner la pièce de résistance de cette Tesla Model Y : le coffre arrière. En effet, une gigantesque ouverture vous offrira une capacité de chargement de 854 Litres avec les sièges arrière utilisés, et jusqu’à 2 041 Litres avec les sièges rabattus. Dans les deux cas, un coffre à l’avant de 117 Litres reste disponible. En combinant l’ouverture du hayon à la possibilité de rabattre les sièges directement depuis le coffre, il ne fait aucun doute que vous arriverez à transporter presque tout avec la Model Y.

Tesla Model YInfodivertissement, multimédia et application mobile

Une Tesla reste un ordinateur avec des roues, et la Model Y ne fait pas exception. On retrouve à bord ce qui fait la force de Tesla, et bien souvent la différence avec les autres constructeurs : une simplicité d’utilisation, une réactivité à toute épreuve et un unique écran central de 15 pouces qui contrôle quasiment tout ce qui concerne le véhicule.

L’écran central de la Tesla Model Y

L’écran central de la Tesla Model Y // Source : Frandroid

Sur la partie gauche de l’écran, on retrouve une modélisation de l’environnement vu par les caméras équipant le véhicule, avec la représentation la plus avancée de l’industrie automobile à ce jour. Non seulement les lignes au sol sont visibles, mais également les feux tricolores, les panneaux Stop, les flèches au sol, les marquages des pistes cyclables ou encore les poubelles (oui, oui !), et même les piétons et cyclistes.

Si cela n’est parfois pas utile pour le conducteur qui regarde la route, cela permet de se rassurer et de comprendre que la voiture voit bien son environnement, notamment lorsqu’on utilise les assistances à la conduite dont on parlera ultérieurement.

Un abonnement à la connectivité premium de Tesla est inclus pendant 12 mois après l’achat de la Tesla Model Y, ce qui vous permet de profiter d’une vue satellite sur la navigation, mais aussi d’une visualisation du trafic en temps réel. Cet abonnement à 9,99 euros par mois une fois la période de grâce écoulée propose également Spotify, un navigateur Internet, TuneIn ou encore l’accès à YouTube et Netflix (à l’arrêt) sans que le véhicule ait besoin d’être connecté à un réseau Wi-Fi. Cet abonnement est sans engagement, et peut être utile pour certains road trips notamment à l’étranger, pour éviter de partager la connexion de son smartphone par exemple.

Fort de son écosystème unique dans le monde automobile, Tesla propose une synergie complète entre son véhicule, son application mobile et son réseau de Superchargeurs. Depuis l’écran central, vous pouvez voir l’ensemble des stations de recharge du constructeur en un clin d’œil, le nombre de bornes disponibles à une station, la puissance maximale, mais aussi avoir des indications sur ce qui est disponible sur place pour se restaurer ou aller aux toilettes.

Le planificateur de trajet de Tesla intégré au véhicule vous guidera ainsi parfaitement lors des grands trajets dépassant l’autonomie de la voiture vers les différentes stations de Supercharge le long de votre voyage, pour que jamais vous ne vous posiez la fameuse question : « Mais où vais-je pouvoir charger ma voiture ? ».

Application mobile Tesla

L’application mobile propose la meilleure expérience de l’industrie automobile à ce jour. Elle permet non seulement de visualiser le statut de son véhicule (autonomie, puissance de charge, vitesse de déplacement, localisation, température), mais propose de nombreuses fonctions pratiques. Vous pouvez envoyer une destination à la voiture pour la retrouver à bord : la navigation est ainsi déjà prête. Il est aussi possible d’ouvrir les coffres et les fenêtres à distance, et même klaxonner, pour retrouver votre véhicule au milieu d’un parking au besoin.

Si vous possédez l’option « Autopilot amélioré » ou « Capacité de conduite entièrement autonome » (3 800 et 7 500 euros, respectivement), vous pouvez également utiliser la fonction « Sortie Auto », qui avancera ou reculera le véhicule de quelques mètres, que ce soit pour sortir d’un garage ou d’une place de parking trop étroite par exemple.

L’application Tesla sur Android

L’application Tesla sur Android // Source : Bob JOUY pour Frandroid

Enfin, la mise en route de la climatisation et l’activation des sièges et volant chauffants sont également possibles depuis l’application, pour que vous arriviez dans une voiture déjà à température. C’est ainsi un véritable écosystème qui est à votre disposition, avec non seulement la voiture, le réseau de Superchargeurs, mais aussi l’application mobile.

