Introduction

testé par:
Romain Challand

Reviewed by:
Rating:
4
On 2 septembre 2015
Last modified:2 octobre 2015

Summary:

Sur le papier, le Moto X Style avait tous les arguments pour venir jouer des coudes avec les grands noms du segment haut de gamme. Le constructeur a à la fois cédé aux sirènes marketing en intégrant un écran QHD à son terminal, mais a aussi joué la sécurité en optant pour un Snapdragon 808 à la place d'un S810 qui fait débat. Pour se différencier, il a même opté pour un capteur photo dernier cri : l'IMX230.

Mais derrière ces bonnes idées, il y a aussi des manquements. Ce capteur photo, s'il est très bon (ne nous méprenons pas), ne parvient pas à égaler les performances affichées par un Galaxy S6, et on est forcément un poil déçu dans ce domaine puisque la firme a opté pour un capteur ultra-moderne. Le constructeur aurait également pu mieux faire en ce qui concerne l'écran, qui plombe la note générale du mobile à cause d'une dalle mal intégrée. Certes les couleurs sont bonnes et le contraste excellent grâce à l'AMOLED, mais on a de gros reflets sur la vitre et une luminosité pas si bonne en condition de haute lumière. L'autonomie n'est également pas si bonne que ce qu'on espérait, et c'est la partie logicielle qui vient redorer le blason de l'expérience utilisateur.

Motorola a ici fourni un très bon mobile, mais avait certainement trop de prétentions. Il n'en reste pas moins un téléphone que l'on conseille, d'autant que le Moto Maker est un vrai plus pour qui souhaite se démarquer à travers son terminal.

Il y a quelques semaines, Motorola a dévoilé deux nouveaux smartphones très imposants : les Moto X Play et Moto X Style. Cédant aux sirènes du format phablette, la firme néo-chinoise propose deux options à ses potentiels clients, avec un milieu de gamme à prix “attractif” et un haut de gamme qui se veut concurrent des LG G4, Samsung Galaxy S6 et autres smartphones premium de l’année. Le Moto X Play étant déjà passé entre nos mains, c’est au tour du Moto X Style de se faire décortiquer. Et on attend forcément beaucoup d’un téléphone qui a peut-être plus de prétentions que de réels atouts. Explications. 

Cet article a été mis à jour, pour la partie écran, en date du jeudi 1er octobre. Le premier modèle reçu était un modèle “démo” et Motorola a fait parvenir aux rédactions un modèle commercial. 

c_FrAndroid - DSC_1468

Fiche technique

ModèleMotorola Moto X Style
Version d'AndroidAndroid 5.1 Lollipop
Taille d'écran5,7 pouces
Définition d'écran1440 x 2560 pixels
Résolution d'écran520 ppp
ProtectionGorilla Glass 3
SoCSnapdragon 808
CPU2 x Cortex-A57 à 1,8 GHz
4 x Cortex-A53 à 1,44 GHz
GPUAdreno 418
Mémoire RAM3 Go
Mémoire interne16/32/64 Go
Appareil photo dorsal21 mégapixels
Ouverture f/2.0
Vidéo2160p@30fps, 1080p@60fps
Appareil photo frontal5 mégapixels
Ouverture f/2.0
Batterie3000 mAh
Capteurs
4G LTE4G LTE (B1, 2, 3, 4, 5, 7, 8, 12, 17, 20, 25, 28, 40, 41)
Wi-Fi802.11 a/b/g/n/ac
NFCOui
Bluetoothv4.1, A2DP, EDR, LE
GPSA-GPS, GLONASS
USBmicroUSB v2.0
SIM1 x nano SIM
Dimensions153,9 x 76,2 x 6,1 à 11,1 mm
Poids179 grammes
PrixA partir de 499 euros

 

Design

Depuis quelques temps maintenant, et notamment sur ses appareils haut de gamme, Motorola utilise un form-factor bien connu. Il est hérité du Nexus 6, au format 5,9 pouces, et reconnaissable entre mille. En effet, les tranches des produits – et c’est le cas ici – sont faites d’un métal argenté, et en haut, la tranche “retombe” en formant un léger arc de cercle. La nouveauté, instaurée avec la nouvelle génération de Moto G/X, c’est l’arrivée d’une plaque en métal liant le capteur photo, le flash LED double ton, et le logo de la marque. Le reste de la coque est très sobre puisqu’on n’y trouve pas de trace d’assemblage ni de numéro de série. Rien. Et avec le Moto Maker, vous pourrez aisément personnaliser cette face arrière comme bon vous semble, en optant par exemple pour une coque en bois très esthétique. Notre modèle avec coque strié en caoutchouc violet n’est pas vilain, mais il est possible de faire bien mieux.

