Nvidia rachète ARM : 40 milliards de dollars pour dominer l’informatique et l’intelligence artificielle

Ça coûte un bras !

 

Après plusieurs semaines de négociations, c'est désormais acté : Nvidia a annoncé le rachat du géant ARM, spécialiste des puces mobiles.

C’est le deal de l’année dans la tech, et un événement qui devrait changer la face du marché des processeurs. Nvidia annonce très officiellement le rachat de ARM au groupe Softbank pour 40 milliards de dollars. À la fin du mois de juillet, le site Bloomberg annonçait que le groupe Softbank souhaitait revendre ARM, le géant des processeurs mobiles. Nvidia était depuis le début l’un des favoris pour le rachat, une position qui s’est renforcée après le refus supposé d’Apple pour cette acquisition.

Qui est ARM ?

Si vous suivez l’actualité de la tech, vous avez sans doute déjà croisé son nom. ARM conçoit l’architecture utilisée dans toutes les puces pour smartphones et tablettes depuis la disparition d’Intel du marché il y a plusieurs années, et la firme a aussi une place importante dans le marché des objets connectés, des serveurs ou encore de l’embarqué. Apple a annoncé au milieu de l’année l’abandon des puces Intel au profit de ses propres puces Apple Silicon basées sur l’architecture ARM. D’après Nvidia, 70 % de la population mondiale utilise aujourd’hui à un moment ou un autre des technologies ARM. En 2019, c’est 22,8 milliards de puces ARM qui ont été livrées dans des produits.

Quelques exemples de produits avec des technologies ARM

Ce n’est pas tout, les SoC conçus par Qualcomm (les Snapdragon), Samsung (Exynos) ou Huawei (Kirin) sont également des puces conçues avec ARM. Nvidia met donc la main sur un marché très juteux en rachetant ARM. La firme était d’ailleurs l’une des clientes d’ARM pour concevoir ses puces Tegra utilisées dans la Nvidia Shield, la Nintendo Switch, et l’automobile.

Le marché juteux visé par Nvidia en 2023

Le marché juteux visé par Nvidia en 2023 // Source : Nvidia

Pourquoi Nvidia rachète ARM ?

Même si ARM est déjà une entreprise intéressante à racheter en elle-même, on peut se poser la question de la synergie entre les stratégies des deux firmes. Sur ce point, le communiqué officiel de Nvidia dessine clairement les raisons du rachat. Il s’agit de créer le géant de l’intelligence artificielle en combinant le savoir-faire de Nvidia en la matière et l’ubiquité d’ARM sur le marché des puces mobiles. Nvidia veut ainsi conquérir l’automobile, mais aussi la robotique, l’Internet connecté et tirer profit du déploiement de la 5G.

Nvidia est déjà bien impliqué dans l’intelligence artificielle

Nvidia est déjà bien impliqué dans l’intelligence artificielle // Source : Nvidia

Nvidia annonce l’élaboration d’un superordinateur basé sur ARM au Royaume-Uni et dont l’objectif sera de faire progresser l’intelligence artificielle en attirant des chercheurs et des start-ups. Ici c’est la robotique, les voitures autonomes, mais aussi la santé connectée que Nvidia veut viser.

Un chemin semé d’embuches

Le rachat n’est pas encore totalement acté. Si Softbank et Nvidia ont bien trouvé un accord, il faudra passer par différentes instances pour faire valider cette acquisition. Notamment au Royaume-Uni (ARM est située à Cambridge), en Chine, dans l’Union européenne et aux États-Unis, où différentes commissions devront s’assurer que ce rachat ne fausse pas le jeu de la libre concurrence. Pour convaincre le Royaume-Uni, Nvidia promet notamment de multiplier la R&D d’ARM et de maintenir son QG à Cambridge. À ce sujet, Nvidia indique ne pas souhaiter renommer ou absorber ARM.

Nvidia insiste aussi pour promettre qu’ils ne changeront pas le modèle économique de la licence ouverte des puces ARM qui permet à Apple et tous les autres de concevoir des puces basées sur les plans d’ARM. C’est évidemment une condition sine qua non pour ne pas gêner la concurrence et donc que l’acquisition soit acceptée.

Nvidia s’attend à compléter cette transaction d’ici 18 mois avant de compter officiellement ARM comme l’une de ses filiales. Rendez-vous en 2022 pour découvrir si ce nouveau géant sera bien créé.

Les derniers articles