Si l’on sait déjà que Netflix sera bien lancé en France à la mi-septembre, le catalogue proposé par le service VOD par abonnement (ou SVOD) reste encore une parfaite inconnue. Une chose est certaine aujourd’hui : Netflix compte bien respecter la chronologie des médias telle qu’elle est imposée par la loi française.

netflix logo

Netflix l’a annoncé à la presse, il y aura une soirée de lancement réservé à une poignée de médias et d’invités triés sur le volet le 15 septembre prochain. Et il est très probable que le service soit lancé durant la journée ou le lendemain en France, mais aussi dans les autres pays européens francophones (Belgique, Suisse et Luxembourg). Mais à moins d’un mois de son lancement en France, on ne sait toujours pas ce que contiendra exactement son catalogue, riche en séries et en films aux USA.

Nos confrères de Clubic ont aujourd’hui eu la confirmation par leurs propres sources que Netflix France respectera bel et bien la chronologie des médias. Autrement dit, Netflix ne permettra pas aux Français de voir sur son service de SVOD des films sortis en salle de cinéma il y a moins de trois ans. Avengers, par exemple, est disponible sur le catalogue américain de Netflix, mais ne sera pas disponible avant l’année prochaine dans le catalogue français. À ce sujet, au mois de juillet dernier Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture, a toutefois émis l’idée de baisser la période de diffusion des films sur les plateformes de SVOD à deux ans. Une mesure qui ne sera pas appliquée avant de très nombreux mois…

Cette chronologie des médias n’est pas si handicapante que cela pour Netflix. Comme nous vous l’expliquions dans notre dossier consacré à Netflix, une grande majorité des contenus vidéo proposés par le service de SVOD est des séries ou des documentaires qui ne sont pas soumis à la chronologie des médias. Cela signifie que toutes les (excellentes) séries produites par Netflix telles que Orange is the New Black ou Hemlock Grove seront bien disponibles en France. Toutes, sauf une, House of Cards qui restera une exclusivité de Canal+. Clubic affirme en effet que « le studio Media Rights Capital (MRC) a octroyé l’exclusivité [à Canal+] bien avant que Netflix n’envisage de se lancer en France ». Triste nouvelle.

Rappelons pour terminer que Netflix n’a pas encore communiqué sur ses tarifs français, il y a de fortes chances que ceux-ci soit identiques partout en Europe. Netflix devrait donc proposer trois tarifs : l’un à 7,99 euros par mois (un seul écran et pas de HD), l’autre à 8,99 euros par mois (HD et possibilité de regarder Netflix sur deux écrans en même temps) et le dernier à 11,99 euros par mois (HD et possibilité de regarder Netflix sur 4 écrans en même temps). Le premier mois devrait par ailleurs être gratuit afin d’essayer le service. Enfin, nous vous rappelons que nous avons testé Netflix à la fin du mois dernier et que vous pouvez retrouver toutes nos impressions à cette adresse.