Les applications de service de messagerie commencent à sérieusement se bousculer sur le Play Store. Découvrez notre sélection pour mieux choisir celle qui vous correspond le mieux.

Les SMS, bien que toujours utilisés, se voient de plus en plus remplacés par des services de messagerie passant par le réseau data. Disponibles sur le Google Play Store, ces applications, souvent plus conviviales et complètes, permettent de partager bien plus que du message texte. Elles sont maintenant assez nombreuses et c’est parfois difficile de s’y retrouver et essayer de trouver celles qui répondent le plus à nos attentes. Certains mettront la priorité sur la possibilité de retrouver ses conversations sur n’importe quelle plateforme, d’autres seront intransigeant sur la sécurité le respect de nos données privées, parce que dans vos conversations vous aurez vaguement fait mention d’un meurtre que vous auriez commis ou que vous souhaitez protéger certaines photos disons assez personnelles. Ces applications ont aussi l’avantage d’être gratuites et d’utiliser la connexion Wi-Fi ce qui rend possible leur utilisation depuis et vers l’étranger. Voici une sélection des meilleures applis pour communiquer en toutes circonstances, listant pour chacune leurs points forts et leurs points faibles.

Google Allo : très complète, mais pas sécurisante

Sorti sur le Play Store en septembre 2016, le service de messagerie de Google Allo a eu du mal à s’imposer sur un marché déjà très encombré. Cependant, il faut reconnaître que l’application est on ne peut plus complète : texte, émojis, stickers, photos, GIF, maps, documents, messages audio, appels vidéo, messages de groupes… et puis, pour les nostalgiques du blob, sachez qu’ils sont rois sur la messagerie de Google. En bref, nous retrouvons tous les habituels moyens de communiquer dans une appli de ce type. Cependant, Google apporte un peu plus que cela.

Points positifs

Allo intègre désormais Google Assistant, l’intelligence artificielle de la firme de Mountain View. Vous pouvez ainsi lors de vos discussions demander à l’assistant virtuel de répondre à certaines de vos questions et effectuer des petites recherches. Aussi, des suggestions de réponses vous seront proposées et, grâce au machine learning, plus vous l’utiliserez, plus celles-ci seront pertinentes. Une réelle plus-value par rapport aux autres messageries, même si elle doit encore évoluer avec le temps et surtout l’expérience de l’utilisateur.

Il est aussi possible de créer, comme dans Facebook Messenger avant lui, des conversations secrètes, grâce au mode incognito. Vous pourrez ainsi décider pour combien de temps les messages restent visibles.

L’application de Google a également l’avantage d’être disponible en version web, ce qui n’est pas le cas de toutes. Seulement, attention, cette version n’est disponible que sur le navigateur Google Chrome.

Points négatifs

Gros défaut qui peut faire fuir grand nombre d’entre nous, c’est que l’application n’est pas celle qui permet de sécuriser le plus vos conversations. Il n’utilise pas le chiffrement de bout en bout qui est pourtant un très bon système de protection. Quand vous envoyez un message, il est protégé par un cadenas et il n’y a que vous et votre destinataire qui en détienne la clé. Vous pouvez cependant l’activer, mais alors vous ne pourrez plus profiter de l’assistant virtuel de Google qui a besoin de lire vos messages pour interagir avec vous… À votre convenance !

Bon, il faut reconnaître qu’encore aujourd’hui, l’application est un peu déserte et c’est dommage tant elle est agréable à utiliser.

Snapchat, la messagerie éphémère peu ergonomique

Même si l’application a drastiquement baissé en popularité depuis l’arrivée entre autres des stories dans Instagram, Snapchat est encore très utilisée pour s’envoyer des messages, qu’il s’agisse de texte, d’images, de vidéos et plus encore. Son utilisation est assez particulière puisque l’application repose sur l’éphémère. C’est-à-dire que vous ne conserverez pas le contenu d’une conversation.

Points positifs

La non-conservation des messages est l’essence même de Snapchat. Pratique quand on ne souhaite pas garder de traces de ses échanges pour une raison ou pour une autre… Il est possible pour les vidéos et photos, en plus de multiplier les filtres animés, colorés, vocaux ou même décorés de stickers, d’imposer un temps de visualisation à votre correspondant. Ce compte à rebours peut être visualisé deux fois, mais vous avez aussi la possibilité de rendre sa lecture infinie, jusqu’à ce que votre ami décide de refermer ce message. Les possibilités sont assez grandes.

Les filtres et l’utilisation de la réalité augmentée font également le succès de l’application, certaines sont devenues cultes comme le chien, les petites oreilles duveteuses ou même le fameux hot-dog, d’autres viennent nous surprendre quotidiennement, nous forçant aussi quelque part à y retourner tous les jours pour découvrir les nouveautés. Bref, il y a du choix.

Côté sécurité, Snapchat s’est améliorée, vous pouvez facilement renforcer la sécurité de votre compte en demandant la double authentification par SMS. Également, comme l’application repose sur son aspect éphémère, si jamais votre contact décide d’immortaliser un snap, vous en serez informé.

Points négatifs

Le gros souci reste son manque cruel d’ergonomie. Même si Snapchat s’est un peu améliorée, difficile de s’y retrouver même après des mois et des mois d’utilisation. Que ce soit pour passer d’un écran à un autre, atteindre les paramètres et fonctionnalités ou même retrouver ses contacts, c’est la pagaille assurée…

L’application est aussi très lourde, il faut parfois faire preuve de patience pour que les options ou les messages s’affichent convenablement. Les crashs ne sont pas rares non plus, forçant parfois l’application à se refermer toute seule. Cela est dû à un manque d’optimisation qui mériterait d’être bien mieux géré.

Snapchat a lancé au mois de juin 2017 une nouvelle fonctionnalité baptisée Snap Map. Cette dernière permet de voir sur une carte la localisation de vos contacts lorsque ceux-ci vous envoient leurs snaps. Un point qui inquiète beaucoup d’entre nous, pour ce qui concerne notamment la protection de notre vie privée. Cela a un aspect intrusif, voire dangereux, et n’a pas tellement grand intérêt pour les utilisateurs. Cela est même assez surprenant quand on repense au concept de base de l’application qui est l’éphémère et la discrétion. Il est possible cependant possible de retirer ça dans les paramètres, mais de base, cette fonctionnalité est activée.

WhatsApp, celle que tout le monde utilise

whatsapp

WhatsApp est l’incontournable des services de messagerie. L’application appartient, depuis la signature d’un chèque colossal, au géant Facebook. Très facile à prendre en main et plutôt complète, difficile de passer à côté de WhatsApp. C’est l’application qui a sans nul doute le mieux remplacé le traditionnel SMS. Un outil si pratique qu’il suscite l’ire des opérateurs télécom dans certains pays, tel le Brésil.

Points positifs

La loi oblige les éditeurs de ce type d’applications à livrer à la police et justice les données des utilisateurs selon certaines conditions. Heureusement, il est possible d’activer le chiffrement de bout en bout afin que personne ne puisse — et surtout pas le service de messagerie — avoir accès à vos conversations.

WhatsApp a aussi l’avantage de proposer une interface web, disponible grâce au QR Code visible depuis l’application. La version sur votre navigateur est agréable à utiliser et permet de ne pas avoir à consulter votre téléphone si vous êtes déjà occupé sur votre ordinateur.

Point positif ou point négatif c’est à vous de choisir, mais vous saurez quand vos contacts sont en ligne, à quand remonte leur dernière connexion le cas échéant, s’ils sont en train de vous répondre et s’ils ont lu votre message. C’est pratique, mais cela a aussi un côté assez malsain.

