Présenté en octobre dernier, le ZTE Axon 7 Max était présent sur le stand du constructeur au MWC 2017. Nous en avons profité pour le prendre en main et essayer son écran 3D.

ZTE a décliné son Axon 7 en différents modèles afin de créer toute une gamme d’appareils. En octobre dernier, le constructeur chinois présentait son Axon 7 Max, une phablette dotée d’un écran 3D que nous avons eu l’occasion d’essayer au Mobile World Congress 2017, nous laissant dans la bouche un arrière-goût de 2011.

 

Vidéo

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

 

Un smartphone sans prétention

Avec l’Axon 7, ZTE nous avait prouvé son savoir-faire en matière de flagships et l’on en attendait autant de l’Axon 7 Max. Ce dernier s’avère pourtant beaucoup plus standard, ce qui l’en rend presque décevant. À première vue, il ne semble pas mauvais, mais avec un Snapdragon 625 et 4 Go de RAM, on n’attend pas la même chose. On doit également dire adieu aux finitions parfaites du porte-étendard ainsi qu’à ses impressionnants haut-parleurs en façade.

Dommage, puisqu’il reste tout de même agréable à prendre en main — pour une phablette — et que la fluidité semble être au rendez-vous. L’interface quant à elle ne change pas trop des habitudes du constructeur, d’autant que le téléphone tourne encore sous Android 6.0 Marshmallow avec l’interface maison MiFavor 4.0.

On peut cependant attendre une autonomie raisonnable de ce téléphone sachant qu’il embarque une batterie de 4100 mAh, ce qui devrait alimenter pendant de nombreuses heures son écran 3D Full HD de 6 pouces.

 

Le retour des écrans 3D stéréoscopiques sans lunettes

En 2011, en plein pendant la hype de la 3D, certains constructeurs ont tenté d’implémenter cette technologie au chausse-pied sur le marché du mobile. C’était le cas par exemple des HTC Evo 3D et LG Optimus 3D, mais aussi plus récemment de l’Amazon Fire Phone. Aucun de ses appareils n’a cependant rencontré le succès escompté, la faute à une technologie encore difficile à maîtriser et inaccessible pour certains utilisateurs.

Ici, c’est la même chose. Ne vous attendez pas à une révolution, on retrouve tous les défauts de l’écran stéréoscopique. Il est parfois difficile de réussir à habituer ses yeux et à faire une mise au point correcte et si l’effet est parfois amusant, il est souvent décevant. Certaines images n’affichent d’ailleurs pas plus de relief qu’un bon vieux jpeg en deux dimensions, en ajoutant une certaine difficulté à la lecture.

Rappelons également que cette technologie réclame en général plus d’énergie qu’un écran traditionnel, même s’il nous faudra essayer plus en longueur l’Axon 7 Max pour réellement s’en rendre compte.

 

Un double appareil photo 3D

Pour aller avec cet écran 3D, maintenant que le contenu stéréoscopique se fait de plus en plus rare, ZTE a intégré un double appareil photo capable de réaliser des clichés et des vidéos en 3D. Sans surprise, le résultat est encore plus mauvais que sur les images de démonstration, faisant apparaître quelques artefacts à l’image, donnant l’impression qu’il s’agit d’un rendu numérique aliasé.

C’est par ailleurs dommage puisque son double capteur de 13 Mégapixels est rapide et plutôt bon.

 

La 3D comme à l’époque

Non, le ZTE Axon 7 Max ne relancera pas l’intérêt de la 3D, qu’elle soit stéréoscopique ou non. Le résultat est aussi désagréable qu’il y a 6 ans et tous les défauts de l’époque sont encore bien présents. Autant dire qu’il ne s’agit que d’un gadget pour ce smartphone qui se positionne à cause de cela sur un marché dans lequel il peut très difficilement être compétitif : celui des smartphones à 400 euros.

 

Prix et disponibilité

Le ZTE Axon 7 Max sortira dans l’année, à un tarif de 400 euros. Le smartphone n’est pas prévu pour la France, pour le moment.

Nouveautés, vidéos : venez découvrir l'espace ZTE