Votre smartphone fait également office de clé pour déverrouiller et démarrer le véhicule grâce à l’application mobile et au Bluetooth, ce qui rend l’expérience Tesla assez différente de ce que l’on trouve ailleurs. Vous n’avez pas besoin de clé sur vous (des cartes clés sont fournies à la livraison, mais ne servent que si vous n’avez pas votre smartphone avec vous), mais juste de votre smartphone : la voiture le reconnaîtra pour que vous puissiez vous installer et prendre le volant.

Tesla Model YConduite, consommation et assistances à la conduite

Au volant d’une Tesla, il est globalement difficile de ne pas être conquis et la Model Y n’est pas une exception à cette règle. De la simplicité d’utilisation, à la conduite à une pédale en passant par des performances de voiture de sport dans un SUV de deux tonnes, tout y est, et on apprécie.

Chaussée en roues de 20 pouces et pneus Michelin Pilot Sport EV, le SUV de Tesla gomme la plupart des aspérités de la route d’une manière très confortable. L’insonorisation est également très bonne sur cette cuvée 2021, grâce notamment au double vitrage à l’avant. Les premières manœuvres de parking vous rappelleront que le rayon de braquage de cette Tesla Model Y laisse à désirer, et vous insérer sur une route en sortant d’un parking par exemple demandera bien souvent deux voies de libres plutôt qu’une. Fort heureusement, les caméras arrière et latérales visibles sur l’écran central vous rassureront sur la proximité des objets qui vous entourent.

En virages appuyés, rien ne bouge, le centre de gravité très bas aidant beaucoup le groupe motopropulseur et les deux moteurs à gérer parfaitement la traction. Car oui, cette Tesla Model Y Grande Autonomie est équipée de deux moteurs : un à l’avant, et un à l’arrière. Le contrôle de la traction se fait intelligemment en ce sens où le moteur avant n’est sollicité qu’en cas d’accélération franche ou de perte d’adhérence. il est au repos le reste du temps pour consommer le moins possible.

En termes de consommation justement, ce Model Y est un exemple du genre, avec une consommation mixte avoisinant les 170 Wh/km et une consommation sur autoroute située autour de 220 Wh/km, de quoi faire sereinement 300 kilomètres dans toutes les conditions. Le modèle de prêt que nous avions affichait une consommation moyenne de 205 Wh/km sur les 1 000 derniers kilomètres, mais nous savons bien que les véhicules pour la presse sont rarement éco-conduits.

Si vous souhaitez d’ailleurs mettre le pied au plancher dans le SUV compact de Tesla, le 0 à 100 km/h sera abattu en 5 secondes tout rond pour la version Grande Autonomie, et en 3,7 secondes pour la version Performance. C’est bien assez pour vous plaquer au siège en toutes circonstances et vous extirper d’une barrière de péage à vive allure.

L’agrément de conduite général est exceptionnellement bon, avec une réactivité sous la pédale inégalée sur le marché de l’électrique. Les manœuvres à basse vitesse se font tout en douceur, le contrôle de la voiture est total et le sourire du conducteur est bien souvent garanti.

Assistances à la conduite

Outre l’aspect sportif et connecté des Tesla, une autre force réside dans ce que le constructeur appelle communément « Autopilot », à savoir une combinaison entre un régulateur de vitesse adaptatif et un maintien actif dans les lignes. Cette fonctionnalité est de série sur toutes les Tesla, et est activée en pressant deux fois le commodo de droite, tout simplement.

Une fois actif, le véhicule va se caler à la vitesse limite actuelle et suivre le trafic s’il est moins rapide, tout en maintenant la voiture centrée dans sa voie. Cela paraît simple, mais c’est diaboliquement efficace, surtout sur voie rapide. Il vous faudra garder vos mains sur le volant, sans quoi un rappel sera affiché sur l’écran. S’il est ignoré, vous serez averti de manière sonore, puis l’Autopilot sera désactivé jusqu’au prochain arrêt si vous persévérez.

Cet Autopilot de série peut être amélioré grâce à l’option du même nom : Autopilot amélioré. Facturée 3 800 euros (une coquette somme), cette option vous permettra de bénéficier du changement de voie automatisée en mettant simplement le clignotant dans la direction où vous voulez aller, de la navigation en Autopilot, du Parking auto et de la Sortie auto.

De nombreux propriétaires vous diront que cette option n’est utile que pour le changement de voie automatique, tant les autres fonctionnalités sont anecdotiques dans leur état actuel. Malheureusement, Tesla ne permet pas de payer pour une seule fonctionnalité (ou mieux, n’intègre pas le changement de voie automatique dans l’Autopilot de base), ce qui rend le montant total difficile à justifier.

Enfin, le niveau maximal des assistances à la conduite proposé par Tesla, j’ai nommé la Capacité de conduite entièrement autonome, est proposée à 7 500 euros, et permet en plus de l’Autopilot amélioré de réagir aux feux tricolores et aux panneaux STOP. Dans son état actuel de fonctionnement en France, il est totalement déraisonnable de conseiller de prendre cette option, sachant que vous restez libre de la payer a posteriori après avoir commandé le véhicule.

Tesla Model YAutonomie et recharge

Affichée avec une autonomie WLTP de 507 kilomètres, la Tesla Model Y est très bien placée dans le segment des SUV électriques compacts familiaux en 2021. Et comme chacun le sait, l’autonomie n’est qu’une partie de ce qui est intéressant en voiture électrique, l’autre étant la capacité de charge rapide. Nous reviendrons sur ce point en détail juste après.

Le chargeur embarqué de la Tesla Model Y vous permet de remplir la batterie en 7 heures environ avec une borne de recharge à domicile, au travail ou dans un hôtel de 11 kW, ou bien en un peu plus de 24 heures avec une prise domestique. Mais le point fort de Tesla est à chercher ailleurs : son réseau de Superchargeurs.

La Supercharge de la Tesla Model Y

Avec plus de 600 stations et 6 000 bornes en Europe, le réseau de Superchargeurs Tesla est le plus développé, le plus simple d’utilisation et le plus gros atout des véhicules de la marque pour beaucoup de possesseurs. Avec ce réseau exclusivement réservé à ses clients (pour le moment), Tesla assure sur son site Internet que l’on peut recharger jusqu’à 270 kilomètres en 15 minutes sur ce Model Y.

Si la promesse est belle, la réalité est, malheureusement, pour le moment légèrement différente. En prenant le meilleur cas de figure possible, 270 kilomètres signifient 53 % de batterie. Pour récupérer cette énergie en 15 minutes, il faut charger à une moyenne de 150 kW, en considérant qu’il y a 71 kWh utiles dans la batterie actuelle de la Model Y. Or, la Tesla Model Y charge malheureusement moins vite, même sur les Superchargeurs V3, capables de délivrer 250 kW de puissance.

Les différences entre une Tesla Model 3 de 2019 et une Model Y de 2021 en Supercharge

Les différences entre une Tesla Model 3 de 2019 et une Model Y de 2021 en Supercharge // Source : Bob JOUY pour Frandroid

Ci-dessus, voici un comparatif entre notre ancienne Tesla Model 3 de 2019 et la Tesla Model Y de 2021 sur différentes sessions de Supercharge. Au mieux, la Tesla Model Y chute sous 150 kW de puissance à 22 % de charge (contre plus de 235 kW pour la Model 3 de 2019), pour n’atteindre plus que 70 kW à 60 % (contre environ 110 kW pour la Model 3 de 2019).

Ce n’est pas dramatique, mais lorsqu’on sait qu’une ancienne Model 3 de presque trois ans charge bien plus vite, on est en droit de pointer du doigt cette régression inhabituelle de la part de Tesla. Et ainsi, la promesse de gagner plus de 50 % de batterie en 15 minutes est inatteignable en l’état, malheureusement. Il faut compter plutôt 20 minutes pour cela, soit 33 % de temps supplémentaires.

C’est d’autant plus dommage, car les batteries équipant actuellement les Tesla Model Y en Europe sont les mêmes que les Tesla Model 3 venant de la Gigafactory de Shanghai depuis près d’un an, et que les courbes de Supercharge ne se sont pas améliorées du tout.

Un Superchargeur Tesla

Un Superchargeur Tesla // Source : Frandroid

L’impact global sur un trajet de 1 000 kilomètres restera sans doute anecdotique (20 à 30 minutes de plus environ), mais nous souhaitions tout de même pointer du doigt ce souci qui touche les batteries LG utilisées par le constructeur dans ses Model 3 et Model Y Grande Autonomie pour l’Europe.

