L’Ambilight sur téléviseur : sans équivoque, vous l’adorez et ça vous donne envie

 

Si Philips n’a pas annoncé de nouveaux téléviseurs aux CES, d’autres constructeurs ont repris son idée d’Ambilight, que ce soit Nanoleaf ou Samsung. Que pensez-vous de cette fonction d’éclairage au dos de l’écran ? C'était l'objet de notre sondage de la semaine.

Le Philips Oled 807
Le Philips Oled 807 // Source : Philips

Cette semaine se tenait le CES 2023 à Las Vegas. L’occasion pour tous les constructeurs de téléviseurs de dévoiler leurs nouveautés à venir dans le courant de l’année. Tous ? Non. Plusieurs fabricants ont fait l’impasse sur les TV en ce début d’année. C’est le cas de Sony, qui n’a pas dévoilé de téléviseurs, mais également de Philips, qui organisera un événement distinct au début du mois de février.

Pourtant, la technologie Ambilight, bien connue des amateurs de téléviseurs Philips, a bien fait parler d’elle durant le salon américain. Il faut dire que plusieurs constructeurs ont présenté des solutions reprenant ce concept d’éclairage qui se prolonge sur le mur à l’arrière du téléviseur en fonction des contenus affichés à l’écran.

C’est le cas de Nanoleaf, l’un des principaux concurrents de Philips Hue (Signify) dans le domaine des éclairages connectés. La marque canadienne a présenté son kit Nanoleaf 4D, c’est-à-dire une bande LED à fixer au dos d’un téléviseur de 55 à 85 pouces et qui va analyser les couleurs affichées à l’écran grâce à une petite caméra. Le tout pour un prix raisonnable de 100 euros.

Bien évidemment, il est possible d’intégrer ce système au sein de l’écosystème Nanoleaf pour le synchroniser avec des panneaux lumineux plus larges.

Le kit Nanoleaf 4D
Le kit Nanoleaf 4D // Source : Nanoleaf

Plus étonnant, Samsung a profité de sa conférence pour annoncer un partenariat avec Philips Hue. Il sera possible, sur les téléviseurs du géant coréen, d’installer une application Philips Hue Sync — pour la modique somme de 130 dollars — afin de synchroniser les éclairages connectés de la marque néerlandaise avec l’image affichée sur un téléviseur Samsung.

Rappelons néanmoins que les téléviseurs Philips sont les seuls à intégrer nativement la fonction Ambilight, les autres ayant besoin d’installer un système d’éclairage au dos qui devra être synchronisé avec l’image du téléviseur, que ce soit à l’aide d’une caméra ou via la connectique HDMI.

Ambilight ou Ambi-dislike ?

Dans ce cadre, nous souhaitions justement connaître votre sentiment sur la technologie Ambilight et l’immersion qu’elle propose. Est-ce que cette fonction vous intéresse, est-ce que vous l’avez activé si vous avez un téléviseur Philips ou, au contraire, est-elle trop gênante pour vous permettre de vous immerger dans les films, séries ou jeux vidéo affichés à l’écran ?

sondage de la semaine

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Ambilight semble faire son petit effet auprès de ses utilisateurs : vous êtes en effet 60,4 % à en profiter et l’adorer, lorsque 27,7 % des sondés montrent un certain intérêt à l’égard de cette technologie.

Finalement, seuls 9,1 % des participants se disent peu intéressés par ce système, lorsque 2,8 % d’entre vous en ont un, mais ne l’utilisent pas forcément. Sur le global, l’Ambilight semble séduire.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).