Les prochains smartphones de Samsung pourraient intégrer des batteries de LG à l’avenir et non plus des batteries de sa filiale SDI.

Samsung Galaxy Note 7 2

D’après le site coréen The Investor, rapporté par GSMArena, Samsung serait actuellement en discussion avec LG Chem pour que ce dernier devienne un fournisseur de batterie de Samsung Electronics. Comme Samsung, LG est un grand groupe réunissant beaucoup de métiers dans beaucoup de divisions différentes. LG Chem (pour chemical, chimique en anglais) s’occupe de tout ce qui a trait à la chimie : la fabrication de produit cosmétique, de plastique, mais aussi de batterie.

 

Diversifier la production

Après les déboires de production du Galaxy Note 7, dont les batteries venaient de Samsung SDI et du chinois ATL, Samsung voudrait diversifier ses sous-traitants et ferait appel à son concurrent LG. S’il devait y avoir un contrat entre les deux entreprises, il ne rentrerait pas en effet avant la fin de l’année 2017, soit la période de sortie estimée d’un éventuel Galaxy Note 8, si Samsung maintient sa stratégie de sortie de deux smartphones haut de gamme par an, et s’il maintient la marque Galaxy Note.

Sharp a récemment annoncé que la marque ne fournirait plus d’écrans LCD à Samsung à l’avenir pour ses télévisions. D’après plusieurs sources de l’industrie, Samsung se serait là aussi tourné vers LG pour obtenir un nouveau fournisseur. Le Galaxy S8 ne devrait toutefois pas bénéficier de ces batteries made in LG, même si cela rassurerait sûrement les consommateurs, bien que la cause des Galaxy Note 7 soit à chercher ailleurs : dans leur design.

À lire sur FrAndroid : Galaxy Note 7 : Samsung connaît les raisons (secrètes) des explosions