Introduction

L’Asus ZenFone Zoom S est le successeur du ZenFone Zoom, que nous avons testé l’année dernière et qui, rappelons-le, ne nous avait pas convaincu. D’abord dévoilé sous le nom de ZenFone 3 Zoom, l’appareil paraît miser sur deux points essentiels pour le consommateur : la qualité de l’appareil photo, avec un nom pareil vous l’aurez deviné, mais aussi la durée de vie de la batterie. Qu’en est-il vraiment et est que le Zenfone Zoom S réussi à relever le niveau de la gamme ?

Test du Asus ZenFone Zoom S

 

Fiche Technique

Modèle Asus ZenFone Zoom S
Version de l'OS Android 6.0.1 Marshmallow
Interface ZenUI
Taille d'écran 5,5 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Densité de pixels 401 ppp
SoC Snapdragon 625 à 2GHz
Processeur (CPU) Cortex-A53
Puce Graphique (GPU) Adreno 506
Mémoire vive (RAM) 4 Go
Mémoire interne (flash) 32 Go, 64 Go, 128 Go
MicroSD Oui
Appareil photo (dorsal) Double capteur 12 Mégapixels
Appareil photo (frontal) 13 Mégapixels
Enregistrement vidéo 4K
Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac
Bluetooth 4.2 + LE + EDR + A2DP
Réseaux LTE, HSPA, GSM
SIM 2x nano SIM
NFC Non
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Géolocalisation Oui
Batterie 5000 mAh
Dimensions 154,3 x 77 x 7,9 mm
Poids 170 grammes
Couleurs Rose, Noir, Argent
Prix 479 euros
Fiche produit

Un design banal, mais qui s’améliore

Asus propose un design très différent, et on ne peut que les remercier, pour son ZenFone Zoom S. Son prédécesseur, avec son imitation cuir au dos et cette fâcheuse impression de tenir entre les mains un smartphone d’entrée de gamme, était aussi très lourd et fragile. Pour ce dernier né de la famille, Asus a décidé de revenir à quelque chose de passe-partout et dans l’air du temps, sans originalité donc.

Test du Asus ZenFone Zoom S

Le ZenFone Zoom S utilise un corps en aluminium avec une surface mate légèrement sablée. Ses bords et coins sont arrondis. Pour ce qui est de l’avant, nous retrouvons un verre 2,5D avec des bords biseautés et Gorilla Glass 5.

Connectique USB-C

L’appareil est assez mince avec ses 7,99 millimètres d’épaisseur et ne pèse que 170 grammes, ce qui lui confère un aspect assez élégant, mais aussi confortable une fois en main. À l’arrière sont placés les deux caméras et flashs, ainsi qu’un lecteur d’empreinte de forme rectangulaire.

Arrière du Zonefone Zoom S

 

Un écran en demi-teinte

Pour son écran, Asus a choisi un AMOLED d’une diagonale de 5,5 pouces et d’une définition Full HD. Et pourtant, fort est de constater que les couleurs sont un peu trop chaudes, et c’est visible à l’oeil nu. Dès le premier allumage de l’appareil, j’ai remarqué que le blanc tirait beaucoup trop sur le jaune. Cependant, l’image et ses détails sont nets et l’écran est assez lumineux.

Asus Zenfone Zoom S, écran AMOLED

 

ZenUI : l’interface qui portait mal son nom

Bien qu’il soit livré avec la version Android 6 Marshmallow, Asus a communiqué sur l’arrivée d’une prochaine mise à jour vers Nougat, bien que nous n’ayons toujours pas plus de précisions sur la date.

