Apple à l’heure ? La production de son iPhone SE 2 débuterait dès février

Pour un lancement en mars

 

Selon des sources du média américain Bloomberg, plusieurs sous-traitants d'Apple lanceraient la production de l'iPhone SE 2 dès février. L'appareil low-cost du géant de Cupertino, qui reprendrait une partie du design de l'iPhone 8 tout en réintroduisant Touch ID, devrait permettre à Apple de compléter par le bas sa gamme d'iPhone « traditionnels », et ce dès mars prochain.

Apple à l’heure ? Alors que la marque prévoit de lancer dès le mois de mars un nouvel iPhone abordable, similaire à l’iPhone SE dans son concept et à l’iPhone 8 dans ses lignes, plusieurs sous-traitants de la marque à la pomme auraient d’ores et déjà programmé un début de production en février.

En lançant un nouvel iPhone dans deux mois, en plus de ses iPhone habituels annoncés chaque année en septembre, Apple chercherait à inaugurer un nouveau créneau de lancement pour ses smartphones, tout en proposant à ses clients une famille plus étendue d’appareils. Autre objectif à peine dissimulé : séduire (enfin) l’Inde, un marché qui échappe à Apple depuis des années faute d’une offre agressive de smartphones Android proposés à moins de 200 dollars. Des terminaux que l’iPhone SE 2 aura la lourde responsabilité de concurrencer.

iPhone SE 2 : les choses se précisent peu à peu

Ce nouvel iPhone abordable reprendra selon Bloomberg l’essentiel du design de l’iPhone 8, lancé en 2017, parallèlement à l’iPhone X. On y retrouvera notamment Touch ID. Le système d’identification par empreinte digitale d’Apple serait réintroduit directement dans un bouton Home, et non sous l’écran LCD de l’appareil. Cette dalle, fournie par Japan Display (qui a vu le cours de son action grimper de 1,35% mercredi dernier), devrait d’ailleurs conserver un format de 4,7 pouces. Notons que d’autres sources indiquaient récemment qu’Apple pourrait également miser sur un second modèle d’iPhone SE 2, équipé d’un écran aux dimensions plus généreuses… et de Face ID. Une rumeur à laquelle le média américain ne semble pas porter beaucoup de crédit.

Cet iPhone SE 2 devrait par ailleurs embarquer une puce A13 Bionic, identique à celle qu’Apple propose sur ses iPhone plus haut de gamme. Il devrait en outre remplacer définitivement l’iPhone 8, toujours disponible au le catalogue d’Apple à partir de 539 euros en France.

Foxconn de la partie, bien entendu

En l’état Apple aurait confié la production de cet iPhone SE 2 à pas moins de trois sous-traitants : Hon Hai Precision Industry (alias Foxconn, partenaire d’Apple depuis des lustres), Pegatron Corp et Wistron Corp. Tous débuteraient l’assemblage de ces nouveaux iPhone à compter de février prochain. Preuve supplémentaire que la machine industrielle est en train de se mettre en marche, TSMC (fabricant des processeurs d’Apple) a été contraint d’augmenter sa production de puces pour répondre aux commandes du groupe de Tim Cook.

Reste enfin la question du prix de cet iPhone SE 2 (notez bien que ce nom est encore spéculatif). Difficile de se risquer à des prévisions au doigt mouillé, mais l’on peut raisonnablement tabler sur un prix calé entre celui de l’ancien iPhone SE (proposé en 2016 à partir de 489 euros en France) et celui de l’actuel iPhone 8. Apple aura en tous cas tout intérêt d’en écouler le plus possible pour remplir ses objectifs de ventes, fixés à hauteur de 200 millions de smartphones (tous modèles d’iPhone confondus) pour cette année 2020.

Les derniers articles