En cette fin d’année 2018, Samsung revient sur le devant de la scène avec son nouveau Galaxy A7 qui possède un argument majeur : un triple capteur. Plutôt rare de retrouver cette caractéristique sur le segment du milieu de gamme, est-ce suffisant pour faire de l’ombre à la concurrence ? Le Honor 8X ne met pas en avant les mêmes arguments, mais il propose une solution complète tout en étant moins onéreux. À l’aide de notre comparatif détaillé, découvrez lequel des deux est le meilleur smartphone.

Le Samsung Galaxy A7 (2018) est le premier smartphone de la marque coréenne à intégrer un module triple capteur photo. Une intégration qui était alors jusqu’ici réservée aux smartphones haut de gamme est dorénavant disponible à un prix plus accessible. Néanmoins, cela représente tout de même un frein à l’achat quand la plupart des smartphones de ce segment sont habituellement proposés à un tarif inférieur à 300 euros. En face, on retrouve par exemple un Honor 8X avec une centaine d’euros en moins sur la facture, pour une expérience quasi similaire.

On se demande alors : quel est le meilleur smartphone entre un Samsung Galaxy A7 (2018) et un Honor 8X ? Design, performances, photo, autonomie… Découvrez notre comparatif détaillé opposant les deux smartphones !

Fiches techniques

Modèle Samsung Galaxy A7 (2018) Honor 8X
Version de l'OS Android 8.0 Android 8.1
Interface Samsung Experience Emotion UI
Taille d'écran 6 pouces 6,5 pouces
Définition 2220 x 1080 pixels 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 411 ppp 396 ppp
SoC Exynos 7885 à 2,2GHz Kirin 710 à 2,2GHz
Processeur (CPU) ARMv8 ARMv8
Puce Graphique (GPU) Adreno 506 Mali-G51 MP4
Mémoire vive (RAM) 4 Go 4 Go
Mémoire interne (flash) 64 Go, 128 Go 64 Go, 128 Go
MicroSD Oui Oui
Appareil photo (dorsal) Capteur 1:24 Mégapixels, Capteur 2: 8 Mégapixels Capteur 1:20 Mégapixels, Capteur 2: 2 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 24 Mégapixels 16 Mégapixels
Enregistrement vidéo 4K 1080p
Wi-Fi Oui Oui
Bluetooth 5.0 + A2DP + LE 4.2 + A2DP + LE + apt-X
Réseaux LTE, HSPA, GSM LTE, HSPA, GSM
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7) 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7)
SIM 2x nano SIM 2x nano SIM
NFC Oui Oui
Ports (entrées/sorties) microUSB microUSB
Géolocalisation Oui Oui
Batterie 3300 mAh 3750 mAh
Dimensions 159,8 x 76,8 x 7,5 mm 160,4 x 76,6 x 7,8 mm
Poids 168 grammes 175 grammes
Couleurs Rose, Bleu, Noir, Or Rouge, Bleu, Noir
Prix 234€ 244€
Fiche produit | Test Fiche produit | Test

Design : le côté qualitatif du Honor 8X

Comme tous les smartphones du constructeur coréen, le Samsung Galaxy A7 (2018) ne déroge pas à la règle et est, lui aussi, un réfractaire de l’encoche. Il conserve un design classique, mais pas pour autant moins élégant qu’un autre. Cependant, on peut facilement reprocher les épaisses bordures tout autour de l’écran. Très agréable en main, mais un peu glissant, il est d’ailleurs très intuitif de le déverrouiller rapidement avec le capteur d’empreintes situé sur le flanc droit de l’appareil (il s’agit de la même touche pour allumer/déverrouiller le smartphone). À l’arrière, le dos se veut donc plus épuré avec le logo Samsung et les trois objectifs photo positionnés à la verticale dans le coin gauche supérieur, au-dessus du flash.

En ce qui concerne le Honor 8X, on retrouve ici un design bien différent de son challenger. L’écran est totalement borderless, avec de fines bordures, et il intègre une encoche plutôt discrète où vient se loger la caméra frontale. Avec de belles finitions, le smartphone du constructeur chinois a le mérite de proposer un design qualitatif qui le place facilement en haut du panier pour cette tranche tarifaire. En retournant le téléphone, on remarque une belle plaque en verre avec le double capteur photo positionné à la verticale en haut à gauche de l’appareil et un capteur d’empreintes placé au milieu.

Le design des deux smartphones est bien différent, mais tout aussi agréable à l’œil l’un comme l’autre. Cependant, on mettra à l’honneur la qualité des finitions du Honor 8X.

