Le Google Drive est en test chez le géant de Mountain View. Va-t-on enfin voir ce produit qui fait l’objet de rumeurs depuis 2006 ?

Il y a près de 5 ans, nos confrères de Zorgloob titraient « Votre disque dur chez Google ?!« . A l’époque, GMail n’était encore accessible que sous invitation et ne proposait que 2 Go, contre environ 7,5 Go aujourd’hui. Internet et le fameux cloud n’étaient pas si populaires, mais l’idée de pouvoir stocker ses données en ligne était déjà séduisante. Malheureusement, les années se sont écoulées, sans rien voir de concret arriver pour le projet GDrive (ou Google Drive).

Il y a bien eu Google Doc, avec sa possibilité d’envoyer vers les serveurs tout type de fichier, mais cette expérience ne se pose pas comme un équivalent à Dropbox. En effet, rien n’est prévu en mobilité et l’option est inconnue du grand public. Toutefois grâce à l’écosystème de Google, on peut stocker à peut près tout : ses photos sur Picasa, ses musiques sur Google Music, ses documents divers et variés sur Google Docs, ses messages sur GMail… Le géant de Mountain View propose même des plans si l’espace proposé gratuitement n’est pas suffisant.

Il semblerait désormais que les choses ont changé, car une photo prise lors d’une présentation d’une Googler, Johannes Wigand, montre que Google Drive pourrait être très proche. On y distingue une interface proche de celle de Google Docs. Cela est à mettre en parallèle, avec la version opensource de Chrome, qui s’est vue ajoutée récemment du code en rapport avec cette fonctionnalité.

Bien qu’il semble s’agir d’un Google Docs, le lancement d’un nouveau service permettrait de mieux faire connaître cette fonctionnalité. Mais selon TechCrunch, à l’origine de l’information, Google positionnerait cet outil en véritable concurrent de Dropbox. Concrètement, la synchronisation entre les différents appareils mobiles (Android y compris) et ordinateurs sera au rendez-vous.

Sachant qu’Ice Cream Sandwich sera très prochainement annoncé, il se pourrait que cette fonctionnalité y soit incluse. Ce serait la réponse à Apple avec son iCloud sous iOS 5. La firme de Cupertino a déjà fait l’objet de rumeurs sur un rachat de Dropbox. Ce disque dur en ligne aurait également sa place pour Chrome OS. En effet, ce système d’exploitation pensé pour le tout Internet ne dispose pas d’un réel outil pour y stocker ses données.

On pourrait donc imaginer que Google Docs perde la fonction de stockage de fichiers tiers, au profit de Google Drive. Mais l’importation de documents convertissables sera toujours possible. Sans réellement prendre de risques, le modèle économique du service serait un espace de plusieurs giga-octets offert et dès lors que l’utilisateur souhaite stocker plus de fichiers, il se tournera vers une offre payante.