Toujours plus d’écrans : le pick-up électrique Endurance révèle son intérieur connecté

 

Trois mois après avoir intronisé son pick-up électrique Endurance, le constructeur américain Lordstown Motors montre les premières images de son habitacle avant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le véhicule ne manquera pas d’écrans.

Lordstown Endurance

Les écrans du Lordstown Endurance // Source : Lordstown Motors

En novembre 2019, Lordstown Motors s’était laissé aller à un petit pied de nez envers Tesla en révélant un pick-up électrique inédit commercialisé à 52 000 dollars… juste avant l’annonce du Cybertruck. Mais à l’époque, aucun prototype du véhicule annoncé n’avait encore été construit : seules quelques photos nous donnaient une idée de son futur design. Un peu mince pour tenter de faire de l’ombre aux projets d’Elon Musk.

Une dalle, trois écrans

Depuis, Lordstown s’est retroussé les manches et a poursuivi son projet avec entrain. En juin dernier, le constructeur américain officialisait son pick-up branché nommé Endurance, tout en gardant le mystère sur l’habitacle du bolide. Le secret est désormais levé par le constructeur qui a dévoilé une série de photos sur Twitter.

Lordstown Endurance

L’habitacle du Lordstown Endurance // Source : Lordstown Motors

A quoi devront s’attendre les futurs utilisateurs du pick-up ? A une dalle allongée recouvrant une belle partie de la planche de bord, jusqu’au copilote plus précisément. Cette surface numérique se décompose en trois écrans aux fonctionnalités différentes :

  • Écran de gauche : informations de conduite (météo, mode, vitesse)
  • Ecran central : état et statut du véhicule (batterie, kilomètres restants)
  • Écran de droite : système d’infodivertissement (navigation, appel, applications)

Plus de 40 000 précommandes

Le reste de l’habitacle ne respire pas non plus la sobriété. Mais, rappelons-le, ce véhicule se destine avant tout aux professionnels, précisait la marque il y a un an, bien que ses précommandes aient aussi été ouvertes au grand public. Pour 52 000 dollars (environ 45 000 euros HT), le cinq places électrique profite d’une autonomie de 400 kilomètres (norme EPA), d’une puissance de 600 chevaux et d’une vitesse maximale de 128 km/h.

Ajoutez une capacité de remorquage de 3 400 kilos tout de même, combinée à des roues de vingt pouces et des mises à jour logicielles à distance (ou Over-the-Air). La production du véhicule devait initialement débuter fin 2020, mais la pandémie du coronavirus a retardé le calendrier du fabricant de plusieurs mois. Les 40 000 premiers clients ayant réservé leur Endurance devront encore prendre leur mal en patience.

Les derniers articles