Même avec ce petit point noir concernant la charge rapide, ce Model Y reste très efficace pour les longs trajets nécessitant des pauses au Superchargeur, où l’utilisation est encore plus simple qu’une pompe à essence. On se gare, on branche, et c’est fini. Aucune authentification via une application mobile, une carte ou autre QR Code à scanner. C’est aujourd’hui la meilleure expérience disponible sur le marché des véhicules électriques, quoi qu’on en dise.

Tesla Model YPrix

Pour bénéficier du bonus écologique de 2 000 euros, Tesla a positionné son Model Y d’entrée de gamme tout juste sous la barre des 60 000 euros. Ainsi, avec un ticket d’entrée à 59 990 euros, si vous ne prenez aucune option et que vous vous contentez de la peinture blanche et de l’intérieur noir, le prix total à payer sera de 57 990 euros.

Toutefois, dès que vous changez la configuration, le bonus disparaît pour la version Grande Autonomie. Ainsi, une peinture affichée à 1 190 euros par exemple, reviendra en réalité à 3 190 euros, car le bonus de 2 000 euros ne sera plus accessible. L’effet de seuil du bonus est bien réel, et il peut être décisif dans votre achat selon le budget que vous consacrez à la voiture.

Le configurateur en ligne de la Tesla Model Y

Le configurateur en ligne de la Tesla Model Y

Comme toujours, les options chez Tesla sont assez simples : 5 coloris au choix (1 190 euros pour le Noir Uni, Gris Nuit Metallisé ou Bleu Outremer Métallisé et 2 100 euros pour le Rouge multicouche), des jantes de 20 pouces à 2 100 euros, l’intérieur noir et blanc premium à 1 190 euros. Ensuite, viennent s’ajouter les assistances à la conduite en option à 3 800 ou 7 500 euros. Il est possible de faire installer un crochet d’attelage pour 1 350 euros après la livraison, ce qui vous permettra de tracter jusqu’à 1 600 kilos.

Le panier global s’étend donc de 57 990 euros pour une Model Y Grande Autonomie blanche avec intérieur noir (et le bonus écologique), à 77 780 euros pour la version Performance, Rouge avec intérieur noir et blanc, et la capacité de conduite entièrement autonome.

Le 9 octobre 2021, Tesla organise une « Giga Fest » à la Gigafactory de Berlin, marquant l’ouverture de sa première usine européenne.
Lire la suite

Note finale du test
9 /10
La Tesla Model Y était attendue comme la voiture électrique familiale de référence en cette fin d’année 2021, et elle ne déçoit pas. Les familles seront comblées par l’espace à l’intérieur et par le volume de coffre exceptionnel. L’agrément de conduite est au rendez-vous, avec des performances très sportives pour un SUV compact. En prime, on bénéficie du meilleur réseau de recharge rapide qui existe, et d’une synergie entre l’application mobile et le véhicule qui n’existe nulle part ailleurs.

Toutefois, il est clair que Tesla n’équipe pour le moment pas ses Model Y avec les meilleures batteries qui existent. Il nous paraît important de préciser cela, surtout lorsque l’on constate que des Tesla de plus de 2 ans offrent des performances de recharge rapide considérablement meilleures.

Pour un prix de départ frôlant les 60 000 euros pour la version Grande Autonomie, le client final est en droit d’attendre ce qu’il se fait de mieux. Et bien que Tesla soit à la pointe de la technologie sur tous les sujets, le constructeur ne doit pas se reposer sur ses acquis et continuer de viser l’excellence. Gageons que l’arrivée des véhicules sortant de l’usine de Berlin en 2022 corrige ce point négatif.

Malgré le petit bémol relatif à la batterie actuelle de la Model Y, la dernière née de Tesla reste sans équivoque le meilleur SUV électrique compact du marché.

Points positifs de la Tesla Model Y

  • Simplicité d'utilisation

  • Agréments de conduite

  • Volume utile exceptionnel

  • Confort à l'arrière

  • Réseau de Superchargeurs

Points négatifs de la Tesla Model Y

  • Une charge rapide largement perfectible

  • Le changement de voie automatique à 3 800 euros

  • Rayon de braquage

Les derniers articles