Introduction

Review of: Honor 5X
testé par:
Manuel Castejon

Reviewed by:
Rating:
4
On 10 février 2016
Last modified:11 février 2016

Summary:

Non, le Honor 5X n'est pas parfait, mais ce n'est pas ce que l'on attendait de lui. En revanche, il se positionne certainement comme le meilleur smartphone entre 200 et 230 euros, et à ce titre nous ne pouvons que le conseiller chaudement à ceux qui recherchent un téléphone qui ne leur demandera pas d'hypothéquer un rein.

Entre ses qualités techniques, comme son écran, son capteur d'empreintes ou son autonomie, et ses innovations logicielles, le Honor 5X est l'exemple même qui prouve que l'on n'est pas obligé de débourser plus de 600 euros pour trouver un appareil efficace, soigné et bien pensé. En outre, même sur ses points faibles, il arrive à s'en tirer correctement et ne tombe jamais dans le médiocre.

Il reste néanmoins un cran en-dessous du Honor 7, qui propose de son côté des finitions plus travaillées, un appareil photo plus qualitatif et des performances supérieures. Une différence qui se ressent également sur le prix.

Dans l'ensemble plus satisfaisant que le Oppo F1, proposé au même prix, le Honor 5X s'impose donc comme le meilleur choix à ce tarif.

Déjà pris en main deux fois, dans sa version chinoise comme dans sa version européenne, le Honor 5X s’est laissé approcher un peu plus longtemps afin que nous puissions en réaliser un test complet, et surtout plus détaillé. Avec ce modèle, la filiale de Huawei s’est mis en tête de proposer une alternative au Honor 7, à la fois plus grande et moins chère. Plus encore, la marque s’est même permis d’innover sur son petit nouveau avec un nouveau capteur d’empreintes intelligent. Est-ce suffisant pour faire oublier le Honor 7 et tous ses concurrents situés dans la même fourchette de prix ? Réponse dans ce test.

honor-5x-test-10

Fiche technique

Modèle Honor 5X
Version d'AndroidAndroid 5.1.1 Lollipop
Surcouche logicielleEmotion UI 3.1
Taille d'écran5,5 pouces IPS
Définition d'écran1080 x 1920 pixels
Résolution d'écran401 ppp
Protectionnc
SoCSnapdragon 616
4 x Cortex-A53 @1,5 GHz
4 x Cortex-A53 @ 1,2 GHz
GPUAdreno 405
Mémoire RAM2 Go
Mémoire interne16 Go
Port microSDOui (128 Go)
Appareil photo dorsal13 mégapixels ouverture f/2.0 - Flash double ton
Vidéo1080p
Appareil photo frontal5 mégapixels
Batterie3000 mAh
CapteursAccéléromètre, gyroscope, proximité, lumière ambiante
Lecteur d'empreintes digitalesOui
4G LTE150 / 50 Mb/s (cat. 4)
800 /1800 / 2600 MHz (compatible avec toutes les bandes de fréquences 4G françaises)
Wi-Fi802.11b/g/n 2,4 GHz
NFCNon
Bluetooth4.1
GPSGlonass, GPS
USBMicro-USB 2.0
SIM 1 x Nano-SIM + 1 x micro-SIM
Dimensions 151,3 x 76,3 x 8,2 mm
Poids158 grammes
Prix 229,99 euros

Test vidéo du Honor 5X

Lien Youtube
Chaine Youtube FrAndroid

Un lien de parenté avec le Honor 7

Après un Honor 4X tout en plastique et un Honor 7 résolument plus premium, la marque chinoise a trouvé un juste milieu entre un design léché sur tous ses aspects et un prix au ras du sol. Le Honor 5X se retrouve donc avec une coque en aluminium brossé cernée de part et d’autre par un bandeau horizontal en plastique perforé rappelant vaguement la texture du Galaxy S5.

honor-5x-test-13

Derrière cet aspect qui rend très bien en photo, le feeling reste néanmoins un cran en dessous de celui procuré par le Oppo F1, dans la même tranche de prix, ou même par le Honor 7. La sensation de robustesse qu’ils procurent se retrouve moins ici, notamment en raison de bordures plus épaisses et d’une rainure entre la coque et l’écran qui attire la poussière. Il en donnerait presque l’impression d’être plus léger que le best-seller de 2015, avec pourtant un petit gramme supplémentaire sur la balance.

honor-5x-test-7

Légèrement incurvé, le 5X épouse agréablement les courbes de la paume, mais cela représente également un inconvénient. Une fois à plat, appuyer sur les bords de l’écran le fait tanguer, ce qui n’est pas toujours évident pour ceux qui utilisent régulièrement leur téléphone posé sur un bureau.