Points négatifs

L’application est associée à un numéro de téléphone. Donc si quelqu’un possède votre numéro de téléphone, il a directement accès à votre statut, votre photo de profil et votre story. C’est pour cela que parfois on peut se retrouver, en regardant les contacts qui utilisent WhatsApp, avec des personnes étrangères à la sphère privée, ce qui peut être assez dérangeant. Rien ne vous empêche par la suite de bloquer un contact, cela dit.

Également, cela veut dire aussi qu’en étant liée à votre numéro de téléphone et donc votre SIM, l’app a accès à votre carnet d’adresses personnel contenant des informations sur tous vos contacts.

Enfin, si vous décidez de changer de numéro de téléphone, sachez que même avec l’assistant de migration de WhatsApp, tous vos contacts ne pourront être avertis automatiquement de ce changement. Vous allez devoir pour la plupart les notifier de ce changement vous-même. Comme le service de messagerie classique finalement.

Attention si vous changez de téléphone, vous risquez de perdre vos conversations… Bien sûr, vous pouvez enregistrer votre historique via Google Drive par exemple, mais de façon manuelle. Et pour que celui-ci soit restauré dans son intégralité sur le nouveau smartphone, c’est un peu un coup de chance. Par expérience, il arrive que certaines conversations soient amputées. Bref, aucune certitude à ce sujet.

Telegram pour plus de sécurité

telegram

Pas très copain avec WhatsApp, qui a bloqué les liens en provenance de son service, Telegram n’en reste pas moins un service de messagerie instantanée populaire. Il compte beaucoup moins d’utilisateurs que son concurrent — 60 millions d’utilisateurs actifs fin 2015 –, mais est disponible aussi bien sur smartphones que sur ordinateurs ou tablettes.

Points positifs

L’application est plébiscitée pour le chiffrement des données qui circulent entre les utilisateurs. Elle se revendique même comme étant la plus sécurisée de toutes les messageries.

Telegram est aussi apprécié pour sa possibilité à créer d’immenses groupes de discussion. Des supergroups peuvent compter jusqu’à 1 000 personnes, quand ses groupes classiques peuvent compter jusqu’à 200 participants. Bien évidemment, ces groupes sont assortis de fonctions avancées d’administration, un peu comme sur des forums.

C’est aussi depuis 2016 une plateforme de jeux vidéo. Vous pouvez donc jouer avec vos contacts à de nombreux titres développés en HTML5, plutôt branchés rétro ou logique. Le petit plus, c’est le tableau de scores qui permet de connaître les résultats de la communauté.

Points négatifs

L’application n’a pas très bonne réputation. Comme elle s’est protégée au maximum des états, elle permet une liberté d’expression totale même pour des propos et groupes qui vont à l’encontre des libertés des humains ou incite à la haine et la violence. Avec son système de chaîne, vous pourrez vraiment tomber sur du contenu sensible.

Telegram Telegram Messenger LLP

 

Hangouts, bientôt déserte ?

Hangouts

Hangouts a perdu sa possibilité d’envoyer des SMS et MMS, mais l’application reste une messagerie instantanée. Bref, c’est un service de messagerie que vous retrouverez facilement dans votre boîte email Gmail sur bureau, permettant d’envoyer des contenus divers, supportant les GIF (indispensables de nos jours) et autorisant les appels vidéo jusqu’à 10 participants.

Points positifs

Hangouts est aussi très pratique pour les professionnels. En plus de l’avoir en application sur son smartphone, vous pouvez la retrouver directement sur votre navigateur web en utilisant d’autres services de Google comme Gmail ou encore Google +.

Lorsque vous avez une discussion de groupe, vous pouvez savoir qui a lu ou n’a pas lu votre dernier message. En effet, une petite bulle avec la photo de profil de vos interlocuteurs va venir se placer juste en dessous du dernier message lu.

