Au CES 2019, on a vu une radiocommande pour drone un peu particulière qui requiert d’enfiler une bague et de bouger son pouce au-dessus d’un boîtier pour manœuvrer l’appareil.

Pour les membres de FrAndroid présents à Las Vegas afin de couvrir le CES 2019 — Ulrich, Goran et moi-même — la journée du jeudi 10 janvier était spécialement dédiée à l’exploration des nombreux stands installés. Un contexte propice à la découverte de produits que l’on ignorait.

C’est ainsi que mes pas m’ont amené sur le stand de la marque Tie spécialisée dans les drones. L’entreprise a lancé un petit quadricoptère baptisé Shift. Et la grande particularité de ce dernier, c’est le format de sa radiocommande. Celle-ci se compose de deux parties : un boîtier rectangulaire et une sorte de petite bague fendue.

Le principe est simple. On passe l’anneau autour de son pouce et on se saisit du boîtier. Ce dernier est équipé de capteurs de proximité qui détectent quand la bague est juste au-dessus de la partie supérieure de l’objet. Ainsi, en bougeant le pouce, on pilote le drone. Par exemple, en levant le doigt, l’appareil va vers le haut. En le mouvant vers la droite, le drone suit la même direction. Une petite molette à l’arrière du boîtier permet de faire pivoter le quadricoptère latéralement.

Pas évident à prendre en main

Il s’agit donc d’une sorte de joystick invisible. J’ai pu essayer le produit via une simulation logicielle. La prise en main n’était pas évidente et j’ai crashé le drone factice à plusieurs reprises. Au bout d’un certain temps, j’ai fini par m’y habituer un peu plus et mes mouvements étaient mieux assurés — grosso modo, il faut comprendre que les gestes brusques sont à éviter.

D’ailleurs, quand la bague est trop éloignée du boîtier, les contrôles sont désactivés jusqu’à ce que l’utilisateur réactive la radiocommande. Pendant ce temps-là, le drone reste dans les airs.

Le Tie Shift sortira au mois de mars avec cette radiocommande. La marque précise toutefois qu’une radiocommande universelle de ce genre est prévue avant la fin de l’année 2019.