Parcours d’une Tesla Model 3 : de l’usine au client final

 

La voiture électrique la plus populaire en France cette année 2021 ne vient pour le moment pas du Vieux Continent, et ainsi son parcours depuis l'usine où elle est fabriquée n'est pas vraiment classique. Dans ce dossier, nous allons récapituler ce qu'il se passe pour une Tesla Model 3, depuis sa fabrication jusqu'à sa livraison.

Commander une Tesla Model 3 est aussi facile que de cliquer trois fois sur son écran, et saisir son numéro de carte bancaire. Beaucoup de clients, une fois cette étape passée, vont alors chercher à savoir où se trouve leur voiture, quand elle leur sera livrée, et si possible avoir toutes les informations disponibles sur leur précieuse Model 3 avant même qu’elle soit livrée.

Depuis quelques mois maintenant, on distingue plusieurs parcours selon la version choisie, qu’elle vienne de l’usine de Shanghai ou de Fremont. Tentons ensemble d’y voir plus clair.

Une batterie Panasonic, CATL ou LG dans une Tesla

L’information n’est pas publiquement visible lorsque l’on commande une Tesla Model 3, mais plusieurs fournisseurs de batterie sont partenaires de la marque californienne, et ainsi il est possible que vous ayez soit une batterie Panasonic, soit une batterie LG, ou encore une batterie CATL lorsque vous recevrez votre véhicule. Malgré une croyance populaire, Tesla ne produit pas encore ses cellules, mais les achète à l’un des géants que sont LG, CATL et Panasonic, puis va fixer le pack de batterie au châssis du véhicule.

Jusqu’à présent, une batterie de Tesla Model 3 Grande Autonomie est composée de 4 modules de 24 blocs de 46 cellules contenant 340 piles cylindriques Li-ion. Le format 2170 (21 mm de diamètre pour 70 mm de hauteur) est utilisé, le format 4680 plus imposant (46 mm de diamètre pour 80 mm de hauteur) étant toujours en développement par Tesla. Pour les versions Autonomie Standard Plus, il s’agit de 4 modules de 24 blocs de 31 cellules au lieu de 46.

Les Tesla Model 3 Performance sont pour le moment les seules versions à être exclusivement équipées de batteries Panasonic, et vous n’avez pas de garantie au moment de la commande quant à la marque du pack de batterie qui équipera votre voiture. Tesla s’approvisionne constamment à des endroits différents, selon les tarifs et les disponibilités, ce qui lui permet une grande flexibilité, mais ce qui contribue aussi au flou qui entoure les secrets de ses véhicules. Il est quasiment impossible aujourd’hui de savoir exactement ce que l’on commande lorsque l’on achète une Tesla Model 3.

Tesla Model 3 de Chine ou des États-Unis

Si la Gigafactory d’Austin au Texas et celle de Belin en Allemagne sont encore en construction, deux autres usines de fabrication de véhicules sont opérationnelles et assemblent les Tesla Model 3 actuellement. Il s’agit des sites de Fremont en Californie et de Shanghai en Chine.

Parcours d’une Tesla Model 3 : de l’usine au client final

Lors de l’arrivée de la Tesla Model 3 en France début 2019, seule l’usine de Fremont fournissait les véhicules pour l’Hexagone. Mais depuis l’automne 2020, l’usine de Shanghai exporte vers l’Europe, et certaines Model 3 livrées ici viennent directement de Chine.

Au départ, il ne s’agissait que des versions Autonomie Standard Plus qui venaient de la Gigafactory de Shanghai, qui étaient alors dotées de batteries LFP (Lithium Fer Phosphate), contrairement aux autres modèles américains qui étaient, eux, équipés de batteries NMCA (Nickel Manganèse Cobalt Aluminium). Mais depuis le milieu de 2021, des versions Grande Autonomie sont également originaires de Chine, sans que Tesla le signale directement sur son site lors de la commande.

Pour reconnaître d’où est originaire votre Model 3, c’est assez simple, il suffit de vérifier le NIV (numéro d’identification du véhicule) qui vous sera indiqué sur la facture ou le certificat d’immatriculation, et qui sera aussi visible sur le pare-brise. Si les premiers caractères sont « 5 YJ », il s’agit d’un véhicule américain. Si par contre les premiers caractères sont « LRW », il s’agit d’une Model 3 chinoise.

La fabrication américaine

Pour les véhicules américains, les batteries sont produites à la Gigafactory de Reno dans le Nevada, conjointement opérée par Panasonic et Tesla. Les cellules Panasonic NCA (Nickel Cobalt Aluminium) produites par dans cette Gigafactory sont ensuite assemblées pour former le pack de batterie qui sera alors acheminé vers l’usine Tesla de Fremont, où la voiture sera fabriquée.

