Un des problèmes d’Android concerne les mises à jour. Désormais les membres d’une alliance composée de constructeurs et opérateurs seront obligés d’en fournir pendant 18 mois.

Une gros problème d’Android concerne ses mises à jour. On ne sait jamais si elles viendront, quand, combien…. à tel point que c’est devenu un critère d’achat. Chez Windows Phone 7, les mises à niveau sont envoyées directement par Microsoft et ne nécessitent (sauf cas particuliers) pas d’attendre, ni d’avoir de bugs. Sur Android, ce processus n’est malheureusement pas mis en place. En revanche, c’est du côté de l’obligation de fournir des mises à jour, qu’une avancée vient d’être faite.

Les membres de l’Android Alliance (organisation différente de l’Open Handset Alliance) devra obligatoirement fournir sur tous ses terminaux, des mises à jour pendant 18 mois (un an et demi). On ne connait pas les détails précis : la dernière version d’Android au bout des 18 mois ? ou proposer des corrections de bugs ? Dans tous les cas, on voit une réelle avancée dans le monde Android.

Les acteurs sont :

  • AT&T
  • HTC
  • LG
  • Motorola
  • Samsung
  • Sony Ericsson
  • Sprint
  • T-Mobile
  • Verizon
  • Vodafone

Il ne devrait plus y avoir de différences entre les appareils haut et entrée de gamme. Pour ce qui est des autres fabricants et opérateurs… ils pourront faire ce qu’ils veulent. Mais Google essaiera de les pousser vers l’Android Alliance.

Enfin… avant de s’enthousiasmer, il faudra tout de même voir ce qui sera proposé au final.