Apple Silicon : les Mac se rapprochent de l’iPhone avec des processeurs ARM

 

Apple a annoncé ce lundi le développement de futurs Mac avec des processeurs ARM. L'objectif annoncé est ainsi de proposer davantage de performances avec une meilleure consommation énergétique que sur les processeurs Intel x86 actuels.

Apple va lancer des ordinateurs dotés de ses propres processeurs

Apple va lancer des ordinateurs dotés de ses propres processeurs

Après les présentations de MacOS Big Sure, d’iOS 14, d’iPadOS 14 ou de WatchOS 7, Apple a présenté une nouveauté particulièrement attendue pour ses ordinateurs. En effet, comme pressenti, la firme a annoncé que ses prochains ordinateurs allaient désormais être équipés de puces maison. Un changement de stratégie qui devrait changer beaucoup de choses.

Depuis quelques jours, les rumeurs bruissaient au sujet d’un changement de stratégie en matière de processeur chez Apple. Finalement, la firme a mis fin au suspense ce lundi lors de l’ouverture de la WWDC 2020. Plus de quatorze ans après être passé des Power PC aux processeurs Intel, Apple a annoncé développer ses propres processeurs maison pour MacOS. Concrètement, cela signifie que certains des futurs ordinateurs, MacBook Air et Macbook Pro, Mac Mini, iMac et Mac Pro, du constructeur seront équipés d’une puce maison, à l’instar des iPhone ou des iPad.

Des processeurs Apple de plus en plus performants

« Intégrer le matériel et le logiciel est fondamental pour tout ce qu’on fait », a annoncé Tim Cook afin de justifier ce changement de stratégie. Concrètement, le passage à « Apple Silicon » a surtout pour but selon Apple de permettre à la fois de la puissance, mais également une bonne gestion de l’autonomie. Il faut dire qu’avec ce changement de stratégie, Apple passera de processeurs avec une architecture x86 à une architecture ARM, comme sur ses produits mobiles.

Selon Apple, le processeur de l'iPhone 11 est 100 fois plus puissant que celui du premier modèle

Selon Apple, le processeur de l’iPhone 11 est 100 fois plus puissant que celui du premier modèle

Apple est relativement confiant quant aux gains en performance que devrait engendrer ce changement de processeur. La firme rappelle en effet que la puissance du processeur de l’iPhone a été multipliée par 100 depuis le premier modèle. Du côté de la puissance graphique, la firme indique que le dernier iPad Pro est 1000 fois plus puissant que le tout premier iPad. Par ailleurs, ce changement d’architecture permettra aux utilisateurs de profiter de jeux et d’applications iOS et iPadOS directement sur leur Mac.

Apple veut proposer des ordinateurs avec de hautes performances, mais une basse consommation

Apple veut proposer des ordinateurs avec de hautes performances, mais une basse consommation

Des difficultés potentielles pour les utilisateurs et les développeurs

Reste que ce changement de stratégie n’est pas sans poser de problèmes potentiels pour les utilisateurs et pour les développeurs de logiciels et d’applications. En effet, en changeant d’architecture, les utilisateurs pourraient en effet ne pas pouvoir profiter de leurs logiciels s’ils n’ont pas été développés à la nouvelle plateforme.

Afin de rassurer les utilisateurs, Apple précise que l’ensemble de ses applications ont déjà été portées vers la nouvelle architecture. Apple s’est également associé à Microsoft et Adobe pour porter leurs suites logicielles respectives directement vers ARM. Les suites Microsoft Office et Adobe Creative Cloud seront donc compatibles avec cette nouvelle plateforme.

MacOS Big Sure est déjà compatible avec le processeur A12Z Bionic d'Apple

MacOS Big Sure est déjà compatible avec le processeur A12Z Bionic d’Apple

Pour les développeurs tiers, Apple explique avoir mis à jour son logiciel Xcode, qui permet de développer directement, afin de proposer des options de compilation directement pour l’architecture ARM. D’autres solutions logicielles ont également été mises en place pour simplifier la transition.

Une gamme complète de processeurs à venir

Pour l’heure, Apple n’a encore annoncé aucun processeur dédié à ses ordinateurs. La firme a cependant précisé qu’elle prévoyait une famille de processeur et a annoncé un kit de développement qui sera doté du SoC Apple A12Z, le même que sur le dernier iPad Pro, associé à 16 Go de RAM et de 512 Go de stockage. Tim Cook a cependant indiqué que la firme n’arrêterait pas complètement les ordinateurs Intel pour autant et a précisé que plusieurs modèles étaient encore prévus dans les mois à venir.

Les premiers Mac sous architecture ARM sont attendus « d’ici la fin de l’année » selon les dires de Tim Cook, qui prévoit deux années de transition.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Les derniers articles