Le ou les moteurs qui équipent la Tesla Model 3 sont fabriqués à la Gigafactory du Nevada, avec à l’arrière un moteur synchrone à aimant permanent, et pour les versions équipées de deux moteurs, un moteur à induction à l’avant.

Tesla Fremont

L’usine de Tesla, à Fremont (Californie)

Une fois les moteurs et la batterie fabriqués dans le Nevada, ces éléments sont livrés à l’usine de Fremont pour l’assemblage. La carrosserie et le châssis de la Tesla Model 3 sont produits sur place, et le mariage groupe motopropulseur/carrosserie a lieu.

Au bout des lignes de productions de l’usine de Fremont, les véhicules sont contrôlés et prêts à partir pour être exportés. Elles sont alors acheminées par camion sur le Pier 80, où des bateaux porte-véhicules seront chargés de les transporter jusqu’en Europe. Un périple de 3 à 4 semaines démarre alors, avec le passage du canal de Panama en Amérique Centrale avant de traverser l’Atlantique.

La fabrication chinoise

Lors de l’automne 2020, de premières rumeurs ont émergé concernant la possibilité pour la Gigafactory de Shanghai d’exporter des Tesla Model 3 vers l’Europe. Jusqu’alors réservées au marché local, les berlines de la firme d’Elon Musk ont bel et bien commencé à être acheminées vers le vieux continent à partir du dernier trimestre de l’année 2020.

Contrairement à ce qu’il se passe aux États-Unis, les moteurs sont fabriqués sur place, là où les véhicules sont assemblés. Toutefois, la Gigafactory de Shanghai ne produit pas encore ces cellules de batteries. Elles sont approvisionnées par LG et CATL, et non pas Panasonic.

Pour les batteries LG équipant les Model 3 venant de Chine, la composition est dite NCM (Nickel – Cobalt – Manganèse) et équipent les versions Grande Autonomie. Les cellules fournies par CATL sont quant à elles de composition LFP (Lithium – Fer – Phosphate), qui sont moins onéreuses et réservées aux versions Standard Range Plus.

La qualité de fabrication des Tesla Model 3 sortant de la Gigafactory de Shanghai est universellement reconnue comme meilleure que celles venant des États-Unis. En effet, le fait que tout soit produit sur place, dans une usine réservée à Tesla, avec des lignes de production très récentes permet de proposer des véhicules globalement mieux finis que leurs homologues sortant de Fremont.

La localisation de l’usine à Shanghai est idéale pour l’exportation, le bâtiment étant à quelques centaines de mètres de la côte. Les véhicules destinés au marché européen sont mis en attente au port de Shanghai avant d’être chargés sur des bateaux porte-véhicules qui vont acheminer les Tesla Model 3 jusqu’à Zeebruges, comme c’est le cas pour les voitures américaines.

De l’arrivée en Europe jusqu’à la livraison

L’arrivée du bateau qui vient de Shanghai ou de San Francisco est à Zeebruges en Belgique flamande, où les Tesla Model 3 seront déchargées du bateau puis acheminées par camion vers le lieu de livraison du client final. À ce moment-là, la date de livraison finale sera planifiée, et le véhicule contrôlé et préparé avant que Tesla ne la remette à l’acheteur.

Les Tesla Model 3 arrivées en Europe, prêtes à être livrées

Les Tesla Model 3 arrivées en Europe, prêtes à être livrées // Source : Tesla

Tout le processus, de la fabrication à la livraison, prend entre 8 et 12 semaines, et les rythmes trimestriels de Tesla font que la majorité des livraisons en France sont généralement le dernier mois de chaque trimestre fiscal (mars, juin, septembre, décembre). Le début du trimestre est consacré à la fabrication des véhicules pour l’Europe, et ensuite les deux mois restants sont occupés par le transit des véhicules vers leur acheteur final.

La Gigafactory de Berlin

La Gigafactory de Berlin // Source : Tesla

Nul doute que tout le processus va évoluer dans le courant de l’année 2022 avec l’arrivée de la Gigafactory de Berlin, qui devrait commencer par produire des Tesla Model Y pour le marché européen, et qui poursuivra probablement avec la fabrication des Tesla Model 3 également.

Tesla propose sa Model 3 depuis maintenant plus de deux ans en Europe. Si beaucoup s’y intéressent aujourd’hui, qu’en pensent les acheteurs de la première heure ? Comment la voiture vieillit-elle ? Combien cela coûte-t-il à l’usage ? On…
Lire la suite

Les derniers articles