Avec son tricycle à énergie solaire, le Français Wello veut bouleverser la micromobilité

Hello Wello

 

Une jeune pousse tricolore répondant au nom de Wello a imaginé et développé un vélo cargo électrique alimenté à l'énergie solaire. Family, du nom du produit, fera l’objet d’une exhibition à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES) 2020, à Las Vegas.

Voilà déjà six ans que l’équipe de l’entreprise Wello travaille sur leur projet de vélo cargo propulsé à l’énergie solaire. Les prémices de cette aventure entrepreneuriale remontent en effet à 2014, lorsque les premiers croquis dessinés pour l’occasion ont reçu le soutien de l’incubateur de la Technopole de Saint-Denis La Réunion. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, et le trois-roues en question, baptisé Family, voit son heure arrivée.

Welcome to fabulous Las Vegas

Co-fondée par Arnaud Chéreau, Gregory De Radiguès, Daniel Thébault et David Amiouni, la start-up française entre aujourd’hui dans une autre dimension en cette nouvelle année 2020. L’équipe s’envolera en effet pour Las Vegas à l’occasion du Consumer Electronics Show (CES), organisé du 7 au 10 janvier, pour exhiber leur produit destiné à prendre le chemin de la commercialisation.

« Idéal pour les livraisons des derniers kilomètres, les déplacements des salariés, des citoyens et pour les activités d’écotourisme », peut-on lire sur le site officiel. Le tricycle Family se dote de panneaux solaires capables d’augmenter l’autonomie initiale de 60 kilomètres à 100 kilomètres. C’est d’ailleurs l’un de ses principaux atouts, que le groupe n’hésite logiquement pas à mettre en avant.

Capteurs pour mieux capter les problèmes

Outre sa vitesse maximale de 25 km/h et sa capacité d’emport arrière de 80 kg, comme le confirme la chargée de marketing et communication Aurore Foucher, dans les colonnes du Parisien, le Wello Family « est doté de plusieurs capteurs qui permettent de relever d’éventuels problèmes et ainsi d’anticiper leurs réparations ». Autant de capteurs qui servent également à géolocaliser le modèle en cas de vol.

Ce triporteur s’équipe aussi de clignotants, d’un klaxon et de feux avant/arrière, mais reste bel et bien cantonné à la catégorie des vélos : aucun permis n’est donc nécessaire pour le conduire. Dans un avenir proche, Wello cherchera bien évidemment à commercialiser son produit.

Le vélo est le deuxième moyen de locomotion le plus utilisé après la voiture. Comme les trottinettes ou les skates, il a lui aussi profité d’une électrification bienvenue. Avec un choix pléthorique et une offre…
Lire la suite

Les derniers articles