Honor a annoncé un partenariat avec Zopper, un distributeur indien, pour vendre certains smartphones de la marque « hors-ligne », ou plutôt en boutiques dans le pays. Un premier signe d’un changement de politique ?

c_Honor-FrAndroid-L1100231

Si l’on retourne à la source, Honor est une jeune marque née de la cuisse de Huawei, et qui vend ses smartphones sur Internet. Depuis sa genèse, datant d’il y a un peu plus d’un an, la firme a largement grandi et s’est fait une réputation bien méritée avec des produits qui, dans l’ensemble, bénéficient de bons rapports qualité-prix.

Et quand on scrute l’avenir de la marque, on se dit qu’il n’y aura pas vraiment de surprise à la voir sortir du cadre de la vente exclusivement en ligne, et faire ses armes dans les boutiques. Chez les opérateurs, par exemple, les smartphones du constructeur auraient largement leur place. Justement, Honor est prêt à faire ses premières armes « hors-ligne », et a signé un partenariat avec le distributeur Zopper en Inde. Un premier partenariat qui pourrait d’ailleurs en appeler d’autres, si on lit entre les lignes de la déclaration de la marque.

« Nous sommes encouragés par l’accueil que nous avons reçu pour nos smartphones en Inde, y compris les Honor 4X , Honor 6 Plus et Honor 7. Pour renforcer notre engagement envers nos clients en Inde, et permettre un plus haut niveau d’accès aux smartphones Honor, nous avons décidé de les lancer dans le canal de vente hors ligne, qui commence avec Zopper », indique la firme. A proprement parler, Zopper n’est pas vraiment « hors-ligne » puisque l’entreprise, si l’on comprend bien, fait justement le lien avec les distributeurs locaux.

Est-ce à dire que Honor a pour projet de s’installer sur des chaines de distribution hors-ligne dans le monde ? Pas forcément, Honor souhaitant surtout prendre des parts sur ce marché en croissance et où l’accès à Internet est encore difficile, mais on peut au moins l’espérer.