Et si la Nintendo Switch profitait d’Android ? Un développeur s’amuse à porter le système d’exploitation sur la console portable de Nintendo.

Vous souvenez-vous des rumeurs entourant la Nintendo Switch avant qu’elle ne soit dévoilée officiellement ? Une indiquait que la console portable pourrait tourner sous Android, voire sous Cyanogen. Au final, le constructeur japonais aura préféré baser son OS sur FreeBSD. Ce qui ne veut pas dire qu’Android n’est pas quelque part lié à la console…

Android sur la Nintendo Switch

Suite à la faille découverte sur le Tegra X1, de nombreux développements amateurs ont pu commencer sur la console. L’un d’entre eux est particulièrement intéressant : un développeur du nom de ByLaws s’est mis en tête de porter Android sur la plateforme.

Il ne s’agit cependant que d’un début. ByLaws a précisé que pour le moment, la Nintendo Switch n’arrive pas à aller au-delà du logo Android ; les drivers nécessaires pour cela sont en cours d’écriture. Par la suite, rien n’indique que l’OS tourne correctement et des retouches devront être faites avant que tout cela soit stable.

Quel intérêt potentiel ?

Ce n’est pas la première fois qu’un développeur tente de porter Android sur la Nintendo Switch. Toutefois, ByLaws est le premier à arriver aussi loin et semble motivé à voir son projet aller jusqu’au bout. Au même titre que l’émulateur Switch sur Android, il s’agit cependant avant tout d’un projet de passionné, n’ayant pas forcément d’autre ambition que d’être fun.

Malgré tout, tout cela pourrait déboucher sur quelques fonctionnalités intéressantes. Si remplacer l’OS de la Switch par Android n’est pas une bonne idée en soi, réussir à créer un dual boot entre l’OS Switch et Android pourrait décupler l’intérêt de la machine. De plus, un tel développement pourrait motiver Nintendo à rendre plus de services compatibles avec sa console : pour le moment, seul YouTube est véritablement présent sur la Switch.