Bouygues Telecom joue les gros bras. Sa nouvelle offre très haut débit BBox Utym intègre désormais un débit théorique montant de 500 Mb/s, soit le plus grand débit théorique disponible en France actuellement.

Il y a quelques années de cela, les consommateurs ne faisaient pas nécessairement attention à leur débit montant. Il faut dire qu’il ne paraissait pas important : on consultait plus qu’on ne créait à cette époque d’internet, le téléchargement était donc la star du show.

Désormais, la situation est très différente. Avec l’avènement des réseaux sociaux et l’importance prise par la vidéo, le débit montant est désormais bien ancré dans les consciences. Bouygues en profite désormais.

Bbox Ultym avec 500 Mb/s en upload

L’opérateur a en effet retouché ses offres internet fixe aujourd’hui. Le changement le plus intéressant est à voir du côté de la Bbox Ultym, son offre la plus haut de gamme.

Celle-ci promet désormais un débit montant théorique de 500 Mb/s pour 1 Gb/s de téléchargement. Il s’agit-là du débit montant maximal le plus élevé disponible sur une offre grand public en France, le précédent « record » étant détenu par Free à 400 Mb/s. Le forfait intègre également Canal+ Séries en bonus désormais.

La Bbox Ultym est désormais disponible à 41,99 euros par mois en fibre ou 39,99 euros par mois en ADSL, soit une nouvelle augmentation de 2 euros. Une offre promotionnelle vous permet actuellement de vous engager pendant un an pour profiter d’un tarif à 24,99 euros sur la même durée.

Notez que la Bbox Must connaît aussi une augmentation de débit montant (300 Mb/s) sans changer de prix, et que l’offre Bbox Fit voit son prix augmenter de deux euros à 24,99 euros.

Montée en gamme

On ne peut s’empêcher d’y voir les premiers signes d’une montée en gamme générale sur le marché. Face à la Freebox Delta, qui intègre des tonnes de services comme Netflix, Bouygues répond avec le service français de Canal. Un répéteur Wi-Fi peut également être intégré à l’offre, à l’image d’Orange.

Après une période où la guerre des prix était primordiale sur le marché, les consommateurs reviendront-ils vraiment vers des services premium facturés bien plus chers et souvent à engagement ? Rien ne le dit pour le moment, mais il semble que ce soit l’espoir des opérateurs.