En dehors de ce petit défaut qui ne concernera qu’une poignée d’utilisateurs, la prise en mains du Honor 5X est très agréable, notamment en vue paysage où ses bords arrondis ne viennent pas écorcher la paume.

Écran : attention les traces

Dans l’esprit, le Honor 5X s’approche du Oppo F1, doté du même processeur et proposé dans la même tranche de prix. Le premier se démarque néanmoins par son écran de 5,5 pouces en Full HD contre 5 pouces en HD pour son opposant. Il affiche ainsi une densité de 401 pixels par pouces, soit un tiers de plus que le F1 environ. En ce sens, il ressemble plus au Honor 6 Plus, qui présente les mêmes caractéristiques sur ce point. Pour une utilisation traditionnelle (hors réalité virtuelle), cela suffit amplement, et même en collant le nez sur l’écran, il est difficile de discerner les pixels.

Son écran IPS est de bonne facture, avec des angles de vision plus que satisfaisants, une luminosité agréable de 406 cd/m², un contraste acceptable de 1020:1 et une colorimétrie qui à l’œil semble à peine tirer sur les bleus. Ce constat est d’ailleurs confirmé par notre sonde qui repère une température générale de l’écran à plus de 8000° K, témoignant d’une surabondance des couleurs froides. Les plus critiques à ce niveau pourront néanmoins corriger le tir via un menu dédié dans les paramètres.

honor-5x-test-14

À la sortie de la boite, l’écran est protégé par un film plastique, censé éviter les rayures. Une protection qui n’est pas superflue, puisqu’il semblerait que le Honor 5X soit dépourvu d’autre protection, une concession de plus par rapport au Honor 7 et son revêtement Gorilla Glass. Notons que les rayures ne sont pas les seules traces dont il faut se méfier sur le 5X. Son écran est très marquant et gardera un souvenir très net de chaque doigt posé sur lui.

 

EMUI 3.1, l’interface fidèle à elle-même

Comme son cousin de 2015 avant sa mise à jour vers Marshmallow, le 5X est équipé d’Android 5.1.1 Lollipop et agrémenté d’une interface EMUI (Emotion UI) 3.1, avec ce que cela comporte de bons et de mauvais côtés. Comparé à Android stock, les changements sont très nombreux, au point de rendre le système presque méconnaissable.

EMUI arbore avec fierté un style très proche de celui d’iOS sur de nombreux points. Entre ses icônes arrondies, son panneau de notifications très chargé sous forme de timeline et surtout l’absence de tiroir d’applications qui oblige à stocker toutes ses applications sur le bureau, l’utilisateur habitué à l’iPhone ne sera pas trop déboussolé. Certains raccourcis sont également repris, comme le glissement vers le bas qui ouvre la recherche d’applications. La mise à jour vers Android 6.0 Marshmallow et EMUI 4.0 – prévue quelque part dans le courant 2016 – devrait d’ailleurs pousser davantage encore cette ressemblance avec l’arrivée du menu multitâche en ligne, remplaçant ainsi l’agencement actuel des vignettes par pages de 4, peu intuitif.

honor-5x-emui

Du côté des fonctionnalités, EMUI 3.1 est très bien loti et propose de nombreux réglages poussés. Les plus intéressants sont très certainement ceux qui concernent la consommation et l’optimisation de la mémoire. À l’instar de Clean Master, le 5X dispose d’un gestionnaire capable de nettoyer le téléphone et de mettre en exergue les applications un peu trop gourmandes. Libre à vous alors de les désinstaller ou de bloquer leur utilisation lorsque l’écran est verrouillé, et ainsi gagner quelques précieuses minutes d’autonomie.

honor-5x-gestion-memoire

Autre fonction agréable, il est possible de masquer certaines applications de son écran principal, comme celles que l’on ne lance jamais (launcher, clavier…) ou celles dont on pourrait avoir honte (oui je te regarde, toi qui navigues dans les eaux troubles de Tinder alors que tu es en couple). Pour y accéder à nouveau, il suffit de pincer l’écran vers l’extérieur.