Points négatifs

L’interface reste assez impersonnelle. Vous ne pouvez pas apporter un peu de couleurs ou la moindre chaleur à vos conversations. Celles-ci sont toutes semblables, toutes aussi vides et c’est peu encourageant à utiliser sur son smartphone. Autant sur la version web, pendant que vous consultez vos emails cela peut être pratique, autant cela n’a rien de vraiment plaisant d’un point de vue expérience utilisateur sur mobile. Surtout que Google propose d’autres solutions plus sexy désormais comme Allo et Duo.

Cela fait des mois et des mois qu’on en parle, mais l’application semble être amenée à mourir. Elle devait cependant devenir le chat unifié de Google. Mais avec Allo, Duo ou encore Messages, elle est à présent noyée et de moins en moins pertinente à être utilisée.

 

Skype, une recette simple à ne pas changer

skype

Skype est un outil qui a été racheté en 2011 par Microsoft, et qui a mis beaucoup de temps pour évoluer. Il permet d’envoyer toutes sortes de contenus multimédias, de créer des conversations de groupes et autorise les appels vidéo, généralement bien pratiques.

Points positifs

Skype est également un service de VoIP, et permet donc à ce titre, moyennant finances, de passer des appels vocaux vers des fixes ou des mobiles, notamment à l’étranger. Un plus qui peut en faire un indispensable.

C’est aussi un outil de messagerie instantanée parmi les plus pratiques, puisqu’il est disponible sur toutes les plateformes (Android, iOS, Windows 10, MacOS…). Vous pouvez donc vous connecter à votre compte sur n’importe quel support. De plus, il fournit une synchronisation des données efficaces.

Points négatifs

La dernière version de l’application, arrivée en juin 2017, n’est pas du goût de tout le monde. Si on en croit les retours. Tout d’abord, il est maintenant devenu assez difficile de se repérer dans la messagerie de Microsoft. Son organisation a été chamboulée et pas dans le bon sens puisqu’on cherche toujours un peu où sont les fonctionnalités même les plus simples. Ce peut être par exemple difficile de voir qui est en ligne.

Skype a aussi essayé de se renouveler en copiant bêtement ce qui existe sur Snapchat ou les applications Facebook. Des ajouts dont on se serait bien passé, qui ne reflètent en rien l’esprit de Skype et qui viennent plus brouiller qu’autre chose l’expérience utilisateur et la navigation au sein de l’application. Ces nouveautés sont mises en avant au détriment de l’essentiel. C’est flop.

 

Facebook Messenger, parce que Facebook

facebook-messenger

L’un des premiers services de Facebook à avoir été dotés d’un fonctionnement « indépendant », Facebook Messenger fait partie des services de messagerie les plus populaires. Pourquoi ? D’abord parce qu’il est pratique à utiliser, indique à l’expéditeur si son message a été lu, permet d’envoyer des contenus à des contacts uniques ou à des groupes. Mais aussi parce qu’il est truffé de stickers, Gifs, émojis, de jeux également, et bien d’autres fonctionnalités pour communiquer.

Points positifs

Les chat heads, ces notifications sous forme de bulles, sont appréciables et permettent d’être toujours informé d’un nouveau message sans pour autant que cela viennent polluer l’écran et sans avoir besoin d’avoir l’app d’ouverte. La petite bulle peut être déplacée sur l’écran en un glissement de doigt, et masquée en la plaçant vers le bas.

Quand l’application est ouverte, vous pouvez directement voir lesquels de vos amis sont actifs, retrouver vos derniers groupes de discussion, entamer une partie de jeu, prendre une photo, passer un appel… tout est à portée de main dès le premier écran et ça c’est pratique.

Pas besoin d’être amis sur Facebook pour communiquer sur Messenger, vous pouvez retrouvez tous vos contacts et même envoyer et recevoir vos SMS/MMS via l’application. Également, Messenger peut être utilisée sur votre navigateur web, en dehors de Facebook.

