MediaTek avec Nvidia RTX 30 : main dans la main pour créer une puce ARM pour smartphones et Chromebook

MediaTek MT819x

 

On s'attendait à une nouvelle puce Tegra, finalement Nvidia a dévoilé une collaboration surprenante. En effet, Nvidia va travailler avec le concepteur de puces ARM... le Taïwanais MediaTek. Nvidia et MediaTek vont concevoir des puces ARM qui exploiteront le GPU RTX 30.

MediaTek avec Nvidia RTX 30 : main dans la main pour créer une puce ARM pour smartphones et Chromebook

Parmi les annonces de la GTC, une des annonces les plus surprenantes a été celle concernant la nouvelle collaboration avec MediaTek : Nvidia va travailler sur des SoC ARM MT819x qui intégreront un GPU RTX 30. C’est évidemment une annonce importante dans le contexte actuel, avec Apple qui conçoit désormais ses propres puces pour iPhone et Mac, Qualcomm qui cherche à rattraper son retard, et le duo Samsung / AMD qui travaille sur une puce ARM avec un GPU Radeon.

MediaTek MT819x pour ordinateur portable

Pour le moment, ce n’est qu’une première annonce concernant une future puce. Nous n’avons donc que très peu d’informations. Nvidia a annoncé le développement d’une plateforme de référence pour ordinateur portable qui prendra en charge Linux, Chromium (Chrome OS) et le SDK RTX 30.

Bien que l’on ne sache pas exactement ce que ce partenariat va donner, il n’est pas difficile de s’enthousiasmer à l’idée d’une nouvelle génération de Chromebooks légers, économes en énergie et équipés du matériel RTX de Nvidia. Pour rappel, les RTX 30 sont basées sur l’architecture Ampere avec du ray tracing à accélération matérielle (RTX) grâce à des cœurs RT ainsi que des Tensor Cores dédiés à l’intelligence artificielle.

MediaTek avec Nvidia RTX 30 : main dans la main pour créer une puce ARM pour smartphones et Chromebook

C’est aussi une façon pour Nvidia de miser sur ARM. Pendant la GTC, Nvidia a également annoncé Grace, son premier processeur ARM pour les serveurs de centre de données. Ici, il est également question de concurrencer Intel et AMD.

Plus globalement, Nvidia est encore très dépendant d’Intel et AMD, deux entreprises qui conçoivent également des GPU. L’entreprise américaine cherche donc à développer ses activités. Cela passe par le rachat d’ARM, mais aussi par de nouvelles collaborations pour ne pas dépendre uniquement de ses anciens partenaires et de forts investissements dans l’intelligence artificielle, l’automobile ou encore dans le monde des data centers.

Après plusieurs semaines de négociations, c’est désormais acté : Nvidia a annoncé le rachat du géant ARM, spécialiste des puces mobiles.
Lire la suite

Les derniers articles