Mais la grosse nouveauté du 5X, c’est au niveau du capteur d’empreintes qu’il faut aller la chercher. Doté d’une réactivité de 0,5 seconde, ce qui est très bien sans être le plus rapide en la matière (il surpasse en tout cas celui du Galaxy S6), il propose également diverses actions bien pensées. Nous n’évoquerons pas davantage ici la possibilité d’ouvrir le panneau de notifications en caressant le petit carré à l’arrière du téléphone, ou celle qui remplace la touche retour d’un simple effleurement (ce qui devient parfois problématique quand le doigt tombe dessus par mégarde), mais bien de la réelle innovation logicielle qui consiste à lier un contact ou une application à un doigt.

honor-5x-empreintes

Dans la pratique, cette fonctionnalité est beaucoup moins sexy qu’elle n’y parait, puisqu’à une seule main, l’index et le majeur sont les deux seuls doigts – et encore – à pouvoir accéder sans trop de contorsion au capteur. À moins donc de réserver une main au lancement d’applications ou à l’appel de certains contacts, il est difficile de tirer pleinement parti de la puissance de cette nouveauté.

Enfin, comme ses prédécesseurs, le 5X est nativement chargé de pléthore d’applications. Outre quelques outils parfois utiles, parfois seulement amusants (radio FM, météo, enregistreur vocal, loupe, miroir…), on retrouve ainsi des raccourcis vers Honor Club ou VMall, les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram), Shazam, WPS Office et une flopée de jeux Gameloft, pour certains seulement à l’état de démo. On s’en serait bien volontiers passé.

honor-5x-apps

Performances : la limite

Tout comme le Oppo F1, testé récemment dans ces colonnes, le Honor 5X est équipé d’un processeur Snapdragon 616, avec ses huit cœurs Cortex-A53, dont quatre sont cadencés à 1,5 GHz et quatre à 1,2 GHz, et son GPU Adreno 405. C’est là cependant le seul point commun puisqu’il dispose en revanche d’un écran de meilleure définition (1080p), mais d’un peu moins de mémoire vive (2 Go).

 Honor 5XOppo F1Archos 50 DiamondZTE Blade V6
Ecran1080p720p1080p720p
SoCSnapdragon 616Snapdragon 616Snapdragon 615MediaTek MT6735
AnTuTu 6.x36 647 points35 575 points-28 963 points
PCMark3 847 points3 826 points3 173 points3 498 points
3DMark Ice Storm Unlimited General7 927 points9 064 points7 948 points4 990 points
3DMark Ice Storm Unlimited Graphics7 866 points9 148 points8 063 points4 392 points
3DMark Ice Storm Unlimited Physics8 146 points8 780 points7 043 points9 540 points
GFXBench (Manhattan offscreen / onscreen)5,6 / 6 FPS5,9 / 12 FPS15 / 15 FPS2,8 / 5,9 FPS
GFXBench (T-Rex offscreen / onscreen)14 / 15 FPS15 / 25 FPS5,8 / 5,9 FPS8,5 / 15 FPS

Cette différence se ressent dans les benchmarks, qui présentent des résultats presque similaires entre les deux smartphones tant qu’il s’agit de se reposer sur la mémoire et le CPU. Dès qu’il est question d’afficher quelque chose à l’écran en revanche, le 5X se laisse distancer en raison du plus grand nombre de pixels à afficher à l’écran. Par conséquent, le taux de rafraîchissement est largement moins bon.

Dans la pratique, l’un comme l’autre est encore perfectible. En jeu par exemple, sur des titres un peu gourmands tels qu’Asphalt 8 ou Lara Croft Relic Run, des ralentissements se font sentir çà et là. S’ils ne sont globalement pas dérangeants, il arrive qu’ils puissent nuire à l’expérience de jeu.

PCMark
  • Honor 5X : 3847
  • Oppo F1 : 3826
  • Honor 4X : 1892
  • Honor 7 : 4615

Toujours est-il que pour un smartphone à 230 euros, le Honor 5X est agréable à utiliser au quotidien et ne chauffe pas trop. Aussi, on lui pardonne sans trop de mal ses quelques latences qui peuvent survenir au lancement d’une application par exemple. Ne vous étonnez pas cependant si la fluidité n’est pas celle d’un très haut de gamme.

Réseau et GPS

Décliné dans une version tout spécialement prévue pour l’Europe, le Honor 5X dispose de toutes les bandes de fréquences 4G françaises et permet des débits de catégorie 4, c’est-à-dire jusqu’à 150 Mb/s en download et jusqu’à 50 Mb/s en upload). Son principal point fort est de dispose de trois ports distincts pour la micro-SIM (2G uniquement), la nano-SIM (4G) et la carte microSD.

