Malgré la hausse de l’électricité, les trajets en voiture électrique coûtent toujours moins cher qu’en thermique

« Mais qui est le moins cher » comme dirait l’autre…

 

Suite à la hausse des prix de l’électricité au 1er août 2023, vous pourriez vous demander si un plein d’électricité en voiture électrique est toujours aussi avantageux qu’un plein d’essence. Spoiler : le premier garde toujours un avantage financier sur le second.

Les vacances d’été battent leur plein, mais ce n’est certainement pas une raison pour que tout le monde parte en congés. Et les prix de l’énergie n’ont apparemment pas choisi de laisser de répit aux consommateurs en cette période estivale. À commencer par ceux de l’électricité qui, ça ne vous aura sans doute pas échappé, ont augmenté au 1er août : +10 %. La faute à un bouclier tarifaire appliqué par le gouvernement qui nous aura bien aidés pendant quelques mois, mais qui ne pouvait malheureusement pas être éternel. Tant pis pour ceux qui roulent en électrique.

Mais depuis quelques jours, ce sont les prix du baril de pétrole qui sont en train de flamber. La faute notamment à l’Arabie Saoudite qui a décidé de réduire sa production durant les mois de juillet et d’août. Voire peut-être même un peu plus.

Du coup, alors que l’avantage en termes de coût de fonctionnement qui était largement à l’avantage de l’électrique s’amenuisait depuis quelques mois, pour le plus grand plaisir de ses détracteurs, il semblerait qu’il soit quand même plus que jamais d’actualité.

Comparaison sur 100 km

Pour y voir plus clair, rien de tel qu’un rapide calcul du coût de l’énergie, ne serait-ce que sur 100 km. Selon les chiffres de nos confrères du Parisien, le litre de SP95-E10 s’affichait en moyenne en France la semaine dernière à 1,90 €/le litre (+11 centimes par rapport à début juillet). Le Diesel, lui, était en moyenne à 1,81 €/litre (+14 centimes depuis début juillet). Quant au kWh, il est à 0,2276 euro depuis le 1er août 2023.

Pour calculer le coût de revient sur 100 km, nous prendrons les chiffres de consommation moyenne des véhicules diesel et essence de l’ADEME (bien que s’arrêtant à 2020). À savoir 6,8 l/100 km pour un véhicule essence, et 5 l/100 km pour une voiture diesel. Pour la voiture électrique, nous nous sommes basés sur une moyenne de consommation de 16 kWh/100 km, un juste milieu quand certains parlent de 17 kWh/100 km (comme Renault), d’autres de 16 kWh/100 km (comme Engie) ou de 15 kWh/100 km  comme HelloWatt).

  • 100 km en essence : 6,8 x 1,90 = 12,92 euros ;
  • 100 km en diesel : 5 x 1,81 = 9,05 euros ;
  • 100 km en électrique : 16 x 0,2276 = 3,64 euros.

Comme on peut le voir ici, le coût de revient sur 100 km de l’électrique, malgré l’augmentation au 1er août 2023 du prix de l’électricité, est de 2,5 à 3,5 fois moins cher que le diesel et l’essence, respectivement.

Et sur un Paris-Marseille ?

Si l’on extrapole sur un trajet Paris-Marseille de 775 km, l’écart de coût entre les carburants fossiles et l’électrique sera évidemment d’autant plus grand que la distance est bien plus importante.

Trajet Paris – Marseille sur Google Maps
  • Paris-Marseille en essence : (6,8 x 7,75) x 1,90 = 100,13 euros ;
  • Paris-Marseille en diesel : (5 x 7,75) x 1,81 = 70,13 euros ;
  • Paris-Marseille en électrique : (16 x 7,75) x 0,2276 = 28,22 euros.

Évidemment, les calculs ci-dessus ne sont que purement théoriques, car à la fois les prix de l’électricité et ceux des carburants sont bien plus élevés sur les autoroutes. De même que la consommation.

Et si effectivement chez Tesla le prix du kWh aux Superchargeurs tourne souvent autour de 0,35 €/kWh (selon la fréquentation et l’horaire de la journée), chez Ionity il s’affiche à 0,49 €/kWh pour les abonnés et 0,69 euro pour les non-abonnés. Du côté des stations, même si Total conserve son bouclier qui permet de ne pas dépasser les 2 euros le litre, les carburants s’affichent dans les autres stations d’autoroute souvent bien au-dessus.

Réajustement tarifaire

Pour être plus juste, nous avons effectué trois simulations de trajet Paris – Marseille via des planificateurs d’itinéraire : ViaMichelin pour la voiture essence et diesel, et ABRP pour la voiture électrique. Et nous avons mis face à face les deux modèles les plus vendus en France au 1er semestre 2023, à savoir la Renault Clio chez les thermiques (que nous avons choisi en 1,0 TCe de 100 ch), et la Tesla Model Y (en version Propulsion) pour les électriques.

Dans ViaMichelin, en rentrant notre modèle de voiture, et avec un coût du litre de carburant affiché à 1 895 €/litre, le simulateur nous donne un coût de 124,74 euros de carburant pour le Paris – Marseille (via A6).

Passons à l’électrique : en rentrant le modèle de voiture dans le planificateur, ABRP nous propose le même trajet via l’A6 pour un coût de charge de 77,7 euros en nous arrêtant quatre fois à des Superchargeurs Tesla.

Enfin, petit détour par le diesel avec une Clio là encore, mais le modèle Blue dCi de 115 chevaux, qui demande 96 euros de carburant, toujours selon ViaMichelin.

On le voit ici : l’écart en prenant en compte les simulations des planificateurs d’itinéraire est moindre, mais toujours de presque 50 euros sur un trajet similaire de 775 km entre l’essence et l’électrique. Et pour deux voitures aux gabarits très différents.

L’électrique garde l’avantage

Voilà en tout cas peut être de quoi questionner les résultats de l’enquête YouGov sortie ce 4 août 2023, qui affirmait qu’un propriétaire de véhicule électrique sur deux regrette son achat, notamment en raison des « fortes inquiétudes » liées aux coûts de l’énergie. Évidemment, on ne parle pas ici du prix d’achat d’un véhicule électrique, plus élevé, ni du temps de trajet, forcément plus long en s’arrêtant à une borne de recharge que dans une station essence.

Un temps de recharge qui est d’ailleurs peut-être à relativiser sur l’année entière, car une voiture électrique peut être rechargée chez soi, a contrario d’une voiture nécessitant un plein de carburant. Et passer à la station, ça prend du temps, et c’est rarement le moment préféré de la journée.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).