TSMC : la gravure de puces en 3 nm arrive avant la fin de l’année

 

Le fabricant TSMC a présenté ses résultats financiers. L'occasion de faire le point sur sa feuille de route et notamment l'arrivée des puces en 3 nm.

TSMC

TSMC s’est imposé au fil des années comme l’usine mondiale des puces. C’est dans ses usines que l’on fabrique les puces commercialisées par Apple ou celles que l’on retrouve dans la PlayStation 5 ou la Xbox Series X pour le compte d’AMD. D’année en année, à une cadence très élevée, TSMC améliore ses procédés de fabrication. C’est ce qui a permis à la firme de prendre de l’avance sur le marché face à Intel ou même Samsung.

Le dernier procédé en date, le 5 nm, est utilisé par de nombreux produits haut de gamme comme les puces Apple M1 que l’on retrouve jusqu’au récent Mac Studio.

Le 3 nm arrive en 2022

Lors de la présentation des résultats financiers pour le premier trimestre, TSMC est revenu sur sa feuille de route. On peut y apprendre que la production de puces en 3 nm est toujours en très bonne voie. La firme aurait d’ailleurs un plus grand nombre de clients prévus qu’au démarrage du 5 nm. La production de masse des puces devrait commencer dès la deuxième moitié de l’année. Par ailleurs, TSMC a déjà prévu une amélioration nommée N3E dont la sortie est prévue un an après N3, le procédé de fabricant en 3 nm.

Ne vous attendez toutefois pas à retrouver ce procédé de fabrication dans vos PC ou dans une carte graphique. TSMC indique que c’est avant tout le marché des smartphones qui devrait bénéficier des premières puces produites en 3 nm, puis du marché du HPC ou High Performance Computing, c’est-à-dire le marché des superordinateurs.

Vers du 2 nm

Et TSMC ne compte pas s’arrêter là. La feuille de route de la firme laisse aussi apparaitre la production de puces en 2 nm pour l’année 2025. Cela signifie que la firme va ralentir sa cadence de changement de procédé tous les deux ans. Il faut dire que l’on arrive aux limites de la physique avec les méthodes de fabrications utilisées aujourd’hui.

Tout cela se fait en plus dans le contexte d’une pénurie des composants qui rend la production très tendue. TSMC a admis que certains de ses clients attendaient toujours la production promise, mais que les lignes de productions fonctionnaient toujours sous contrainte en flux tendu. La firme a annoncé que 2023 devrait l’année de l’augmentation de ses capacités de production pour « ne plus avoir aucun problème ».


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Comment effacer l’historique sur Safari ?

    Apple

    Comment effacer l’historique sur Safari ?

    15 août 202215/08/2022 • 18:00