Écran : Super AMOLED, sans hésiter

Samsung est passé maître dans ce domaine, il a pour habitude d’équiper ses smartphones avec les meilleurs écrans du marché. Sans surprise, le Galaxy A7 embarque un écran Super AMOLED, ce dernier possède une diagonale de 6 pouces avec une définition Full HD+ de 2220 x 1080 pixels. Cette dalle propose une très haute luminosité maximale et un contraste parfait avec des couleurs vives et intenses. Il faudra cependant faire un petit tour dans les paramètres pour obtenir des couleurs bien plus fidèles à la réalité.

Quant au Honor 8X, il opte pour une large dalle IPS LCD avec une diagonale de 6,5 pouces et une définition Full HD+ de 2340×1080 pixels. Le résultat des couleurs et des contrastes est plutôt satisfaisant pour un smartphone de cette tranche tarifaire, on ne peut pas lui reprocher grand-chose. Toutefois, on notera tout de même une luminosité maximale relativement faible, ce qui empêche de consulter confortablement le smartphone lors des journées un peu trop ensoleillées.

Difficile d’offrir une meilleure qualité d’images que Samsung et ses écrans Super AMOLED, même si l’écran IPS LCD du Honor 8X n’est pas à jeter pour autant.

Logiciel : pas de tarte pour le réveillon

Avec le Samsung Galaxy A7 (2018), l’interface Samsung Experience est couplée avec Android 8.0 Oreo. Oui, vous avez bien lu. Le constructeur coréen n’a pas pris la peine de proposer la dernière version du logiciel de Google. Sans parler d’Android Pie qui arrivera plus tard dans l’année 2019, la version 8.1 n’est même pas encore prévue pour combler l’attente.

Hormis cela, l’expérience utilisateur se veut parfaitement fluide avec de nombreuses options disponibles dans les paramètres, voire un peu trop. Bien que ça paraisse être un peu le bazar, l’interface propose souvent des encadrés « Vous recherchez autre chose ? » en bas de l’écran pour une navigation plus intuitive.

En ce qui concerne le Honor 8X, il propose l’interface EMUI du constructeur chinois (Huawei) couplée avec Android 8.1 Oreo. Les patchs de sécurité sont à jour, donc pas de souci de ce côté-là. Toutefois, il faut préciser qu’il ne fait pas partie des smartphones qui recevront très prochainement EMUI 9. Il faudra attendre la deuxième moitié de l’année 2019 pour qu’Android 9.0 Pie pointe le bout de son nez.

Pour en revenir au sujet, l’expérience utilisateur se veut agréable au quotidien : on y retrouve de nombreuses options de personnalisations telles que le filtrage de la lumière bleue pour le confort des yeux ou le tiroir d’applications. De plus, EMUI permet de remplacer les trois touches du bas par un unique bouton de navigation, un peu à la manière de ce que propose Apple depuis iOS 11. Néanmoins, on peut facilement lui reprocher une gestion hasardeuse de l’encoche par moment.

 

Performances : Kirin 710

Le smartphone milieu de gamme du constructeur coréen embarque un SoC Exynos 7885 cadencé à 2,2 GHz et épaulé par 4 Go de mémoire vive. Une configuration similaire au Galaxy A8 (2018) sorti plus récemment cette année, mais qui offre pourtant avec le Galaxy A7 des performances un peu plus élevées pour une meilleure fluidité. En jeu, le résultat est respectable, mais pas extraordinaire sur les jeux les plus gourmands du Play Store.

Après le Mate 20 Lite et le P Smart Plus, c’est au tour du Honor 8X d’être équipé du dernier SoC milieu de gamme de HiSilicon, le Kirin 710 cadencé à 2,2 GHz. Les performances de cette nouvelle puce redonnent un souffle de puissance aux smartphones milieu de gamme, ce qui permet tout simplement au 8X d’être l’un des plus puissants de sa catégorie.

 Galaxy A7 (2018)Honor 8X
SoCExynos 7885Kirin 710
AnTuTu 7.x123 200139 437

La puce Exynos 7885 a déjà fait ses preuves sur le très bon Galaxy A8 (2018), mais force est de constater qu’un écart important se creuse avec le nouveau SoC Kirin 710.

