Vous trouvez le prix des cartes graphiques trop élevé ? Ça pourrait empirer

Vers une hausse des prix corrélée à la pénurie de mémoire vidéo ?

 

D'après un site spécialisé chinois, les tarifs de la mémoire vidéo GDDR6 et GDDR6X pourraient augmenter de manière significative en février... une mauvaise nouvelle pour ceux qui attendaient une progressive baisse des prix, notamment sur la dernière génération de cartes graphiques AMD et Nvidia.

Ici la AMD Radeon RX6800 XT, équipée de mémoire vidéo GDDR6 et dont la disponibilité laisse déjà à désirer…

Ici la AMD Radeon RX6800 XT, équipée de mémoire vidéo GDDR6 et dont la disponibilité laisse déjà à désirer… // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Allons-nous vers une nouvelle hausse des prix sur un marché du GPU déjà en proie à une véritable flambée tarifaire ? C’est malheureusement possible. Si l’on en croît le site chinois MyDrivers, la mémoire vidéo GDDR6 et GDDR6X, utilisée en quantité par les nouvelles cartes graphiques de Nvidia et d’AMD, pourrait devenir nettement plus couteuse après le nouvel an chinois (le 12 février prochain). Une hausse des prix de la VRAM qui pourrait également concerner la mémoire GDDR5, et donc s’étendre en prime aux modèles plus anciens, comme les GeForce GTX 1660 et Radeon RX 580, par exemple.

Le marché laptop également concerné…

Cette nouvelle intervient alors que les prix des nouvelles GeForce RTX 3000 de Nvidia et des Radeon RX 6000 d’AMD ont largement excédé les tarifs recommandés par les deux géants américains lors de l’annonce de leur nouvelle génération de GPU. Une situation délicate à laquelle le consommateur finit, et c’est bien dommage, par être habitué puisqu’elle survient pratiquement à chaque lancement de nouvelles cartes graphiques. Cette année cette flambée des prix est toutefois renforcée par la pandémie de Covid-19 et les problèmes logistiques qu’elle implique, mais aussi par la sous-estimation de la demande. De quoi soumettre les acheteurs à l’implacable loi de l’offre (famélique) et de la demande (gargantuesque).

D’après MyDrivers, l’ampleur exacte de cette possible nouvelle hausse tarifaire liée à la pénurie de mémoire vidéo est encore difficile à estimer, mais elle toucherait de plein fouet les dernières cartes graphiques de bureau… et leurs variantes laptop. Dans un premier temps, la chose devrait surtout impacter Nvidia qui a lancé il y a peu les déclinaisons mobiles de ses RTX 3000. À terme, AMD devrait aussi être touché puisque la marque a indiqué lors de sa conférence au CES être également en train de travailler sur de nouvelles Radeon pour PC portables.

Les derniers articles