Photo tiroir Honor 5X

En région parisienne, nous n’avons pas rencontré le moindre problème de réseau, et même dans les zones un peu limites, la 4G est bien au rendez-vous. Les communications sont également très claires, en émission comme en réception, avec un son tout à fait intelligible.

Si l’on peut reprocher au WiFi de n’être compatible qu’avec les réseaux 2,4 GHz (RIP le 5 GHz), le GPS du 5X s’est montré très efficace lors de nos essais. En quelques secondes seulement, il arrive à se fixer à la moitié des satellites disponibles, avec un positionnement immédiatement très précis et une boussole fidèle.

honor-5x-gps-data

Évitez les coins sombres

Sans être excellent, l’appareil photo du Honor 4X était de bonne facture, et il n’est pas étonnant que celui de son successeur soit également à la hauteur de son prix. Du haut de ses 13 mégapixels, il affiche un piqué très correct, qui surpasse – et parfois de loin – certains smartphones pourtant commercialisés deux fois plus chers. La gestion des couleurs est également très bonne, donnant un rendu fidèle en extérieur. En cas de ciel trop blanc, ou d’une luminosité peu homogène, un passage par le mode HDR permet généralement de récupérer certaines couleurs manquantes, même si, pour le coup, ce mode n’en fera pas plus.

honor-5x-sample-HDR

Le HDR récupère les détails du ciel.

Même avec une base ISO à 100, les photos sont souvent mouchetées de bruit numérique dans les zones les moins lumineuses. Rien de gênant dans des conditions normales lorsqu’on regarde la photo sur le téléphone, mais une fois en taille maximale sur un écran, la qualité s’en ressent.

honor-5x-sample
honor-5x-sample-4 honor-5x-sample-5

Quand les conditions ne sont pas optimales en revanche, le résultat se dégrade rapidement. Point de netteté un peu flou, gestion de la lumière difficile, tous les essais en intérieur ne sont pas réussis. Sous les néons de la rédaction, le rendu est plutôt bon, mais lorsque la seule lumière disponible est naturelle et provient des fenêtres, la qualité baisse nettement.

honor-5x-sample-1 honor-5x-sample-2

C’est dans les endroits sombres que le Honor 5X révèle sa nature de smartphone à petit prix. L’appareil a du mal à monter dans les ISO convenablement ou à gérer les différences de lumière trop fortes. Son flash permet néanmoins de s’en sortir sans trop de casse, de même que son mode sur l’appareil photo avant qui permet d’illuminer l’écran en blanc lors de la prise de vue pour éclairer son selfie.

honor-5x-sample-nuit-1 honor-5x-sample-nuit-2 honor-5x-sample-nuit-3

Enfin, son application native propose les réglages habituels, du mode HDR au mode panoramique en passant par les filtres qu’affectionnent les Instagrameurs. On retrouve également quelques autres modes très présents sur les téléphones chinois, du mode “beauté” qui élargit les yeux à outrance au mode timelapse, dont l’utilité est somme toute assez restreinte une fois passé les 5 utilisations “pour rire”.

honor-5x-sample-flash

Le flash est efficace, sans cramer les zones claires.

Autonomie : attention, les gourmands

Avec un écran 1080p et une batterie de 3000 mAh, on s’attendait à de bonnes performances concernant l’autonomie du 5X, et nous n’avons pas été déçus lors de nos premiers jours d’utilisation. Finir la journée avec plus de 40 % de batterie n’est pas un exploit, et finir au-dessus de la barre des 50 % est tout à fait faisable pour peu que vous ne restiez pas accrochés à votre téléphone à longueur de journée.

Lors de notre test habituel d’autonomie en revanche, la question s’est posée. Avec une perte de 15 % de batterie après une heure de vidéo YouTube en WiFi avec la luminosité d’écran réglée à 200 cd/m², il se place légèrement au-dessus de la moyenne (14 %). Un résultat qui peut sembler étrange, mais qui se vérifie dès lors que l’on utilise un peu activement le téléphone.

Autonomie
  • Honor 5X : 85
  • Oppo F1 : 81
  • Honor 7 : 86

Cela s’explique par les différents modes d’économie d’énergie de EMUI qui permettent entre autres de bloquer partiellement l’activité au réseau de certaines applications. Par conséquent, à moins de lancer des jeux ou des vidéos, vous obtiendrez une très bonne autonomie.

