Le CES 2017 suit son cours à Las Vegas. Le plus grand salon de l’électronique voit les constructeurs automobiles annoncer leurs plans concernant leurs futurs véhicules connectés. L’occasion de faire un récapitulatif des différentes annonces.

faraday-future-teaser-3

Bien que le CES 2017 soit plutôt calme en ce qui concerne les annonces de smartphones, ce n’est pas le cas du côté des constructeurs d’automobiles. Chaque année, les véhicules connectés prennent ainsi plus de place dans le salon de l’électronique à Las Vegas. Nous vous avons donc préparé un petit tour d’horizon des annonces.

Fiat-Chrysler

C’est Fiat-Chrysler qui à débuté le bal des conférences au CES 2017. Celui-ci a ainsi annoncé un partenariat renforcé avec Google pour aller plus loin qu’Android Auto. Là où Android Auto vient se superposer aux différentes interfaces des constructeurs, le constructeur automobile a travaillé avec Google pour utiliser Android 7.0 Nougat afin de construire son propre système, Uconnect. L’objectif est ainsi de proposer le système de Fiat tout en bénéficiant de la compatibilité de l’écosystème Android. Au CES, le constructeur propose d’essayer un démonstrateur, basé sur l’intérieur d’une Chrysler 300C.

chrysler_infotainment

Faraday Future

Dans la nuit de lundi à mardi, c’était au tour de Faraday de dévoiler au CES 2017 la FF91 son concurrent au Model X de Tesla. Si le véhicule affiche une autonomie théorique record de 700 km, ainsi qu’une d’accélération record elle aussi pour un véhicule électrique avec un démarrage de 0 à 100 km/h en 2,39s, la FF91 pourrait bien ne jamais voir le jour.

faraday-future-5

En effet, la marque, qui compte parmi ses investisseurs LeEco, présentait ce qui est peut-être son véhicule de la dernière chance. Faraday Future, comme LeEco, un de ses principaux investisseurs rencontre tous les deux de graves difficultés financières. Peut-être est-ce pour cela que la marque exigeait un dépôt de 5000 dollars pour toute précommande et les rumeurs parlaient de prix compris entre 150 et 200 000 dollars.

Ford

Ford, le constructeur américain, n’est pas venu les mains vides non plus au CES 2017. Si le constructeur à affirmé vouloir lancer une voiture autonome pour 2021, le plus passionnant était sans conteste une Ford Mustang hybride électrique-essence. Difficile de résister à ce véhicule qui reste un symbole de la voiture sportive aux États-Unis. Ford espère lancer 13 modèles hybrides dans les cinq ans.

mst17_highlight_lg_extdesign

Hyundai

De son côté, Hyundai n’a pas introduit un nouveau modèle en particulier, mais a fait une annonce qui concerne plusieurs véhicules du constructeur. Le SUV Santa Fe ou la berline Sonata du constructeur intégreront bientôt Google Assistant.

82909_2017_hyundai_sonata

Peugeot

Le groupe PSA a profité du CES pour annoncer en marge du salon de Las Vegas un partenariat sur l’intégration de la 5G avec Orange et Ericsson. Ainsi, Peugeot, Citroën et DS devraient intégrer les réseaux mobiles du futur dans leurs prochains véhicules. Le groupe PSA a déclaré qu’il mènerait des essais sur circuit prochainement.

ds_event_home_desktop-37119

Audi

Du côté du constructeur allemand, on a appris que ses futurs véhicules autonomes intégreraient un futur SoC de Nvidia, le Xavier, son Tegra de nouvelle génération dédié au monde de l’automobile embarquée.

nvidia-q7-audi

Guides CES 2017

Découvrez le meilleur du CES 2017 à Las Vegas grâce à nos guides thématiques.