Google Assistant débarque enfin sur Android TV, dans un premier temps sur la Nvidia Shield TV. Nvidia l’avait annoncé dès janvier au CES puis Google l’avait confirmé en mai à la Google I/O.

Google Assistant conquiert une nouvelle catégorie de produits : la télévision. L’assistant de Google débarque effectivement sur certains téléviseurs et décodeurs exécutant Android TV.

Les différences

En intégrant Google Assistant, les téléviseurs constituent désormais une alternative au Google Home. Par rapport à l’appareil dédié de Google, il manque aux appareils Android TV les fonctions de minuteur, de réveil et d’appels téléphoniques, sans qu’on sache vraiment pourquoi. Ils bénéficient en contrepartie de retours visuels : si vous demandez par exemple quel temps il fait, alors qu’un Google Home donne seulement la température actuelle, les minimales et maximales et le temps pour la journée, Android TV affiche les prévisions sur cinq jours.

Évolution des commandes vocales Google Voice Search existantes, Google Assistant pour Android TV permet naturellement de chercher de vive voix des vidéos issues de services de vidéo à la demande tels que YouTube, Google Play Films et Séries ou Netflix, des photos stockées sur Google Photos, ou de la musique sur Google Play Musique. Ceci à l’instar de Siri sur Apple TV. Vous pouvez aussi ajuster le volume, commander la lecture ou éteindre un téléviseur compatible HDMI CEC.

Les similitudes

Excepté les manques précités (minuteur, réveil et appel), Google Assistant propose les mêmes fonctions sur Android TV que sur Google Home : vous pouvez notamment télécommander votre maison connectée (ampoules, ouvrants, thermostat…) ou poser des questions de culture générale.

Disponibilité

Google Assistant pour Android TV n’est malheureusement lancé qu’aux États-Unis. Il est disponible dès à présent sur Nvidia Shield TV, par le biais d’une mise à jour de firmware à laquelle nous avons consacré un article, et le sera « ces prochains mois » sur téléviseurs Sony Android TV.

À lire sur FrAndroid : Google Assistant : que peut-on faire avec l’IA de Google ?