Le Mobile World Congress 2015 ouvrira ses portes le 2 mars prochain, et démarrera un peu plus tôt par le biais de conférences organisées dès le dimanche 1er mars. Pour les différents fabricants, ce sera l’occasion d’annoncer quelques uns de leurs produits phares pour l’année, bien que l’ère des réseaux sociaux et des photos volées ait déjà éventé une partie de leurs petits secrets. Tour d’horizon des produits dont on attend l’annonce pendant le salon catalan. 

MWC

Mobile World Congress 2015

La galaxie Samsung

Galaxy-S6-Galaxy-S6-EDGE

Qu’on l’apprécie ou non, il ne faut pas se leurrer : comme l’an dernier, le prochain Galaxy de Samsung sera l’une des stars incontestées du Mobile World Congress. Ce Galaxy S6, aperçu dans de multiples fuites et teasers orchestrés par le Coréen lui-même, devrait abriter un écran d’un peu plus de 5 pouces à la définition QHD, et sous lequel se cachera non pas un Snapdragon 810, mais un Soc Exynos, probablement le 7420. On attend en outre la présence de 3 Go de RAM, d’un gros espace de stockage interne (au moins 32 Go avec un port micro-SD) et d’un capteur photo que Samsung promet excellent, même en basse luminosité (voir notre récapitulatif des rumeurs entourant le Galaxy s6).

Samsung ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. Il semblerait bien que le Coréen apporte avec lui un Galaxy S6 Edge (ou Galaxy S Edge) dont l’écran serait incurvé sur ses deux côtés. Il afficherait pour le reste de caractéristiques similaires à celles du Galaxy S6 standard. Doit-on espérer quelques surprises supplémentaires concoctées par le constructeur ? Il faut peut-être s’attendre à de nouvelles informations relatives à une montre connectée à l’écran rond, dont les croquis persistent à réapparaître depuis quelques mois. Réponse dimanche en fin d’après-midi, date de la conférence organisée par Samsung.

 

Chez HTC, un One M9 et… une montre ?

onem9444.0

Parmi les premiers à tenir conférence (dimanche en milieu d’après-midi), HTC présentera à coup sûr un One M9 autour duquel il fait lui-même monter la pression. On a vu le téléphone apparaître dans diverses publicités et publications de la marque et, si l’on en croit les divers visuels publiés par les serial-leakers de la twittosphère, autant dire que son design sera pratiquement semblable à celui d’un One M8. À l’intérieur, et là encore, c’est confirmé par le principal concerné, le Snapdragon 810 figurera en bonne place. On attend en outre la présence d’un capteur photo dorsal de 20 mégapixels ainsi que le retour du capteur UltraPixel, mais en façade du téléphone. Il devrait surmonter un écran de 5 pouces qui, au contraire de ses concurrents haut de gamme, ne cèderait pas aux sirènes du Quad HD.

HTC s’en tiendra-t-il à ce One M9 ? Pas si sûr, à en croire les rumeurs qui courent depuis quelques semaines au sujet d’une version « Plus » du M9. Il s’agirait là d’une phablette cousine du smartphone, dont l’écran monterait jusqu’à 5,5 voire 6 pouces. Mieux encore, HTC a promis dès l’an dernier qu’il officialiserait des wearables en 2015. On parle depuis des semaines d’une montre connectée, mais qui ne tournerait pas sous Android Wear. De quoi attiser notre curiosité. Depuis la sortie de la tablette Nexus 9 qu’il s’est chargé de concevoir pour le compte de Google, les espoirs renaissent : il se pourrait bien que HTC profite de sa réussite pour proposer une nouvelle ardoises à ses propres couleurs.

 

LG met le cap sur les montres

LG Watch Urbane 9

Ô désespoir, la perspective d’une présentation du LG G4 s’est éloignée il y a déjà bien longtemps. Il ne faut donc pas attendre de haut de gamme chez LG cette année, à moins qu’une nouvelle génération de G Pro, autour duquel le secret aurait été maintenu, ne soit à l’affiche. Une chose est sûre, le Coréen profitera du MWC pour montrer ses quatre téléphones d’entrée/milieu de gamme tout récemment annoncés (les Leon, Magna, Spirit et Joy).

Si l’on n’attend que peu de nouveautés chez LG en termes de smartphones, le Coréen devrait mettre l’accent sur ses montres connectées. Il a présenté succinctement une G Watch Urbane sous Android Wear, avec un écran cerclé de métal, puis cette semaine une G Watch Urbane capable de capter les réseaux 4G, et donc fonctionnant de manière autonome. L’appareil semble faire l’impasse sur Android Wear : a-t-il préféré webOS, comme la montre entraperçue chez Audi lors du CES de janvier ? La réponse à partir de dimanche, 13h, lors de la conférence LG.

 

Sony sans Xperia Z4, mais avec du Z4

xperia z4 tablet leak

Sony semble avoir fait l’impasse sur le Xperia Z4, son smartphone le plus haut de gamme pour l’année 2014, préférant espacer le cycle de renouvellement de ses téléphones. Il sera pourtant présent au salon, où son stand figurera parmi les plus imposants de la place, et n’arrivera pas les mains vides. À en croire de récentes fuites en ligne, le Nippon présentera non pas un Xperia M3, mais un Xperia M4 Aqua aux caractéristiques de milieu de gamme et disposant d’une certification IP68… et de Lollipop. On n’en sait pas beaucoup plus pour l’heure, non plus que sur la Xperia Z4 Tablet, elle aussi très légèrement dévoilée par erreur dans le courant de la semaine. Reste qu’avant même la sortie d’un smartphone destiné à emporter la gamme Z4, ses « déclinaisons » sont prêtes à voir le jour. Vous avez dit bizarre ? Et dans la mesure où aucune conférence Sony n’est prévue cette année, il faudra attendre le matin du lundi 2 mars pour en savoir plus.