Appareil photo : un triple capteur décevant

Le principal argument de vente du Galaxy A7 (2018) est bien évidemment son module triple objectif. On retrouve un capteur principal de 24 mégapixels avec, en soutien, un autre capteur de 5 mégapixels pour gérer la profondeur de champ, mais aussi un autre capteur de 8 mégapixels qui a la particularité d’être ultra grand-angle. Il parvient à capturer de beaux clichés avec des couleurs très proches de la réalité lorsque les bonnes conditions sont réunies. En revanche, ses trois capteurs ne suffisent pas à obtenir des images correctes une fois la nuit tombée, le bruit est bien trop présent. En ce qui concerne le mode ultra grand-angle, on appréciera sa facilité d’utilisation, mais on boudera ses distorsions optiques bien trop exagérées.

Devant, le Galaxy A7 (2018) est équipé d’une caméra frontale de 24 mégapixels. Même constat que précédemment, il offre de bons résultats quand les conditions sont optimales, mais souffre énormément en basse luminosité. Un petit flash LED vient tout de même en renfort lors de vos selfies en pleine nuit.

Le Honor 8X reste quant à lui sur la base d’un double appareil photo principal. On retrouve un premier capteur de 20 mégapixels accompagné d’un second capteur de 2 mégapixels qui permet de capturer davantage de lumière et d’optimiser la gestion de la profondeur de champ. En pleine journée, le Honor 8X n’a aucun mal à prendre des photos détaillées avec des couleurs fidèles et même une bonne gestion de la luminosité, mais de nuit, il a souvent du mal à capturer tous les détails (il faudra compter sur le mode nocturne pour améliorer le tout). Néanmoins, on ne peut pas le reprocher à un smartphone milieu de gamme qui n’en fait pas son principal argument de vente.

En ce qui concerne la caméra frontale de 16 mégapixels, elle donne des résultats corrects bien qu’elle éprouve des difficultés en intérieur avec les lumières artificielles.

On en attendait forcément beaucoup, voire peut-être un peu trop, du triple capteur de Samsung. Cette idée d’apporter une telle intégration sur le segment du milieu de gamme a de quoi séduire de nombreux utilisateurs de smartphones en 2018, mais la recette n’est clairement pas bien maîtrisée pour finalement en devenir une véritable faiblesse du Galaxy A7.

Batterie : Galaxy avec un grand A, comme autonomie

Les smartphones de la gamme Galaxy A sont réputés pour leur excellente autonomie, et c’est bien là le véritable atout du Galaxy A7 (2018). Avec sa batterie de 3300 mAh, il réalise des prouesses d’endurance pour tenir facilement une journée entière, et plus encore selon votre utilisation. Pour la recharge, il faut patienter environ 2 heures pour que le téléphone passe de 9 à 100 % de batterie.

Avec sa batterie de 3 750 mAh, le Honor 8X assure lui aussi une autonomie très confortable pour tenir aisément plus d’une journée entière, d’autant plus que la gravure en 12 nm du SoC Kirin 710 propose une meilleure gestion de l’énergie. En ce qui concerne le temps de charge, il fait à peu près jeu égal avec le Galaxy A7 en passant de 0 à 100 % de batterie en 2 heures et 17 minutes.

Notez que les deux smartphones de ce versus propose du micro USB, même si on aurait tous souhaités de l’USB-C en fin 2018.

Sur notre test Viser, le Honor 8X a tenu 9 heures et 36 minutes tandis que le Samsung Galaxy A7 (2018) a tenu 10 heures et 58 minutes. Un score tout à fait remarquable qui le place facilement dans le Top 10 des smartphones les plus endurants que nous avons testés en 2018.

Conclusion : lequel est le meilleur smartphone ?

Le Samsung Galaxy A7 (2018) est un bon smartphone avec un des meilleurs écrans du marché et une excellente autonomie, mais ce qui porte défaut au smartphone du constructeur coréen est avant tout son intégration mal maîtrisée du triple capteur photo. Ce qui devait être un véritable atout (mais surtout un argument de vente séduisant) est en réalité un lourd défaut qui pèse bien trop sur le poids de la facture finale. À part si vous souhaitez impérativement un mode ultra grand-angle (qui justifierait bien mal l’écart de 100 euros à lui seul), le Honor 8X possède une qualité d’images quasi identique, tout en faisant des économies dans le porte-monnaie.

Au moins, le Honor 8X ne promet pas monts et merveilles, mais il trouve toute sa force dans son excellent rapport qualité/prix qui est vraisemblablement présenté ici comme une évidence.

Prix et disponibilité

Le Honor 8X est commercialisé en deux versions, à 249 euros avec la configuration 4 Go/64 Go et 299 euros pour le modèle 4 Go/128 Go.

Plus récent, le Samsung Galaxy A7 (2018) est vendu à 349 euros dans sa version 64 Go.