L’exploit de Samsung au CES 2019 est d’avoir continué à miniaturiser sa technologie Micro LED. Malheureusement, nous n’en profiterons pas en 2019.

En 2018, l’écran « The Wall » faisait 146 pouces de diagonale pour une définition 4K.

Au CES 2019, le Micro LED est désormais contenu dans une dalle de 75 pouces de diagonale en définition 4K. Étant donné la caractéristique modulable du Micro LED, il est même possible de créer des affichages gigantesques de plusieurs mètres de diagonale en définitions 6K, 10,5K, et même au-delà. De plus, Samsung annonce une consommation deux fois moins importante que l’OLED.

« The Wall » cette année faisait plus de 2 mètres de diagonale

Cet écran de 75 pouces utilise la même base Micro LED que The Wall, c’est une combinaison de mosaïques individuelles de Micro LED auto-émissives qui contiennent des millions de puces LED microscopiques rouges, vertes et bleues émettant leur propre lumière. Au-delà de la définition 4K, Samsung utilise également une des technologies IA que l’on retrouve sur ses TV 8K QLED. On peut donc imaginer un écran 16K en Micro LED qui affiche des vidéos 8K up-scallées en 16K. 

C’est comme du LEGO, mais pour le home cinéma.

Samsung est fermement convaincu que le Micro LED sera la technologie la plus adaptée à votre salon. Sa nature modulaire permet de choisir n’importe quelle taille ou format d’image. C’est comme du LEGO, mais pour le home cinéma.

Néanmoins, les défis technologiques sont encore énormes ainsi que les moyens financiers nécessaires pour y arriver. C’est un investissement dans l’avenir dans une bataille qui l’oppose à ses rivaux comme LG et d’autres fabricants.

Micro LED vs OLED : les différences expliquées simplement

Si vous n’entendez maintenant parler de Micro LED, ne vous inquiétez pas. Cette technologie existe depuis longtemps, mais elle a fait son grand retour en 2018 lors du CES où Samsung avait présenté son écran « The Wall » de 146 pouces.

Pour comprendre pourquoi la technologie Micro LED est un si gros enjeu pour le constructeur coréen, il est important de comprendre comment les téléviseurs modernes fonctionnent. À l’heure actuelle, ce que nous appelons les téléviseurs LED est en réalité un panneau LCD doté de LED. Les écrans LCD ne peuvent pas produire leur propre lumière, il est donc nécessaire de placer une lumière derrière eux pour obtenir une image (un rétro-éclairage).

À lire sur FrAndroid : Ecrans IPS, AMOLED, IGZO, LTPS : tout savoir sur les technologies d’affichage

La raison pour laquelle les téléviseurs OLED suscitent de si bonnes critiques est que les écrans OLED sont ce que nous appelons une technologie « d’affichage émissif ». Chaque pixel d’un écran OLED produit sa propre lumière — aucun rétro-éclairage n’est nécessaire. Les avantages d’un écran émissif tel que OLED sont des niveaux de noir parfaits, des couleurs excellentes et des angles de vision presque parfaits. En un mot, l’OLED est excellent pour tout ce que les TV LED ne sont pas. L’inconvénient de l’OLED ? Étant donné que ces écrans sont fabriqués avec des composés organiques, leur fabrication est coûteuse, leur luminosité est limitée et ils peuvent potentiellement être « brûlés ».

Aucune bordure d’écran, ce qui apporte une vraie caractéristique modulable au micro LED

Ce qui est excitant à propos de la technologie Micro LED, c’est que c’est également affichage émissif, mais contrairement à l’OLED, il ne dépend pas de composés organiques pour produire de la lumière. En théorie, les écrans Micro LED devraient offrir des noirs parfaits, des couleurs excellentes et des angles de vision quasi parfaits, tout comme les écrans OLED, mais ils devraient également être encore plus lumineux, très minces, sans aucune bordure, moins énergivore que l’OLED et, à long terme, moins cher à produire que l’OLED.

En plus d’offrir des performances d’image impressionnantes, les téléviseurs Micro LED de Samsung reposent sur un système modulaire, qui permet aux utilisateurs de personnaliser la taille de leur écran. D’un point de vue industriel, c’est une technologie avec d’énormes promesses.

Pour le moment, puisqu’il s’agit d’une toute nouvelle technologie, Samsung propose uniquement un téléviseur Micro LED dans un boîtier de 75 pouces de diagonale. Mais, comme cela a toujours été le cas avec les nouvelles innovations, le Micro LED se retrouvera sur des écrans plus petits et bien plus accessibles dans quelques années. En attendant, l’écran Micro LED de Samsung est attendu pour 2020 ou 2021 à un prix inconnu… mais qui sera sûrement supérieur à 10 000 euros.

Du côté des consommateurs, l’OLED devrait rester la technologie la plus populaire jusqu’en 2022, au moins, LG Display est en train d’ouvrir une usine OLED en Chine qui devrait permettre aux TV OLED de passer sous la barre psychologique des 1 000 euros. LG a donc encore quelques années d’avance sur son rival Samsung, jusqu’au moment où le Micro LED sera disponible et accessible, sans oublier le QD-OLED qui est également en projet chez Samsung.