 

Huawei et Honor, main dans la main

La marque de Huawei, Honor, sera elle aussi présente au MWC. Elle organisera sa propre conférence et l’on sait déjà qu’elle y présentera trois nouveaux produits. Dragon Yin, le vice-président de la marque, nous avait laissé entendre lors du CES de janvier qu’un deuxième Holly était sur les rangs, ainsi qu’une autre gamme de smartphones, un peu mieux armés.

Huawei aussi sera présent, lui qui occupe traditionnellement un très grand stand au sein du MWC. Il organise en outre une conférence dès le dimanche 1er mars, où l’on s’attend plus ou moins à découvrir l’Ascend P8, un smartphone de milieu de gamme à prix très compétitif et misant sur un format fin et de bonnes performances photo. L’appareil a été aperçu à plusieurs reprises et pourrait bien nous réserver un double capteur photo dorsal ainsi qu’une zone tactile située sur sa coque arrière.

huawei-45g-smartband

Si le P8 est encore incertain, une chose est sûre : Huawei nous réserve un objet connecté. La marque chinoise a évoqué à plusieurs reprises la thématique des objets connectés sur ses réseaux sociaux, nous laissant espérer la présentation d’un bracelet : ce dernier a également été montré lors d’une conférence pré-MWC organisée en Chine. Il s’agit d’un bracelet-tracker d’activités compatible 4,5G, et donc capable d’un fonctionnement autonome. Son nom n’est pas encore connu.

 

ZTE montre enfin son Blade 6

ZTE Blade 6

ZTE annonçait il y a quelques semaines un Blade 6 aux allures d’iPhone et aux caractéristiques alléchantes. On le retrouvera enfin en Europe sur le stand de la marque, et l’on pourra prendre en main ce smartphone au format 5 pouces, doté d’un écran IPS HD, d’un SoC Snapdragon 615 et d’un capteur photo dorsal de 13 mégapixels. Le signe probable que ZTE compte commercialiser son appareil sur le vieux continent. Notez également que Nubia, la marque « design » de ZTE, sera elle aussi présente, probablement dans le cadre de son arrivée – avec un an de retard – en Europe.

 

Un nouveau Jade chez Acer ?

Liquid Jade

Le Liquid Jade accompagné du Liquid Leap.

Acer n’organise jamais de conférence au MWC mais y présente régulièrement des smartphones, plutôt en entrée de gamme. Cette année, on s’attend à la sortie d’une déclinaison du Liquid Jade S, ce fer de lance du Taïwanais commercialisé depuis quelques semaines. Il pourrait s’agir d’une version mini de l’appareil, qui serait qui plus est accompagnée d’un nouveau bracelet connecté, probablement un Liquid Leap revu et corrigé.

 

Du côté hardware

Les géants du hardware seront tous de la partie, ou presque. MediaTek compte montrer ses dernières nouveautés, dès le 1er mars. Intel prévoit lui aussi sa conférence le lundi 2, où il présentera ses Atom X3, X5 et X7 voués à prendre la place des Atom actuels, et où il nous réserve certainement d’autres annonces. Qualcomm, lui aussi, tiendra une conférence dès le 1er mars, où l’on espère apprendre quelques détails supplémentaires au sujet du Snapdragon 810 et de son éventuelle révision. Et Nvidia dans tout cela ? L’Américain a choisi de faire cavalier seul, organisant une conférence en plein milieu du MWC, le 3 mars, mais à San Francisco. Autant dire que les annonces risquent de se bousculer en début de semaine et que les SoC mobiles ne seront pas laissés pour compte.

 

Des réseaux de plus en plus rapides

L’arrivée massive du Snapdragon 810 de Qualcomm dans les smartphones haut de gamme, mais aussi des puces de ses compétiteurs compatibles avec la 4G de catégorie 6 (voire un peu plus) devrait mettre en lumière ces réseaux de plus en plus rapides. La 4G+, qui d’ailleurs sera évoquée par Orange pendant le salon, ne sera pas seule à être mise en avant : les différentes instances européennes travaillant sur le déploiement de la 5G tiendront une conférence pendant le MWC. L’occasion pour nous d’en apprendre un peu plus sur les perspectives de développement d’un réseau prometteur.

 

En bonus…

D’autres marques seront présentes, dont notamment Silent Circle. Le créateur du Blackphone, smartphone présenté comme ultra-sécurisé – mais peut-être pas aussi sûr dans les faits – annoncera deux nouveaux appareils lors du salon. Asus, quant à lui, pourrait profiter du salon pour dévoiler une nouvelle mouture de ZenFone au format 5 pouces, et Jolla montrera enfin sa tablette, qui a réuni plusieurs millions de dollars sur Indiegogo il y a quelques semaines. Motorola enfin, présent sur le salon, ne semble pas avoir prévu de présenter un Moto G 4G 2015, pourtant très attendu : espérons qu’il ne se contente pas de montrer publiquement sont tout nouveau Moto E 4G. Wiko, quant à lui, sera encore et toujours présent : présentera-t-il enfin un Mazing initialement montré il y a désormais un an, et qui risque de perdre beaucoup de son attractivité en faisant languir son public ?

Dernière curiosité qu’il nous tarde de découvrir : la marque Yezz (Avenir Telecom) compte présenter ses modules destinés au Projet Ara, le smartphone modulaire de Google, et tease assidument ses produits. Espérons ne pas être déçus par ce que la firme nous montrera.