Vous payez peut-être trop cher la charge de votre voiture électrique à cause de votre carte

 

Une étude de l'UFC-Que Choisir met en lumière des disparités alarmantes dans les tarifs des bornes de recharge, avec plusieurs propositions concrètes. Chargemap, un des opérateurs les plus populaires, dénonce néanmoins l'opacité des calculs de l'association de consommateurs.

Borne de charge au McDonald’s

Fin novembre 2023, une étude publiée par l’UFC-Que Choisir a mis en lumière des problèmes majeurs dans le déploiement du réseau de bornes de recharge pour voitures électriques en France. Le principal problème identifié est l’opacité du système de tarification, caractérisé par des prix d’électricité fluctuants et, dans certains cas, prohibitifs.

Source : UFC-Que Choisir

Pour les conducteurs de voitures électriques, l’utilisation des bornes de recharge publiques nécessite souvent une carte spécifique délivrée par un opérateur de mobilité. Même si les nouvelles bornes intègrent de plus en plus un terminal de paiement par carte bancaire.

Carte Chargemap

Toutefois, la diversité des opérateurs et l’absence de règles claires pour comparer les tarifs créent une situation de confusion pour les consommateurs.

Des écarts de prix stupéfiants

L’analyse menée par l’UFC-Que Choisir révèle des disparités tarifaires alarmantes. Par exemple, le coût du kWh dans les zones urbaines peut varier de 0,24 euros à 2,25 euros selon l’opérateur utilisé pour lancer la charge (en d’autres termes, selon la carte de recharge utilisée), représentant une différence de 830 %. Ces écarts s’accentuent en fonction de la puissance des bornes, avec des variations pouvant atteindre plus de 380 % pour les bornes de moyenne puissance, et plus de 190 % pour les bornes ultra-rapides.

OpérateurSystème de calculTarif (€/kWh)
ChargeNow5 % de frais fixes + 95 % à la minute0.24
Octopus ElectroversekWh0.29
Elli (Drive Highway)kWh + frais de stationnement à partir de 4h0.35
Fulli83 % kWh + 17 % à la minute + frais de stationnement à partir de 2h0.36
Elli (Drive City)kWh+ Frais de parking à partir de 4h0.42
EbornkWh0.42
Révéo (abonné)73 % kWh + 27 % à la minute0.44
Freshmile51% kWh + 49 % à la minute0.45
Alizé72 % kWh + 28 % à la minute + frais de stationnement à partir de 2h0.56
Shell53 % kWh + 47 % à la minute0.56
Chargepoint68 % kWh + 32 % à la minute + frais de stationnement à partir de 2h0.59
Révéo (itinérance)68 % kWh + 32 % à la minute + frais de stationnement à partir de 2h0.59
Izivia5 % de frais fixes + 65 % kWh +30% à la minute + frais de stationnement à partir de 2h0.63
Plugsurfing68 % kWh + 32 % à la minute + frais de stationnement à partir de 2h0.65
BornesLib68 % kWh + 32 % à la minute0.69
Elli (Drive Free)kWh+ Frais de parking à partir de 4h0.69
Chargemap38 % kWh + 62 % à la minute1.17

L’étude précise aussi le coût des cartes et des abonnements. 

Des opérateurs tels que Izivia, Révéo, Charpoint, Plugsurfing, BornesLib, Elli et Chargemap figurent parmi les plus onéreux. L’étude souligne particulièrement l’opacité des modes de tarification, conduisant à des aberrations tarifaires. Chargemap est d’ailleurs tout en bas de ce classement, alors que c’est l’opérateur le plus populaire en France.

Face à ces constats, l’UFC-Que Choisir formule plusieurs recommandations, notamment le déploiement plus stratégique de bornes de recharge, une tarification transparente et homogène, ainsi que la possibilité de régler par carte bancaire sur toutes les bornes.

Chargemap répond à l’étude

Yoann Nussbaumer, co-fondateur de Chargemap, mais aussi du média Automobile-Propre, a réagi à l’étude publiée par l’UFC-Que Choisir sur X (Twitter). Selon lui, les prix indiqués dans l’étude pour certaines recharges seraient largement exagérés, allant jusqu’à être plus de deux fois supérieurs aux tarifs réellement pratiqués par Chargemap.

Le co-fondateur de Chargemap pointe du doigt ce qu’il considère être des lacunes dans la méthodologie de l’étude. Il déplore notamment le manque de précisions sur la façon dont les prix ont été calculés, en se référant seulement à l’outil Chargeprice. L’absence de détails sur les valeurs de référence utilisées pour chaque recharge et sur la grille tarifaire servant de base aux calculs est un sujet de préoccupation majeur pour lui.

C’est assez drôle de voir un opérateur de borne de recharge comme Chargemap se plaindre de l’opacité d’une étude qui critique justement le manque de clarté des tarifs des opérateurs. C’est comme si l’arroseur se faisait arroser : l’opérateur, habituellement de l’autre côté de la barrière, se confronte aux difficultés de démêler des informations complexes et peu transparentes, un défi que les consommateurs affrontent régulièrement.

Malgré ses critiques, il reconnaît tout de même la nécessité d’une simplification et d’une plus grande transparence dans la tarification des recharges de véhicules électriques. Il affirme que Chargemap travaille depuis des années à sensibiliser les réseaux de recharge et les utilisateurs à cette problématique.

Il soutient également certaines des recommandations formulées par l’UFC-Que Choisir, comme l’exclusion des composants de prix autres que le kilowattheure et le stationnement pour l’ensemble des bornes de recharge publiques. En d’autres termes, une simplification du prix, en prenant seulement en compte la quantité d’énergie et le temps de stationnement.

Qui est le moins cher ?

Dans le contexte tendu qui entoure les tarifs des bornes de recharge électrique, Chargemap se démarque par sa popularité, malgré le fait que l’application ne propose pas les tarifs les plus bas du marché. Mais à quel point ? Bien que des outils comme Chargeprice offrent une possibilité de comparer les prix, ils ne représentent pas une solution complète au problème.

Chargeprice : bornes et prix

Chargeprice : bornes et prix

La complexité des tarifs et la diversité des politiques de prix des différents opérateurs continuent de rendre difficile pour les consommateurs une compréhension claire, une comparaison juste et une évaluation juste des coûts réels de la recharge de leurs véhicules électriques.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.