Le CES est l’un des salons les plus importants de l’année concernant la télévision et les technologies s’y attachant. On fait le point sur les annonces qu’il ne fallait pas rater pour cette édition 2019.

Si on devait résumer le CES à deux catégories de produits, on choisirait sans aucun doute la télévision et l’automobile. Même si le salon de Las Vegas couvre beaucoup d’autres sujets, les annonces de téléviseurs, ou de technologies liées, prennent une place prépondérante. Le CES 2019 ne fait pas exception, et nous avons préparé un résumé des grandes annonces du salon.

Les nouveaux téléviseurs qu’il ne fallait pas rater

LG Signature OLED TV R

LG a annoncé que sa nouvelle TV Signature OLED TV R serait commercialisé dès cette année. Sa particularité ? Être enroulable, ce qui garantit l’effet « whaou » lorsqu’on voit l’écran sortir du socle du téléviseur où se trouvent intelligence et connectique. La gamme Signature de LG est justement connue pour ses choix de design audacieux et le cas présent l’illustre parfaitement. Avec un prix qui devrait se situer au-dessus des 8 000 euros, ce téléviseur ne sera pas des plus accessible. On l’imagine bien trôner au milieu des chambres d’hôtel haut de gamme.

Samsung QLED 8K de 98 pouces

En attendant le développement de ses prochaines technologies, Samsung continue de se reposer sur le QLED pour commercialiser des téléviseurs. Au CES, le constructeur coréen n’a pas fait les choses à moitié en dévoilant le Q900R, un gigantesque modèle de 98 pouces de diagonale (2,5 mètres environ) avec une définition tout aussi folle, de la 8K. La firme n’a pas dévoilé de prix, mais le modèle de 85 pouces se trouve à 15 000 euros.

HP Omen X : le BFGD de 65 pouces sous Android TV

Ce n’est pas un téléviseur à proprement parler, puisqu’il n’intègre aucun accès à la télévision, mais il s’agit tout de même d’un moniteur de 65 pouces pensé pour le salon. Le HP Omen X Emperium propose ce qui se fait de mieux aujourd’hui en matière d’écran : définition 4K, espace de couleurs DCI-P3, compatibilité HDR, et fréquence d’affichage pouvant monter à 144 Hz. Il sera donc idéal pour le jeu vidéo, d’autant qu’il tourne sous Android TV et intègre les technologies de la Nvidia Shield TV.

Difficile de parler d’une prise en main vu le volume de l’appareil, mais Ulrich a pu l’approcher dans les allées du salon.

Le téléviseur de Panasonic qui veut les gouverner tous

Panasonic a abandonné depuis longtemps le plasma pour se consacrer à l’OLED. Au CES 2019, le fabricant a présenté le GZ2000, le premier téléviseur compatible à la fois Dolby Vision HDR et HDR10+, les deux standards de HDR leader du marché. Il n’y aura donc pas besoin de choisir entre les standards avec cet appareil. L’écran OLED 4K propose par ailleurs un son Dolby Atmos et intègre Google Assistant ainsi que Amazon Alexa.

Le LCD fait de la résistance chez HiSense

On ne trouve pas que de l’OLED dans les allées du salon de Las Vegas. HiSense a lancé son nouveau téléviseur ULEDXD qui intègre une dalle ULED. Malgré la proximité du nom, il s’agit bien d’un écran LCD, ou plutôt de deux écrans LCD (un couleur et un noir et blanc) superposés pour, la marque le promet, améliorer les contrastes. Les prix sont forcément beaucoup plus accessibles, sous les 1 000 dollars aux États-Unis.

Hisense H8F

Un vidéoprojecteur ultra courte portée chez LG

Pour apporter le cinéma à la maison, et bénéficier de son énorme diagonale d’affichage, le mieux est encore d’investir dans un vidéoprojecteur. Le problème c’est qu’un vidéoprojecteur peut-être difficile à intégrer chez soi, en plaçant l’appareil en haut à une bonne distance de l’écran. LG veut résoudre ce problème avec le CineBeam Laser 4K HU85L, un vidéoprojecteur à ultra courte portée. Il promet une luminosité de 2 500 lumens et une image de 120 pouces de diagonale avec un éloignement de moins de 20 cm.

Les changements technologiques

Le CES est aussi le lieu idéal pour présenter des technologies qui finiront dans nos téléviseurs dans les mois ou années à venir, sans annoncer un produit précis et commercialisable.

AirPlay 2 et iTunes débarquent chez la concurrence

L’une des tendances surprises de ce CES 2019 est l’arrivée des technologies Apple chez les téléviseurs des concurrents. Sony a par exemple annoncé que ses nouvelles séries Bravia Master Z9G, des TV LCD 8K, et Bravia Master A9G, les modèles 4K, seront compatibles avec AirPlay 2 d’Apple, et intégreront un accès aux services de la pomme comme iTunes et Apple Music. Notons que ces produits tournent par ailleurs sous Android TV, et son également compatibles Chromecast.

Samsung a également indiqué que ses TV sorties en 2019 auront le droit à partir du printemps aux séries TV et films iTunes, ainsi qu’à la compatibilité avec AirPlay 2. Apple a par ailleurs lui-même confirmé que d’autres fabricants seraient de la partie comme LG et Vizio.

L’écran MicroLED 4K de 75 pouces de Samsung

D’après Samsung l’avenir ne sera pas OLED, mais MicroLED. Le constructeur présentait au CES une dalle de 75 pouces avec une définition 4K. Cette technologie promet de réunir les qualités de l’OLED et son contraste parfait, avec une meilleure durée de vie et surtout une consommation bien moindre. La démonstration était en tous cas impressionnante.

Une norme HDR pour les écrans OLED et MicroLED

Pour mettre les écrans OLED et MicroLED en valeur, le groupe VESA a annoncé une nouvelle norme HDR, le DisplayHDR True Black. Comme son nom l’indique, elle impose des conditions strictes sur les contrastes que seuls les écrans OLED et MicroLED peuvent remplir. Une nouvelle étiquette que les fabricants pourront apposer sur leurs produits au côté des Dolby Vision et autre HDR10+.