Acer a décidé de suspendre provisoirement ses activités sur le marché mobile en Inde pour se concentrer sur l’ouverture de deux lignes de production dans le pays afin de proposer des produits de qualité à bas prix.

pexels-photo-62348

 

Avec environ 1,25 milliard d’habitants, l’Inde est le deuxième pays le plus peuplé du monde. De ce fait, il représente un important marché pour toutes les grandes entreprises. Malgré cela, Acer a annoncé qu’il y suspendait provisoirement ses activités dans le secteur du mobile.

Dans une interview accordée à Business Standard, le directeur général d’Acer Inde, Harish Kohli, a expliqué que son entreprise estimait que le marché indien était beaucoup plus sensible aux prix des produits que dans n’importe quel autre pays. Dans un tel contexte, celle-ci a jugé qu’il était pour l’instant trop compliqué de proposer des terminaux de bonne qualité.

« Make in India »

Cela s’explique notamment par la politique « Make in India » menée d’une main forte par le gouvernement depuis 2015 qui a pour objectif de booster la production nationale. « Nous avons ainsi réalisé qu’il s’agissait d’un gros marché plus favorable aux petites marques qu’aux grandes entreprises », a affirmé Harish Kohli. « Nous interrompons nos activités le temps d’achever nos investissements dans la création de deux lignes de production en Inde », a-t-il ajouté.

Un marché piège

Le représentant d’Acer admet également que le marché indien peut être très piégeant, car une grande majorité des marques préfèrent se concentrer sur des produits à bas prix plutôt que sur leur qualité. « Aujourd’hui, les téléphones sont devenus des marchandises où le prix est plus important que l’expérience utilisateur. Il y a très peu de produits qui se basent sur l’expérience. Dans ce genre de milieux, il faut prendre une décision, entre la production d’un produit de qualité ou la copie des autres marques pour faire un produit pour un seuil de prix particulier », dit-il.