Les panneaux solaires de ce vélo électrique peuvent presque doubler son autonomie, mais attention à ne pas s’emballer

 

L’entreprise norvégienne Infinite Mobility a conçu un vélo cargo électrique pas comme les autres. Son modèle Inga se pare en effet de panneaux photovoltaïques au niveau de sa caisse de chargement avant, afin de gonfler gratuitement l’autonomie du cycle grâce à l’énergie solaire.

Infinite Mobility
Source : Infinite Mobility

Des panneaux solaires directement installés sur un vélo électrique, voilà l’idée du constructeur norvégien Infinite Mobility. En réalité, il n’y a rien d’inédit ici, puisque d’autres fabricants s’étaient déjà laissés tenter à l’image de la start-up française Roll’in avec son SUN-E et de la jeune pousse elle aussi tricolore nommée Wello.

Infinite Mobility a ainsi conçu un biporteur électrique répondant au nom d’Inga. Sa particularité ? Sa caisse de chargement située à l’avant est parée de panneaux solaires à la fois sur sa partie supérieure et ses parties latérales, générant une puissance maximale de 163 Wc, peut-on découvrir dans les colonnes d’eBike News.

Des conditions particulières pour l’exploiter à 100 %

Selon la marque, ses systèmes photovoltaïques peuvent générer jusqu’à 50 km d’autonomie par jour. Il convient néanmoins de ne pas s’emballer trop vite et de rappeler que le taux d’ensoleillement joue évidemment un rôle crucial pour atteindre cette valeur. Aussi, l’angle du soleil par rapport à celui du vélo fait forcément varier ce taux.

Infinite Mobility
Source : Infinite Mobility

On imagine que le panneau solaire supérieur captera en grande partie l’énergie de notre étoile, eu égard à sa plus grande exposition naturelle. Les panneaux latéraux, eux, ne devraient pas fonctionner de concert compte tenu de leur emplacement opposé.

Sous les 6000 euros

Pour le reste, l’Infinite Mobility Inga est capable de supporter jusqu’à 250 Kg de charge, le tout propulsé par un moteur de 100 Nm de couple combiné au moyeu à vitesses intégrées Enviolo Heavy Duty. Son cadre en acier accueille par ailleurs une batterie de 672 Wh, selon le site officiel de la marque, revendiquant une autonomie théorique de 60 km.

D’un poids de 45 kg tout de même, ce biporteur électrique bénéficie d’un montage mulet avec une roue de 20 pouces à l’avant et 26 pouces à l’arrière. Toujours selon le site officiel, son prix a été fixé à 64 750 couronnes norvégiennes, soit environ 5650 euros. D’après notre simulation, l’entreprise ne livre pour le moment pas en France.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles