Apple Car : un ancien ingénieur vole les plans de la voiture autonome pour les apporter en Chine

 

Xiaolang Zhang serait-il un espion chinois ? Rien n'est moins sûr, mais l'homme vient de plaider coupable et a avoué avoir volé des plans de la future voiture électrique et autonome d'Apple pour les donner à un concurrent chinois : Xpeng.

Craig Federighi dans l’Apple Lab

Apple a toujours eu une dent contre les start-up chinoises. On se souvient qu’en 2014, Jony Ive, le patron du design chez Apple à l’époque, était persuadé que Xiaomi copiait le design de l’interface d’iOS sur smartphone. Il est vrai que les similitudes étaient bien trop grandes pour être le fruit du hasard. Est-ce que l’histoire est en train de se répéter dans le domaine de la voiture électrique ? C’est bien possible, même si la situation est bien différente cette fois-ci.

24 Go de données volées

En effet, deux anciens employés d’Apple sont visés par la justice américaine puisque la firme à la pomme pense qu’ils ont volé des informations liées à l’Apple Car, la future voiture électrique et autonome américaine. L’un des deux employés, Xiaolang Zhang, a avoué les faits incriminés en plaidant coupable, selon CNBC. L’homme a ainsi téléchargé, en 2018, sur l’ordinateur de sa femme, 24 Go de données autour de la future Apple Car. Plus problématique encore, l’ancien employé a récupéré des circuits électroniques et un serveur appartenant au laboratoire secret développant la voiture. L’homme a ensuite été arrêté à l’aéroport de San Jose alors qu’il tentait de prendre un vol pour la Chine.

Apple a suspecté les actes d’espionnage un peu plus tôt, avant les faits incriminés, lorsque l’ingénieur est reparti en Chine quelques mois à l’occasion de son congé parental. C’est au retour de son voyage dans l’Empire du Milieu qu’il a annoncé son départ de l’entreprise américaine.

Un espionnage commandé par Xpeng ?

En démissionnant de son poste chez Apple, Xiaolang Zhang a précisé à son patron qu’il allait travailler dans une start-up chinoise, soutenue par le géant Alibaba, répondant au nom de Xpeng. Ce nom ne vous dit rien ? C’est probablement l’un des constructeurs automobiles chinois qui pourrait faire le plus d’ombre à Tesla avec ses voitures électriques très technologiques. L’entreprise a en effet récemment dévoilé son système de conduite autonome avec une vidéo particulièrement bluffante, sur route ouverte.

Xpeng a réagit publiquement à l’annonce de la reconnaissance de culpabilité de cet ancien ingénieur, selon Automotive News. La firme chinoise indique qu’elle n’a aucun litige avec Apple et qu’elle n’est pas impliquée dans cette affaire. On précisera également qu’un ancien ingénieur chinois travaillant sur l’Apple Car, Jizhong Chen, et accusé des mêmes griefs, a plaidé non coupable et attend son procès pour le 29 août.

Le constructeur chinois Xpeng dévoile de nouvelles bornes de recharge rapides pouvant atteindre une puissance maximale de 480 kW. Pratiquement deux fois plus puissantes que les Superchargeur de Tesla !
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles