Depuis la sortie de l’iPhone 5, Bouygues Telecom souhaite coûte que coûte re-utiliser les fréquences 1800 MHz, utilisées pour la 2G actuellement, pour le réseau de quatrième génération (4G). Pourquoi ? Tout simplement car l’iPhone 5 n’est compatible qu’avec ces fréquences et Bouygues Telecom n’a pas investi autant que SFR et Orange dans les licences 4G. Afin d’appuyer son dossier à l’ARCEP (régulateur du marché), Bouygues Telecom serait même prêt à en faire bénéficier son concurrent Free Mobile, le quatrième opérateur mobile. 

Free Mobile

Xavier Niel (Iliad / Free)

Olivier Roussat (directeur général de Bouygues Telecom) s’est dit très confiant en déposant son dossier à l’ARCEP. Il faut dire que cela peut être un réel atout pour le troisième opérateur par rapport à ses concurrents, SFR et Orange. Aujourd’hui, le réseau de quatrième génération (4G) est utilisé sur deux bandes de fréquences : 2 600 MHz (Orange, SFR, Bouygues Telecom et Free Mobile) et 800 MHz (Orange, SFR et Bouygues Telecom). Pour ces dernières fréquences, Free Mobile n’a obtenu qu’un droit d’accès au roaming sur le réseau 800 MHz de SFR.

« Ce sera une décision intelligente pour le pays, car elle est favorable aux consommateurs, à l’investissement et aux nouveaux usages. La plupart des pays européens l’ont d’ailleurs déjà fait. Cela nous permettrait de proposer de nouvelles offres et de recruter plusieurs centaines de collaborateurs dans nos centres d’appels. » a déclaré Olivier Roussat (Bouygues Telecom)

Free Mobile pourrait donc bénéficier de fréquences supplémentaires pour lancer une offre 4G en 2013. Pour le moment, Orange a lancé une offre dédiée aux professionnels, Bouygues Telecom a prévu de lancer ses offres début 2013, tandis que SFR a déjà déployé des offres 4G grand public et professionnelles.