Les dernières études publiées par l’ARCEP et les différents organismes surveillant les usages mobiles en témoignent : les SMS, toujours très utilisés, sont concurrencés par les applications de messagerie instantanée. Ces dernières, à l’image de la plus célèbre d’entre elles, WhatsApp, s’appuient sur le réseau data (3G/4G) ou sur une connexion WiFi pour l’envoi de messages aux contenus divers. Pour des messages gratuits, riches en multimédia et envoyés à l’étranger, ces applications sont donc particulièrement adaptées. Tour d’horizon des meilleurs titres disponibles.

 

WhatsApp

whatsapp

L’incontournable des services de messagerie appartient, après la signature d’un chèque colossal, au non moins géant Facebook, et recense 900 millions d’utilisateurs actifs mensuels, dont probablement les trois quarts de vos proches. WhatsApp donc, dont l’usage est gratuit et lié au numéro de téléphone de son utilisateur, permet, moyennant finance, de personnaliser son interface. Et surtout, l’app permet de créer des groupes de discussion, indique à l’émetteur si son destinataire a lu son message, autorise l’envoi de liens, de fichiers multimédias, de stickers… C’est un outil d’autant plus complet qu’il est désormais assorti d’une interface web et permet de passer des appels vocaux. Un outil si pratique qu’il suscite l’ire des opérateurs télécoms dans certains pays, tel le Brésil.

Telegram

telegram

Pas très copain avec WhatsApp, qui a récemment bloqué les liens en provenance de son service, Telegram n’en reste pas moins un service de messagerie instantanée très populaire. Il compte beaucoup moins d’utilisateurs que son concurrent – elle compte au moins 60 millions d’utilisateurs actifs -, mais est disponible aussi bien sur smartphones que sur ordinateurs ou tablettes. Outre son aspect messagerie, plutôt classique, Telegram est plébiscité pour le chiffrement des données qui transitent par ses services, et pour la possibilité qu’il offre de créer d’immenses groupes de discussion. Des supergroups peuvent compter jusqu’à 1000 personnes, quand ses groupes classiques peuvent compter jusqu’à 200 participants. Bien évidemment, ces groupes sont assortis de fonctions avancées d’administration, un peu comme sur des forums.

Telegram Telegram Messenger LLP

Hangouts

Hangouts

Alors certes, l’application est désormais un peu plus perçue comme une app de messagerie classique (SMS/MMS), mais elle reste un outil de messagerie instantanée, d’autant qu’il se murmure qu’elle pourrait perdre sa fonctionnalité SMS. Bref, c’est un service de messagerie que vous retrouverez facilement dans votre boîte email Gmail sur bureau, permettant d’envoyer des contenus divers, supportant les GIF (indispensables de nos jours) et autorisant les appels vidéo jusqu’à 10 participants. Pas très glamour, mais très efficace.

Hangouts Google Inc.

Skype

skype

L’outil racheté en 2011 par Microsoft a mis bien longtemps à évoluer. Et pourtant, il reste un outil de messagerie instantanée parmi les plus pratiques, puisqu’il est disponible sur toutes les plateformes (Android, iOS, Windows Phone 8/ Windows 10, Mac…) et fournit une synchronisation des données efficaces. Il permet d’envoyer toutes sortes de contenus multimédias, de créer des conversations de groupes, et autorise les appels vidéo, généralement bien pratiques. Son plus : il est également un service de VoIP, et permet donc à ce titre, moyennant finances, de passer des appels vocaux vers des fixes ou des mobiles, notamment à l’étranger. Un indispensable donc.

Facebook Messenger

facebook-messenger

L’un des premiers services de Facebook à avoir été dotés d’un fonctionnement “indépendant”, Facebook Messenger fait partie des services de messagerie les plus populaires. Pourquoi ? D’abord parce qu’il est pratique à utiliser, indique à l’expéditeur si son message a été lu, permet d’envoyer des contenus à des contacts uniques ou à des groupes. Mais aussi parce qu’il est truffé de stickers, ces versions très améliorées des emojis, qui permettent de communiquer en images ce que l’on pourrait dire, moins rapidement peut-être, en mots. On apprécie les chat heads, ces notifications sous forme de bulles, mais aussi la toute récente possibilité de personnaliser les coloris des conversations. C’est certainement l’aspect le moins agréable de l’app, qui de fait manque clairement d’options permettant de la transformer à l’image de l’utilisateur.

WeChat

wechat

WeChat tire initialement sa popularité de la Chine, où l’application est née. Ce titre de Tencent est désormais utilisé un peu partout, et permet, comme Skype et consorts, de papoter par écrit, d’envoyer des contenus photos ou vidéos, et de passer des appels en visioconférence. Une application qui mise en outre sur des fonds d’écran et des notifications personnalisées et – bonus – sur la rencontre d’utilisateurs situés à proximité. Comme Line, WeChat regorge d’autocollants (les fameux stickers), et ajouter à cela une certification de sécurité TRUSTe. Le tout est gratuit, mais il faut bien noter que la personnalisation ou les stickers relèvent bien souvent des achats in-app.

WeChat WeChat Tencent

Line

line

Des stickers à foison, des emojis en nombre : Line fait partie des messageries les plus “kawaii”. Elle permet d’envoyer divers messages, comprend naturellement pléthore d’achats in-app pour l’envoi de contenus personnalisés, et offre une fonction appels vocaux. Cette application souffre malheureusement depuis quelques jours de problèmes de notifications : espérons qu’une prochaine mise à jour permette de les régler.