GMC Hummer EV officialisé : le mastodonte électrique déçoit par son prix et son autonomie

 

Après des mois de teasing, General Motors a officiellement levé le voile sur son pick-up électrique au gabarit pour le moins impressionnant, j’ai nommé le GMC Hummer EV. Au total, quatre versions verront le jour entre l’automne 2021 et le printemps 2024. Mais leur prix respectif reste très élevé par rapport à la future concurrence.

La bataille entre le Cybertruck de Tesla et le GMC Hummer EV de General Motors a officiellement débuté, et ce depuis la présentation du second nommé dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 octobre 2020. Le pick-up électrique du géant américain était attendu de pied ferme après des mois de teasing laissant présager des caractéristiques techniques de haute volée.

Suspension pneumatique adaptative

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la firme d’outre-Atlantique n’a pas fait dans la demi-mesure pour concevoir son véhicule branché. Fallait-il d’ailleurs s’attendre à des lignes esthétiques subtiles et élancées ? Absolument pas. Nous parlons ici de General Motors, qui en plus de s’être déjà illustré avec des pick-up musclés, se devait de répondre au Cybertruck de Tesla et son style si singulier.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Bref, vous l’aurez compris : le GMC Hummer EV montre les dents avec ses presque six mètres de long. Taillé pour la conduite hors route, le pick-up électrique accueille deux technologies prévues à cet effet : la suspension pneumatique adaptative, qui lui permet de se rehausser de 149 mm pour négocier des situations extrêmes, et le Crab Mode (le train arrière s’aligne à celui de l’avant) pour se déplacer en diagonale jusqu’à 10°.

Deux écrans dans l’habitacle

Avant d’évoquer les spécifications respectives des quatre versions, poursuivons avec les équipements. GM met les petits plats dans les grands avec des pneus Goodyear Wrangler Territory MT de 35 pouces de série (pneus de 37 pouces en option) et des caméras UltraVision notamment placées sous le véhicule. Un moyen pour le conducteur d’accéder jusqu’à 18 vues et ainsi mieux placer ses roues selon les situations.

À l’intérieur, un système audio Bose constitué de quatorze haut-parleurs devrait garantir une expérience musicale digne de ce nom. Deux écrans s’invitent dans l’habitacle : un de 12,3 pouces en guise d’instrumentation numérique, l’autre de 13,4 pouces pour le système d’infodivertissement. Évoquons désormais la puissance, l’autonomie (estimée selon la norme EPA), le prix et les dates de sortie des quatre versions :

  • Hummer EV2 : deux roues motrices, 625 ch, 10 033 Nm de couple, 400 km d’autonomie, sortie au printemps 2024 au prix de 79 995 dollars.
  • Hummer EV2X : deux roues motrices, 625 ch, 10 033 Nm de couple, 482 km d’autonomie, sortie au printemps 2024 au prix de 89 995 dollars.
  • Hummer EV3X : triple moteur, 800 ch, 12 880 Nm de couple, 482 km d’autonomie, sortie à l’automne 2022 au prix de 99 995 dollars.
  • Hummer EV Edition 1 : triple moteur, 1000 ch, 15 591 Nm de couple, 563 kilomètres d’autonomie, système SuperCruise, toit ouvrant, clé numérique, sortie à l’automne 2021 au prix de 111 595 dollars.

À noter que la version Edition 1 abat le 0 à 100 km/h en l’espace de 3 secondes. Aussi, le GMC Hummer EV revendique une puissance de charge impressionnante de 350 kW, laquelle lui permet de retrouver 160 km d’autonomie en l’espace de 10 minutes. Mais force est de constater que le véhicule ne fait pas le poids face au Tesla Cybertruck.

Tesla mène la danse

La version la plus onéreuse du pick-up Tesla tutoie en effet les 69 000 dollars, tout en proposant un large rayon d’action de 805 kilomètres. Sur le papier, le choix est vite fait. Le premier prix du Cybertruck atteint par ailleurs les 39 900 dollars pour 402 kilomètres. Un tarif deux fois moins élevé pour les mêmes capacités. En clair, Tesla à une belle avance sur la future concurrence.

Les derniers articles

  • Essai du BMW iX3 : la passe de trois
    7 /10

    BMW

    Essai du BMW iX3 : la passe de trois

    29 novembre 202029/11/2020 • 18:00