c_FrAndroid - DSC_1507 c_FrAndroid - DSC_1499

Là où l’on reconnait aussi la griffe Motorola, c’est au niveau de la façade, et notamment des haut-parleurs stéréo. Les grilles sont très esthétiques, avec une finition en métal qui ne ressemble à aucune autre. Dépassant légèrement de la vitre du mobile, on suppose que le constructeur a construit son mobile ainsi pour éviter certaines micro-rayures occasionnées lorsqu’on pose le téléphone côté écran sur une table, un banc, ou que sais-je. Sur la bordure supérieure de cette façade, le Moto X Style intègre évidemment le capteur frontal ainsi que le flash LED qui lui est associé, ainsi qu’une foule de capteurs. Des capteurs, on en retrouve également en bas de la façade, de chaque côté de la sortie audio.

c_FrAndroid - DSC_1490 c_FrAndroid - DSC_1487

Les tranches de l’appareil sont assez épurées. À droite, au niveau du pouce, on trouve le bouton d’allumage du téléphone, et en dessous, les boutons de volume. Sur la tranche inférieure, seul le port microUSB siège, tandis que la tranche gauche ne comporte rien. Enfin, la tranche supérieure comprend le port Jack 3,5 mm, et un tiroir pour nano SIM et microSD. Un tiroir d’ailleurs étrangement intégré puisqu’il se trouve sur l’arête de la tranche supérieure. Le chariot est le même que celui aperçu sur le Moto Play, à la différence qu’une sorte de cache semble avoir été rajouté sur la deuxième SIM.

c_FrAndroid - DSC_1495 c_FrAndroid - DSC_1472

Dans l’ensemble, et malgré des dimensions imposantes (153,9 x 76,2 x 6,1 à 11,1 mm), le Moto X Style est agréable à tenir en main. on le doit notamment à son dos légèrement incurvé, qui épouse parfaitement la forme de la main. Seul son poids est un gênant puisque le téléphone affiche tout de même 179 grammes sur la balance, et qui semble d’ailleurs être mal réparti sur l’ensemble du mobile. Les finitions sont de qualité, et on sent bien qu’on a un produit haut de gamme entre les doigts.

 

Écran

Quand on positionne son mobile sur un segment haut de gamme, on se doit d’être presque irréprochable concernant l’écran, premier maillon de la délicate chaîne menant à une expérience utilisateur réussie. Pourtant, on ne peut s’empêcher d’être assez déçu par l’écran de ce Moto X Style, qui présente plusieurs soucis. D’abord, une vilaine fuite de luminosité est présente au sommet de l’écran, très visible dans certaines conditions et notamment sur fond vert ou blanc. Difficile de dire si ce n’est qu’un défaut de conception propre à cet exemplaire ou si d’autres exemplaires en sont atteints.

c_FrAndroid - DSC_1503

Ensuite, on s’aperçoit rapidement que la dalle du Moto X Style est légèrement éloignée de la vitre, alors qu’on est en droit de s’attendre à ce qu’elle soit collée. Du coup, les angles de vision ne sont pas excellents, loin de là, et le mobile est très sujet aux reflets. Cela a aussi pour conséquence de rendre l’écran moins lisible au soleil, d’autant que la luminosité maximale – si elle est dans la norme avec 320 cd/m2 – n’est pas tout à fait grandiose. C’est très certainement le point faible de ce mobile, alors même que sa définition QHD (1440 x 2560 pixels) le fait entrer dans la cour des très grands.

Mise à jour : le modèle commercial que nous a fourni Motorola n’a plus rien à voir avec l’ancien en ce qui concerne l’écran, et l’on va devoir revoir notre notation à la hausse, tout comme devront sûrement le faire nos confrères. Sur ce nouvel exemplaire, la fuite de luminosité qui se trouvait en haut de la dalle a disparu et cette dalle semble justement être bien plus proche de la vitre du mobile. Les reflets gênants ont pratiquement disparus et la luminosité maximale de l’écran passe de 320 cd/m2 à 592 cd/m2. Ce n’est plus le même monde !

