L’américain Shark veut venir faire le ménage en France

Un nouvel acteur dans le secteur de l'aspirateur robot

 

Spécialiste reconnu du nettoyage aux États-Unis, Shark s’attaque au marché français. La firme américaine lance quatre modèles d’aspirateurs robots pour tous les budgets et toutes les envies, de l’appareil simple au produit plus avancé avec station d’autovidage ou capable d’aspirer et nettoyer en même temps.

L’aspirateur robot Shark AI est doté de la navigation intelligente et de la vision laser

L’aspirateur robot Shark AI est doté de la navigation intelligente et de la vision laser // Source : Shark

Si vous trouviez le marché des aspirateurs robots déjà bien remplis de références, entre les multiples Roborock, iRobot, Ecovac et autres Deebot ou les marques comme Realme qui débarquent aussi, en voici une nouvelle. Marque phare aux États-Unis, Shark traverse l’Atlantique pour tenter sa chance dans l’Hexagone.

Et pour cela, le fabricant américain lance une bonne partie de son armada directement. Ce ne sont pas moins de quatre aspirateurs robots qui arrivent dans les prochaines semaines en France. Des modèles à partir 299,99 euros et jusqu’à 500 euros pour le plus avancé.

Des produits pour tous les besoins

Shark promet des modèles « puissants, capables de nettoyer en profondeur tous types de surface » (moquette, tapis, sol dur, etc.) et de ramasser tous les débris, poussières, poils d’animaux ou cheveux grâce à leurs trois puissances d’aspiration. Rien de bien neuf sous le soleil, direz-vous, mais c’est plutôt du côté des capacités fonctionnelles qu’il faut aller voir.

L’app SharkClean sert pour les 4 modèles

L’app SharkClean sert pour les 4 modèles // Source : Shark

Les aspirateurs Shark annoncent jusqu’à 90 minutes d’autonomie (4 à 6h en recharge) et la possibilité de retourner à leur base se recharger en cours de nettoyage si besoin. Les quatre appareils sont tous fournis avec un tapis de protection pour le stationnement et éviter ainsi de salir ou humidifier le sol. L’application SharkClean permet de programmer le nettoyage, définir les zones interdites selon les modèles et de vérifier l’état des filtres.

Les quatre modèles lancés,

  • Shark IQ Self-Empty (499,99 euros) : il est accompagné d’une station d’autovidage de 0,9 L sans sac, soit une capacité d’un mois de nettoyage. L’aspirateur retourne tout seul à sa base et se vide automatiquement dans le réservoir. Il peut même faire un arrêt dans sa mission pour aller se vider et se recharger afin de finir ensuite sa tâche. Mais il ne bénéficie pas de navigation laser.
L’aspirateur robot Shark IQ Self-Empty dispose d’une station d’autovidage

L’aspirateur robot Shark IQ Self-Empty dispose d’une station d’autovidage // Source : Shark

  • Shark VacMop (499,99 euros) : c’est le seul modèle proposé qui aspire et nettoie grâce à sa lingette humide vibrante qui effectue jusqu’à 100 frottements par minute. Il est doté de la technologie laser pour mieux cartographier et contourner par exemple les tapis afin d’éviter de les humidifier. Comme le IQ Self-Empty, sa brosse rotative principale est équipée d’un système anti-enroulement de cheveux et poils.
L’aspirateur robot Shark AI VacMop qui aspire et nettoie

L’aspirateur robot Shark AI VacMop qui aspire et nettoie // Source : Shark

  • Shark AI (449,99 euros) : cet aspirateur robot mêle la navigation intelligente linéaire à la vision laser AI. Il est ainsi capable d’effectuer un nettoyage très méthodique dans les moindres recoins.
  • Shark ION (299,99 euros) : il va à l’essentiel et peut être utilisé sans l’application. Il compte surtout sur ses capteurs de vide qui l’empêche de tomber dans les escaliers, car il ne possède pas la navigation intelligente IQ. Mais son bac à poussières est le plus important des quatre (330 ml). Des bandes magnétiques de délimitation sont fournies pour définir les zones à ne pas aspirer.

Certains aspirateurs robots sont déjà disponibles sur le site de Shark. L’ensemble de la gamme sera ensuite mise en vente sur le site, chez Amazon et d’autres partenaires à partir de début juillet.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles