Le WiFi 6 pourrait passer en 6 GHz… pour des performances décuplées

La FCC serait en train de réfléchir à la question

 

Aux États-Unis, la FCC votera le 23 avril prochain l'ouverture, ou non, de la bande des 6 GHz au WiFi 6. Une proposition, soutenue par de nombreux acteurs de l'industrie, qui pourrait donner un tonus supplémentaire à la nouvelle norme, disponible à grande échelle depuis fin 2019.

Crédit : Frank Wang / Unsplash

Le WiFi 6 pourrait prochainement passer à la vitesse supérieure. D’après Gizmodo, la FCC serait sur le point de voter, le 23 avril prochain, une éventuelle ouverture de la bande des 6 GHz au dernier standard WiFi. Ce passage aux 6 GHz, s’il venait à se concrétiser, permettrait au WiFi 6 de bénéficier de bien meilleures vitesses dans le cadre d’une utilisation domestique, et ce grâce à un signal utilisé pour l’heure uniquement par certains secteurs spécifiques (comme les réseaux de backhaul ou le faisceau hertzien).

Appuyé par Ajit Varadaraj Pai, président de la FCC, ce projet permettrait l’ajout de 1200 MHz de bande passante en plus par rapport au spectre WiFi 6 actuel.

6 GHz pour de meilleures latences et des vitesses décuplées

L’adoption des 6 GHz par le Wifi 6 aurait pour résultante « d’augmenter dans les faits la quantité de spectre disponible pour le WiFi, par presque un facteur de cinq », explique la FCC. Ce changement pourrait non seulement améliorer la latence, mais aussi booster les vitesses de téléchargements (montants et descendants). Autre avantage, les produits compatibles avec un éventuel Wifi 6 en 6 GHz n’auraient pas besoin de partager leur spectre avec certains appareils ménagers, qui interfèrent souvent avec la bande des 2,4 GHz.

S’il faut encore attendre la fin avril pour connaître la position de la FCC sur le 6 GHz, le passage à ce nouveau spectre est soutenu par de nombreux acteurs de l’industrie, comme la WiFi Alliance, qui a récemment annoncé la création du standard WiFi 6E, qui intègre la bande des 6 GHz dans les standards actuels. Comme le souligne Slashdot, plusieurs géants de la Tech soutiennent par ailleurs le projet, dont Qualcomm, Intel, Facebook, Cisco ou encore Apple.

En cas d’adoption, les premiers appareils WiFi 6 compatibles avec la bande des 6 GHz n’arriveraient toutefois pas sur le marché avant la fin de l’année. Pour en profiter pleinement, les particuliers seront en outre soumis à la qualité de leur connexion internet, et devront remplacer à la fois leurs appareils et leur routeur WiFi. Autant dire que les 6 GHz ne pourraient — dans ces conditions — porter pleinement leurs fruits que dans quelques années.

Les derniers articles