 

Logiciel

Ce qu’on apprécie chez Motorola, c’est le fait d’avoir une interface totalement épurée et proche d’Android Stock, avec seulement l’ajout de quelques applications propres au constructeur. Et elles sont loin d’être assimilées à des bloatwares tant elles sont pratiques. Pour les non-habitués de l’interface Motorola, il faut savoir qu’on trouve trois applications majeures : Migration, Connect et Moto.

logiciel-moto-x-style

La première, Migration, permet de transférer les données de votre ancien téléphone vers votre nouvelle acquisition estampillée Motorola. Tout est transférable (messages, photos, journal d’appels, vidéos…) pour ceux qui sont effrayés de la perte de leur historique social. Il suffit de télécharger l’application sur l’ancien téléphone et de scanner le QR Code qui s’affiche à l’écran pour que débute automatiquement le transfert. C’est tellement pratique que de nombreux constructeurs se mettent à intégrer des fonctions similaires.

logiciel-2-moto-x-style

Connect n’est pas moins utile d’ailleurs. Si vous faites l’acquisition de tout l’attirail Motorola (Moto 360, Power Pack Micro, Keylink), l’application permet de tout regrouper sur une même interface de gestion grâce à une connexion Bluetooth. Vous pourrez ainsi régler quelques fonctionnalités (comme l’appui deux fois sur le bouton du Power Pack pour faire sonner votre mobile) mais surtout consulter des informations pertinentes comme le niveau de charge.

logiciel-3-moto-x-style

Enfin, l’application Moto comprend des fonctions diverses et variées. Elle permet par exemple de configurer l’assistant vocal du Moto X Style, les paramètres à adopter selon les lieux ou les activités, les gestes d’accès rapides (double tranchage pour activer le flash, secouer pour ouvrir l’appareil photo…), ou les notifications affichées à l’écran. Parmi tout cela, certaines sont franchement très bien pensées, comme la détection d’un Wi-Fi connu pour désactiver certaines sécurités, ou encore la détection d’un mouvement devant les capteurs en façade pour activer l’écran de veille et s’épargner un appui sur le bouton de déverrouillage. C’est aussi pratique, voire plus, qu’un double-tap.

logiciel-4-moto-x-style

Le menu de sécurité est également très complet, notamment lorsqu’on accède à Smart Lock. L’onglet permet de configurer des appareils fiables (ex : Moto 360 à proximité pour déverrouiller), des lieux de confiance (ex : Wi-Fi du domicile), des visages de confiance (activation de la caméra frontale pour vous reconnaitre, ou des proches enregistrés), ou des voix de confiance. Le Moto X Style peut aussi détecter lorsqu’il est porté.

logiciel-5-moto-x-style

Bref, l’interface Motorola est à la fois simple, épurée, et complète au niveau des réglages. Motorola, une fois de plus, ne s’embarrasse pas de fonctions très gadgets gadgets et ne propose presque que de l’utile. C’est fluide, et installé sous Android 5.1.1 Lollipop. Difficile de demander plus.

Performances

Par chance, Motorola n’a pas fait l’erreur d’opter pour le Snapdragon 810 – vade retro satanas – sur son Moto X Style. La firme s’est plutôt inspirée de LG en choisissant le Snapdragon 808, un SoC hexa-core composé de 4 coeurs Cortex-A53 et 2 coeurs Cortex-A57. Un choix qui a été payant sur le G4, évitant au mobile des surchauffes insupportables comme celles du Sony Xperia Z3+, ou encore de devoir passer par un bridage de la fréquence pour maintenir une température normale au détriment des performances du smartphone. En termes de puissance pure, on s’attend donc à un Moto X classé dans une liste restreinte d’appareils très performants, mais qui n’aura certainement pas les armes pour lutter avec le Samsung Galaxy S6, par exemple.

Benchmark/ModèleMotorola Moto X StyleLG G4Samsung Galaxy S6OnePlus 2
AnTuTu v548 21350 84761 15056 034
PC Mark5 4594 7205 0003 596
3DMark Ice Storm Unlimited Total19 17018 61922 26522 098
3DMark Ice Storm Unlimited Graphics23 01623 18223 63032 019
3DMark Ice Storm Unlimited Physics12 09611 02518 52110 601
GFXBench T-Rex (onscreen / offscreen)24 / 34 FPS22,8 / 31,7 FPS--
GFXBench Manhattan (onscreen / offscreen)9,3 / 15 FPS9,3 / 14,8 FPS--
Lecture / écriture séquentielle244 / 52 Mo/s244 / 100 Mo/s318 / 143 Mo/s232 / 126 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire7000 / 7700 IOPS7 100 / 3 500 IOPS20 023 / 5 146 IOPS5676 / 3424 IOPS
Real Racing 322 FPS30 FPS34 FPS29 FPS

Et effectivement, les performances affichées n’ont clairement rien à voir avec celles du Galaxy S6, mais on se retrouve finalement avec un mobile assez proche des performances du G4. Les résultats sont même légèrement meilleurs sur des benchs très orientés multimédia ou applicatif (PC Mark).