Points négatifs

La personnalisation est encore un peu maigre. Oui nous pouvons changer la couleur des fenêtres d’un contact et remplacer le pouce bleu par un autre émoji. Mais Facebook Messenger manque clairement d’options permettant de la transformer à l’image de l’utilisateur.

Facebook Messenger a aussi un point négatif qui au quotidien peut se ressentir si vous l’utilisez de façon soutenue. L’application est très gourmande côté batterie.

 

WeChat, le phénomène chinois

wechat

WeChat tire initialement sa popularité de la Chine, où l’application est née. Ce titre de Tencent est désormais utilisé un peu partout, et permet, comme Skype et consorts, de papoter par écrit, d’envoyer des contenus photo ou des vidéos, et de passer des appels en visioconférence. Une application qui mise aussi sur des fonds d’écran, des notifications personnalisées et ses nombreuses fonctionnalités.

Points positifs

Vous pouvez ajouter des contacts également d’après votre localisation, c’est-à-dire grâce à la rencontre d’utilisateurs situés à proximité. C’est l’idéal quand vous venez de rencontrer quelqu’un.

L’application a aussi un petit air de réseau social puisque vous pouvez consulter les « moments » de vos contacts. Cette fonctionnalité vous permet de poster des photos et vidéos de façon instantanée comme un microblogging. À partir de là, vous pouvez aimer et commenter, et comme il s’agit d’un réseau fermé, seules les personnes en lien avec l’utilisateur pourront avoir accès à ces commentaires.

Enfin, parmi son lot de fonctionnalités, vous pouvez aussi simplifier vos achats en passant à la caisse pour faire valider un QR Code via l’application sur votre smartphone. Comme il est possible de commander un taxi depuis WeChat… Finalement il est possible de tout faire ou presque avec cette app.

Points négatifs

Le tout est gratuit, mais il faut bien noter que la personnalisation ou les stickers relèvent bien souvent des achats in-app. Donc si vous souhaitez vraiment profiter de tout ce que peut offrir WeChat, il faudra mettre la main au porte-monnaie.

Autre problème, c’est la censure du gouvernement. Certains messages peuvent être filtrés sans que l’utilisateur soit au courant. En Chine par exemple, des mots ou phrases faisant écho à la révolution, ou indépendance du Tibet peuvent être effacés. Reste à savoir exactement dans quelle mesure celle-ci peut être utilisée sur notre territoire, mais en tout cas l’application peut mettre la main sur nos contenus.

 

Line

line

Des stickers à foison, des emojis en nombre : Line fait partie des messageries les plus « kawaii ». Elle permet d’envoyer divers messages, comprend naturellement pléthore d’achats in-app pour l’envoi de contenus personnalisés, et offre une fonction appels vocaux.

Points positifs

L’appli est très pratique pour les conversations de groupe. Il est possible d’en tenir une jusqu’à 200 personnes et de lancer des sondages, un bon point pour caler une réunion ou une soirée et éviter de noyer l’information utile dans les messages.

Comme WeChat, Line a aussi l’avantage de proposer une partie micro blogging, puisque vous pourrez partager photos, vidéos et autres contenus sur votre Timeline.

Les discussions sont directement synchronisées sur toutes les plateformes compatibles : smartphone, PC et Mac. Tout comme il est possible de stocker, retrouver et partager vos messages et médias grâce à Keep.

Points négatifs

Line est personnalisable et polyvalent, mais cela comporte des inconvénients. L’application a tendance à être plus lente que la concurrence, accompagnée d’une consommation importante d’énergie et de ressources. Aussi, pour cette raison, il est préférable d’utiliser une connexion Wi-Fi que de gaspiller nos données mobiles.

Il semblerait que l’application soit sujette à des problèmes de notifications parfois. C’est dommage de ne pas savoir instantanément si on a reçu un message.

Oui, vous pouvez largement personnaliser votre messagerie et vos contacts, mais il faut passer par la boutique et donc multiplier les achats in-app.