Article sponsorisé par ARCHOS

Lancé au début du mois d’octobre dernier, l’Archos Hello 7 est l’un des premiers « smart assistant » disponibles sur le marché. Comprenez : il s’agit d’un appareil embarquant Google Assistant, mais disposant en plus d’un écran de 7 pouces et d’une palanquée d’applications permettant de contrôler plus facilement les objets connectés de la maison. Voici tout ce qu’il faut savoir à son sujet.

Vous connaissez déjà sûrement bien les divers Google Home sortis l’année dernière qui ont fait un carton lors des fêtes de fin d’année 2017. L’assistant virtuel de Google peut se montrer très pratique pour répondre rapidement à des questions simples, pour lancer de la musique ou pour contrôler partiellement des objets connectés, mais révèle vite ses limites quand on commence à vouloir faire des choses plus précises ou plus complexes. Avec le Hello 7, Archos reprend le principe de l’enceinte intelligente, mais veut rendre les choses plus confortables en y greffant un écran (IPS) de 7 pouces.

Concrètement, L’Archos Hello 7 est une tablette « fixe », dotée de deux microphones puissants capable d’entendre l’utilisateur jusqu’à 5 mètres de distance. Elle est associée à une paire de haut-parleurs de 10 Watts, cachés derrière le tissu acoustique gris qui lui confère un certain cachet. En termes de qualité sonore, c’est d’ailleurs une bonne surprise. Si l’enceinte pêche un peu dans les basses, le son ne sature jamais. Pour écouter de la musique dans sa chambre le matin ou pour accompagner une vidéo, elle est tout à fait suffisante. Tout comme un Google Home, il est possible de s’adresser à elle oralement pour n’importe quel type de question. Quel temps fait-il aujourd’hui ? Quelles sont les nouvelles (pour lancer la radio) ? Quand dois-je partir pour arriver à l’heure au travail ? etc. Un véritable assistant, donc.

Mais le véritable avantage tient évidemment à l’écran. Poser une question permet désormais de consulter les réponses directement sur l’écran. Placé sur le plan de travail de la cuisine — sans avoir besoin de le brancher à une prise de courant, puisque le Hello 7 embarque une batterie de 3000 mAh –, il permet de consulter une recette de cuisine étape par étape très facilement. Enfin, lorsqu’on lance de la musique, il est possible de voir en permanence ce que contient la playlist et de zapper facilement un morceau agaçant. Sachez par ailleurs que le Hello 7 est vendu avec 3 mois d’abonnement gratuits à Qobuz Premium.

Un véritable HUB pour connecter tous les objets de la maison

Tablette Android, oblige, le Hello 7, une fois connecté au WiFi de la maison, peut contrôler les divers objets connectés qui s’y trouvent. Que ce soit en installant directement les applications sur la tablette ou via l’application préinstallée Hello Connect, il est possible d’utiliser le Hello 7 comme HUB centralisant tous les appareils connectés de la maison et de créer des scénarios. Par exemple, si la température extérieure descend en dessous d’un certain seuil, un scénario se mettra automatiquement en place pour augmenter légèrement la température du thermostat connecté de la maison. Lampes, électroménager connecté, domotique, Hello Connect prend en charge la grande majorité des objets connectés de la maison, pourvu qu’il soit relié d’une manière ou d’une autre au même point de WiFi. Il faut également noter que le Hello 7 tourne sous une version d’Android complètement débridée et qu’il est possible d’installer n’importe quelle application provenant du Play Store de Google.

Du point de vue du design, Archos a soigné son assistant. Le Hello 7 a beau être essentiellement en plastique, il n’en reste pas moins un bel objet avec le tissu acoustique gris sur les enceintes en façade et un dos en bois (en chêne blanc, très agréable au toucher par ailleurs). De fait, il ne dénote pas sur une table de nuit ou sur une table basse de salon. Il possède également un pied, pour le faire tenir verticalement, mais peut également s’allonger, pour regarder une vidéo.

À noter enfin que si vous êtes du genre à ne pas faire confiance aux objets connectés, Archos a intégré un slider permettant d’obstruer la caméra frontale, ainsi qu’un bouton pour couper le micro. Ça n’a l’air de rien, mais la marque française a anticipé les potentielles critiques que l’on peut émettre vis-à-vis ce type d’appareil. Bien vu !

De haut en bas : le bouton de mise en marche, le slider permettant de cacher la caméra, le contrôle du volume sonore et enfin le bouton pour couper le micro.

L’Archos Hello 7 est disponible depuis le début du mois d’octobre dans trois versions différentes. Celle que nous avons prise en main est la version Hello 7, vendue 149,99 euros. Elle existe également en version 5 pouces (avec un socle de recharge sans fil pour smartphone), vendue 129,99 euros, et en version 10 pouces, à 199,99 euros.

L'Archos Hello 7 à 149,99 euros sur FNAC.com
Cet article a été réalisé en collaboration avec ARCHOS. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.