Toujours est-il que les nombreuses options d’optimisation de la batterie sont paramétrables, et qu’en fouillant un peu, il n’est pas très difficile de trouver un réglage qui convienne à nos besoins. Enfin, en cas d’urgence, il est toujours possible d’activer le mode ultra économie d’énergie, qui ne conserve que les fonctions d’appel et de SMS afin de réduire la consommation au maximum.

Disponibilités et prix

Le Honor 5X est disponible depuis début février sur VMall à 229,99 euros en silver, doré ou gris. Il est par ailleurs disponible chez d’autres revendeurs tels qu’Amazon ou Darty, bien souvent avec quelques dizaines d’euros de réduction.

Verdict Honor 5X

design
7
De loin, le Honor 5X dégage une certaine élégance digne des smartphones haut de gamme. Une fois dans la main en revanche, il paraît tout de suite moins qualitatif que le Honor 7. Son design en aluminium brossé reste toutefois bien meilleur que celui en plastique du Honor 4X.
écran
8
Honor a opté sur son 5X pour une dalle IPS de 5,5 pouces en Full HD. Le choix est tout à fait pertinent pour cette gamme de produits, d'autant que la qualité est là, que ce soit en termes de luminosité, d'angles de vision et de colorimétrie. Cette dernière tire un peu sur le bleu, mais il est possible de corriger ce défaut dans les paramètres du téléphone.
performances
7
Un Snapdragon 616 et 2 Go de mémoire vive peinent à animer le Honor 5X correctement et il n'est pas rare de souffrir de quelques ralentissements. Un petit Go de RAM supplémentaire n'aurait clairement pas été superflu pour un confort optimal. L'ensemble reste néanmoins tout à fait suffisant, surtout pour ce prix.
logiciel
7
Emotion UI est... particulier. Comme toute interface chinoise, elle peut être un peu déboussolante pour les utilisateurs d'Android, mais constituera une bonne entrée en matière pour les habitués d'iOS. Une fois la surprise passée, on découvre alors plein de petites fonctionnalités bien pensées qui permettre à la fois de simplifier l'utilisation et de pousser la personnalisation à l'extrême.
caméra
7
L'appareil photo du Honor 5X n'est pas sans défauts, et lorsque la luminosité n'est pas optimale, la présence de bruit numérique est presque inévitable. Il s'en sort néanmoins avec les honneurs, et propose même de très bons clichés en extérieur ou en intérieur lorsque la lumière est uniforme. Difficile de faire mieux dans cette fourchette de prix.
autonomie
8
L'autonomie du Honor 5X est étonnante. Elle semble très bonne jusqu'à ce qu'on sollicite trop fortement son processeur. Avec une utilisation "standard", comprenant même quelques minutes de jeu dans la journée au besoin, il devrait tenir la journée sans problème, mais ceux qui utilisent leur smartphone pour consommer des jeux et des vidéos risquent d'être rapidement à plat.
Note finale 8/10
Non, le Honor 5X n'est pas parfait, mais ce n'est pas ce que l'on attendait de lui. En revanche, il se positionne certainement comme le meilleur smartphone entre 200 et 230 euros, et à ce titre nous ne pouvons que le conseiller chaudement à ceux qui recherchent un téléphone qui ne leur demandera pas d'hypothéquer un rein.

Entre ses qualités techniques, comme son écran, son capteur d'empreintes ou son autonomie, et ses innovations logicielles, le Honor 5X est l'exemple même qui prouve que l'on n'est pas obligé de débourser plus de 600 euros pour trouver un appareil efficace, soigné et bien pensé. En outre, même sur ses points faibles, il arrive à s'en tirer correctement et ne tombe jamais dans le médiocre.

Il reste néanmoins un cran en-dessous du Honor 7, qui propose de son côté des finitions plus travaillées, un appareil photo plus qualitatif et des performances supérieures. Une différence qui se ressent également sur le prix.

Dans l'ensemble plus satisfaisant que le Oppo F1, proposé au même prix, le Honor 5X s'impose donc comme le meilleur choix à ce tarif.
  • Points positifs
    • Bel écran
    • Finitions bien meilleures que celles du 4X
    • Une montée en gamme depuis le 4X
    • Sa bonne qualité globale
    • Réseau et GPS à la hauteur
    • Un prix défiant toute concurrence
  • Points négatifs
    • 1 Go de RAM supplémentaire aurait évité les ralentissements
    • Sa surcouche peut en perdre plus d'un
    • Les raccourcis du capteur d'empreintes plus gadgets qu'autre chose