Le Huawei P20 Pro fraîchement annoncé dégomme tout dans le domaine de la photo sur smartphone. Son triple capteur photo impressionne et peut aisément être qualifié de petite révolution. Mais au fait, la qualité photo d’un smartphone, pour vous c’est essentiel ou gadget ?

S’il y a une chose que l’on ne peut pas nier à propos du Huawei P20 Pro, c’est que son triple capteur photo est extrêmement impressionnant. Comparé à la concurrence, il a une ou deux générations d’avance selon DxOMark.

D’ailleurs, la photo, parlons-en ! Le jour même de l’annonce des P20, Xiaomi organisait également un événement pour dévoiler son nouveau flagship : le Mi Mix 2S dont les performances photo égalent celles de l’iPhone X (toujours d’après DxO).

D’autres constructeurs promettent aussi monts et merveilles à chaque sortie de smartphones. Tant et si bien que les performances de la caméra semblent être devenues un critère primordial à l’achat. Mais est-ce vraiment le cas ? Pour le savoir, nous consacrons notre sondage de la semaine à cette question : pour vous, la qualité photo d’un smartphone c’est… ?

Chargement

Pour vous, la qualité photo d'un smartphone, c'est... :

Merci d'avoir voté.
Vous avez déjà voté pour ce sondage.
Sélectionnez une réponse s'il vous plait.

Le module de sondage pouvant poser problème sur l’application FrAndroid pour le moment, nous vous invitons à voter depuis un navigateur web, qu’il soit mobile ou de bureau. Il sera par ailleurs corrigé par notre équipe technique pour rendre les réponses plus lisibles.

Votre usage de Facebook

Notre dernier sondage avait pour but de découvrir l’usage que vous faisiez de Facebook. Et alors qu’on répète à l’envi que Facebook est le plus grand réseau social du monde avec 2 milliards d’utilisateurs, les participants à notre sondage ont très majoritairement supprimé Facebook depuis longtemps. En effet, 37,1 % d’entre vous ont indiqué ne plus compter le réseau social parmi vos applications.

Juste derrière, 36,8 % des sondés n’ont pas encore passé le cap de la suppression, mais ils ne consultent quasi plus Facebook. Qu’ils se reportent sur d’autres plateformes ou qu’ils aient tout simplement entamé une détox numérique, les participants marquent ici clairement leur désamour du réseau social de Mark Zuckerberg.

D’ailleurs seuls 3,9 % des personnes ayant répondu au sondage affirment ne pas pouvoir se passer de Facebook, tandis que 18,6 % admettent encore s’en servir régulièrement. Mention très honorable aux vieux de la vieille. 3,5 % des participants sont des briscards nostalgiques du bon vieux temps ayant accordé leur préférence au réseau oublié, MySpace.