Capture d’écran 2015-09-22 à 16.23.50

CPU

Capture d’écran 2015-09-22 à 16.24.19

GPU

Mais le meilleur moyen de se faire une idée détaillée du comportement du S808 présent dans le Moto X Style, c’est encore d’analyser ses courbes de performances obtenues sur Real Racing (Xtra High) via GameBench. Et c’est là qu’on observe un comportement assez étrange. Le couple CPU/GPU ne fonctionne pas main dans la main, loin de là même. L’Adreno 418 (puce graphique) fonctionne tout le long à sa cadence maximale, tandis que le CPU s’effondre au bout de 9 minutes, l’un des Cortex-A57 cessant tout simplement de fonctionner. Il reste néanmoins un excellent smartphone sur les usages multimédia, mais notons également qu’on ressent une chauffe rapide de la puce. Heureusement que le dos en plastique n’est pas trop conducteur avec la chaleur.

 

Communications

C’est étonnant, mais pour un smartphone de 5,7 pouces, le Moto X Style n’est pas désagréable à tenir à l’oreille, au contraire. Le terminal est compatible 4G sur toutes les bandes de fréquence en France. La qualité audio est au rendez-vous, avec une réduction du bruit performante, et un volume convenable pour téléphoner en toutes situations.

Le GPS du Moto X Style est ultra-performant, trouvant et fixant environ 17 satellites en seulement quelques secondes. C’est très pratique.

 

Multimédia

Photographie

Pour son nouveau joujou, Motorola a joué la carte du haut de gamme, l’équipant d’un capteur Sony IMX230. Difficile de faire mieux en se fournissant chez le constructeur nippon. DxO, le site spécialisé dans la partie photographie des smartphones, classe d’ailleurs le Moto X Style comme deuxième meilleur téléphone dans ce domaine, au même niveau que le LG G4, et juste derrière le Samsung Galaxy S6. Et c’est vrai, l’expérience d’une semaine avec le Moto X Style nous a permis de réaliser de beaux clichés, bien que l’on se montre un peu moins enthousiastes que certains à ce sujet.

IMG_20150921_152004288_HDR

Ce qui frappe avec ce capteur, c’est qu’il est capable de réaliser de belles captures dans n’importe quelles conditions. Il fait indéniablement partie des meilleurs sur ce point, que l’on prenne des clichés de nuit, de jour, ou en intérieur. En fait, son défaut, c’est l’application photo de Motorola qui parait bien plus simple qu’elle ne l’est vraiment. Pour photographier des paysages, le mode automatique est amplement suffisant, mais dès lors que l’on veut créer du flou d’arrière-plan, il vaut mieux passer par la mise au point manuelle, qui permet aussi de régler la luminosité. Et pour peu qu’il y ait du soleil, avec de mauvais reflets sur l’écran, on a tendance à trop ajouter de luminosité et surexposer la scène (notamment au niveau du ciel). Cela parait être une simple question de bon sens, mais on s’aperçoit que de nombreux clichés sont trop lumineux à cause de petits détails dans le genre. À côté, le Samsung Galaxy S6 s’utilise bien plus facilement.

IMG_20150920_211739106

Il faut donc un petit temps d’adaptation pour maitriser pleinement le mobile. Autrement, le rendu des couleurs est bon, la luminosité est bien gérée en automatique (même si l’on aura tendance à utiliser assez souvent le HDR pour éclairer les clichés), et les scènes sont bien contrastées. On peut émettre quelques réserves sur le bruit occasionnellement présent lorsqu’on agrandit les images sur desktop, et sur les difficultés à obtenir un des clichés très nets lors de mouvements.

 

Vidéo

Le Moto X Style est capable de filmer en 4K, et ses performances en vidéo sont plutôt bonnes. On a une bonne exposition, un bon rendu des couleurs, et la stabilisation est très correcte. C’est l’autofocus qui pêche dans ce domaine, avec une mise au point pas toujours facile à obtenir.

 

Son

On est assez bluffé par la qualité des haut-parleurs stéréo de ce téléphone. L’ensemble de la rédaction a validé la prestation de Queen sur Bohemian Rhapsody diffusé depuis le smartphone. Le volume sonore est franchement plaisant.

 

Autonomie

Pour le Motorola Moto X Style, le constructeur a choisi d’intégrer une batterie de 3000 mAh dans l’énorme carlingue du mobile. D’ordinaire, le constructeur assure assez concernant la partie autonomie de ses téléphones, comme on a pu le voir sur Moto X Play justement. Mais sur notre test habituel d’autonomie (1h de vidéo YouTube en Wi-Fi et la luminosité réglée à 200 cd/m2) le Moto X Style est moins bon que le Play, accusant une perte de 16 % de charge quand son adversaire du jour n’en perdait que 11 %. On pourrait évidemment mettre cela sur le compte de l’écran, dont la consommation est plus importante, ou sur l’intégration d’un processeur plus puissant.

Autonomie
  • Motorola Moto X Style : 84
  • Huawei Mate S : 85
  • Honor 7 : 86

Mais sur une vidéo locale (1080p), la perte de charge est bien moins conséquente avec seulement 90 % d’autonomie restante au bout d’une heure de lecture. C’est dans la moyenne des bons smartphones. En utilisation quotidienne, on sent qu’on peut aisément passer la journée, et la veille du mobile ne consomme pratiquement rien.

 

Verdict Motorola Moto X Style

design
7
Le Moto X Style est massif, c'est le moins que l'on puisse dire. Il ne se met donc pas dans toutes les mains, puisque ses dimensions le rendent parfois difficile à utiliser. Il tient néanmoins très bien en main grâce à son dos incurvé, et profite de très belles finitions.
écran
8
L'écran de ce Moto X Style est finalement plutôt bon. La luminosité maximale est excellente, et les angles de visions sont plutôt corrects. Les reflets ne sont finalement pas si présents, et la qualité générale est plutôt bonne.
logiciel
9
Le Moto X Play avait obtenu un 8 dans cette catégorie, mais on se permet ici de monter jusqu'à 9 tant le confort d'utilisation est présent. Naviguer dans cette interface épurée est un vrai plaisir, et les diverses fonctionnalités développées par Motorola sont à la fois pertinentes et utiles. C'est du très bon.
performances
7
Le terminal est équipé de la même puce que le LG G4 - à savoir un Snapdragon 808 - et obtient logiquement des résultats à peu près similaires. Les résultats de benchmarks sont satisfaisants mais l'expérience en jeu est ternie au bout d'une dizaine de minutes par la cadence du CPU qui baisse pour éviter la surchauffe.
caméra
8
C'est évidemment l'un des points forts du terminal, avec l'intégration du capteur Sony IMX230. Les clichés sont lumineux, nets, et plutôt bons dans toutes les conditions. On est plus sceptique sur l'application photo de Motorola, mais ça, chacun est libre d'en changer.
autonomie
7
Si le Moto X Play a joué les gros bras dans cette catégorie, on doit avouer être un peu déçu par les résultats obtenus avec le Moto X Style. Le mobile est dans une bonne moyenne mais n'excelle pas, notamment parce que sa batterie a été revu à la baisse (3000 mAh contre 3650 mAh).
Note finale 8/10
Sur le papier, le Moto X Style avait tous les arguments pour venir jouer des coudes avec les grands noms du segment haut de gamme. Le constructeur a à la fois cédé aux sirènes marketing en intégrant un écran QHD à son terminal, mais a aussi joué la sécurité en optant pour un Snapdragon 808 à la place d'un S810 qui fait débat. Pour se différencier, il a même opté pour un capteur photo dernier cri : l'IMX230.

Mais derrière ces bonnes idées, il y a aussi des manquements. Ce capteur photo, s'il est très bon (ne nous méprenons pas), ne parvient pas à égaler les performances affichées par un Galaxy S6, et on est forcément un poil déçu dans ce domaine puisque la firme a opté pour un capteur ultra-moderne. L'écran a bien failli passer pour un mauvais élève, mais la version commerciale est finalement très bonne, avec une luminosité idéale, une dalle plutôt bien intégrée et des reflets réduits. L'autonomie n'est pas si bonne que ce qu'on espérait, et c'est la partie logicielle qui vient redorer le blason de l'expérience utilisateur.

Motorola a ici fourni un très bon mobile, mais avait certainement trop de prétentions. Il n'en reste pas moins un téléphone que l'on conseille, d'autant que le Moto Maker est un vrai plus pour qui souhaite se démarquer à travers son terminal.

Mise à jour : avec une grande partie des soucis d'écran résolus, nous avons relevé la note du Moto X Style de 7 à 8 puisque la partie écran est passée de 6 à 8.
  • Points positifs
    • Expérience logicielle
    • Un bel appareil photo
    • Des performances convainctes...
    • Une prise en main bonne malgré ses dimensions
  • Points négatifs
    • Un véritable poids lourd
    • Malgré un bridage du CPU pour éviter la chauffe