Article sponsorisé par Fnac

Les étudiants rentrent peu à peu sur les bancs de la fac. Si vous êtes à la recherche d’un smartphone à vous offrir, ou à vous faire offrir pour votre retour ou votre arrivée dans les études supérieures, le candidat de choix est le Google Pixel 3a. On vous explique pourquoi en 5 points.

Image : FrAndroid

Fort du succès du Pixel 3, Google a décidé de proposer une solution meilleure marché avec les Pixel 3a au printemps dernier. Il reprend de nombreux aspects de son grand frère tels que l’esthétique générale et Android pur, mais aussi et surtout la partie photo dont la qualité a été saluée par la critique. C’est très simple, aujourd’hui le Pixel 3a est le meilleur smartphone de milieu de gamme. Pour seulement 399 euros à la Fnac, vous avez aujourd’hui un terminal qui rivalise avec des smartphones coûtants plus du double sur la photo.

La photo n’est toutefois pas le seul argument en faveur du Pixel 3a. Il brille également par l’intégration de tous les services Google, dont Google Lens qui pourra rendre bien des services aux étudiants. On vous explique pourquoi il sera un compagnon idéal pour vos études.

Retrouvez le Pixel 3a à 399 euros à la Fnac

Ses performances et son écran OLED

Quand on est étudiant, on a besoin d’un smartphone complet, mais on a un budget limité. Sur ce point, Google a trouvé le juste équilibre. Pour moins de 400 euros, vous avez un terminal suffisamment performant grâce à son SoC Qualcomm Snapdragon 670, qui permet de naviguer sans aucun problème dans les menus, surfer sur le web et même profiter de tous les derniers jeux pendant vos moments de détente. Dans ce dernier cas, vous devrez en revanche faire quelques concessions graphiques.

Le Google Pixel 3a propose un écran OLED de 5,6 pouces affichant une définition de 2220 x 1080 pixels soit une résolution de 441 pixels par pouce. Cette fine résolution couplée aux contrastes infinis de L’OLED en font un terminal aussi bien adapté à la lecture de texte qu’au visionnage de vidéo, que ce soit pour le plaisir ou le travail.

Image : FrAndroid

Ses photos

Passées ces considérations générales, venons-en à l’élément principal de ce Pixel 3a : la photo. Comme sur les Google Pixel 3, on ne trouve qu’un seul capteur de 12,2 Mpx alors que la plupart des smartphones embarquent aujourd’hui 2 à 3 modules photo. Pourtant, le Google Pixel 3a propose simplement les meilleurs clichés du marché dans cette tranche de prix. C’est indéniable.

Ces images ont été capturées avec le Google Pixel 3a

Même si Google n’a pas intégré son processeur d’image dédié, le « Pixel Visual Core », en raffinant son algorithme et le rendant moins gourmand, la firme de Mountain View réussit à obtenir des résultats très proches de la qualité de ses vaisseaux amiraux. Sauf à avoir un œil particulièrement aguerri, les différences sont imperceptibles.

On retrouve donc des clichés particulièrement bien détaillés, contrastés et au bruit parfaitement maîtrisé. De jour comme de nuit, grâce au  les images capturées par le Pixel 3a sont simplement bluffantes pour cette gamme de prix. Cela sera parfait pour graver les souvenirs de vos soirées étudiantes, ou pour photographier des slides qui passeraient rapidement dans l’amphithéâtre.

Quelques exemples de clichés capturés avec le Pixel 3a. Les deux derniers sont pris sans puis avec le mode nuit Night Sight.

Pour Google Lens

On le sait, au-delà l’aspect technique, les téléphones de Google brillent par leur logiciel. Les téléphones Google Pixel 3a embarquent toute la suite logicielle de Google, dont Google Lens. Cet outil intégré dans l’application photo du smartphone a plusieurs fonctions. Celle que l’on retient principalement dans le cadre des études est sa faculté à convertir du texte imprimé en numérique. C’est très pratique pour mettre dans un document Word ou Google Docs l’extrait d’un ouvrage utile pour ses cours ou agrémenter ses notes.

Retrouvez le Pixel 3a à 399 euros à la Fnac

Cela fonctionne étonnamment bien, à condition d’avoir une page bien éclairée. Cela fonctionne aussi avec du texte manuscrit, mais le résultat est moins probant. Si vous avez une très belle écriture manuscrite, vous devriez pouvoir en tirer quelque chose, dans le cas contraire, cela sera plus difficile. La bonne nouvelle est que les algorithmes de Google évoluent tout le temps, ce qui veut dire que la reconnaissance s’améliore de jour en jour.

Google Lens est également capable de traduire à la volée du texte. Si vous tombez sur un article étranger que vous ne comprenez pas bien, vous pourrez ainsi le mettre en Français très facilement. La traduction est bien évidemment orchestrée par Google Trad, ce n’est pas parfait, mais sur des langues populaires comme l’Anglais, l’Allemand ou l’Espagnol, elle demeure efficace.

Son autonomie

L’autre point important quand on passe ses journées sur les bancs de fac est l’autonomie. Le Google Pixel 3a embarque une batterie de 3 000 mAh bien optimisée qui pourra sans problème passer une journée de cours loin d’une prise.

Le Pixel 3a dispose en plus d’un mode « batterie intelligente » qui optimise au fil du temps la consommation d’énergie en fonctions de vos usages afin de préserver les accumulateurs. Si vous utilisez peu votre smartphone le matin par exemple, le smartphone bloquera tout seul certaines actualisations en arrière-plan par exemple.

Image : FrAndroid

Son prix

Nous l’avons vu plus haut, le Google Pixel 3a ne coûte que 399 euros à la Fnac. Compte tenu de toute la flopée de fonctionnalités, et de sa fiche technique et bien évidemment de ses capacités en photo, le positionnement tarifaire est à l’image du smartphone : parfaitement équilibré.

La Fnac a en plus le mérite de proposer le coloris blanc en exclusivité. Si vous préférez les couleurs plus sobres, vous pouvez également choisir le noir. Les deux sont au même prix. Si vous cherchez un smartphone pour la rentrée, vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Retrouvez le Pixel 3a (Blanc) à 399 euros la Fnac Retrouvez le Pixel 3a (Noir) à 399 euros la Fnac
Cet article a été réalisé en collaboration avec Fnac. Il s'agit d'un contenu crée par des rédacteurs indépendants au sein de l'entité Humanoid Content, l'équipe éditoriale de FrAndroid n'a pas participé à sa création. Nous nous imposons les mêmes critères pour vous proposer un contenu unique et de qualité.