Interface ZenUI

L’interface logicielle d’Asus, ZenUI, est toujours aussi… particulière. ZenUI, c’est l’angoisse. Très éloignés de ce que propose l’OS de Google, la logique et le design des différentes icônes, de la navigation ou des fonctionnalités peuvent laisser perplexe. Notamment pour le tableau de notification et des raccourcis, où la prépondérance des icônes et leurs couleurs nous donnent l’impression de s’adresser à un public très novice. Le résultat n’est pas très heureux, voire même repoussant, jusqu’à devenir difficilement lisible. Il existe même un mode dit facile où tout semble encore plus simpliste. Notons qu’il existe également un mode enfant qui permet de protéger ces derniers et de n’activer que les applications que vous aurez choisies.

Mode facile

 

Double capteur : oui et non

Double caméra à l’arrière

Actuellement, sur le marché, le meilleur photophone est sans nul doute le HTC U11, devant le Huawei P10 Plus et le Samsung Galaxy S8. Pourtant, Asus parie tout sur la technologie incorporée dans son ZenFone Zoom S. Le marketing a sorti le grand jeu en mettant en avant les présupposées qualités de sa caméra, à coup de « capturez l’instant » ou encore « c’est la fin des compromis ». Le téléphone est arrivé d’ailleurs dans un packaging particulier à la rédaction, accompagné d’une petite boite noire afin de tester les capacités de l’APN. Pour commencer, nous avons donc voulu tester cette originalité, mais pas seulement avec le ZenFone Zoom S, et histoire d’avoir de quoi comparer le résultat, nous avons soumis également les autres photophones mentionnés en amont à cette épreuve, malheureusement le Zoom S ne s’en sort pas mieux que la concurrence à ce petit jeu en « faible luminosité« .

Asus se vante d’avoir allié la pointe de la technologie des appareils photo pour smartphone au système optique à double caméra. Concrètement, l’appareil propose un capteur Sony IMX362 de 12 mégapixels avec un premier objectif à ouverture f/1,7 et focale 25 mm, ainsi qu’un second objectif f/2,8 et 56 mm, soit un zoom de 2,3x. Sur le papier, on pourrait ainsi le comparer à l’iPhone 7 Plus. La technologie Asus TriTech permet aussi une mise au point automatique avec une détection de phase double ou encore de contraste, facilitant l’autofocalisation rapide pour un grand nombre de situations, ce qui s’est révélé plutôt satisfaisant dans notre utilisation.

Pour l’exemple ci-dessous, on remarque que chacun des deux smartphones, respectivement le ZenFone Zoom S et le HTC U11, ont leur défauts et qualités. Le photophone d’Asus propose plus de détails sur ce qui se trouve en premier plan mais le flagship de HTC gère beaucoup mieux ce qui se situe en arrière plan et notamment les lumières. Il suffit de regarder le ciel.

Photo prise avec la caméra principale du Asus ZenFone Zoom S

Photo prise avec le HTC U11

La partie logicielle du téléphone choisit elle-même et de façon automatique quand le Zoom Camera doit être enclenché. Pour ce qui est de la qualité de la photo, pour le capteur principal le résultat est assez probant, bien que les couleurs soient un peu chaudes il s’agit d’un meilleur capteur photo de la marque jamais réalisé. C’est pour le second capteur, celui du zoom, que l’on rencontre quelques couacs. En plein jour, sous le soleil, les clichés ne sont pas mauvais. Et pour gérer les contrastes trop élevés justement, le mode HDR corrige les imperfections. Mais lorsque la lumière vient à manquer et pour les scènes d’intérieur, on ne peut s’empêcher de constater une forme de halo lumineux entourant les objets pris en photo ainsi que du bruit plus généralement. Ci-dessous, une sélection de l’utilisation dans différentes situations du zoom.

Quant à l’APN frontal, il fait son travail, mais sans pour autant briller.

Performances

L’Asus ZenFone Zoom S intègre un Qualcomm Snapdragon 625, ce qui était également le cas pour l’Asus ZenFone 3, le plaçant ainsi comme un milieu de gamme.

Benchmark/ModèleAsus ZenFone Zoom SAsus ZenFone ZoomAsus ZenFone 3 (ZE520KL)Samsung Galaxy A5 (2017)Moto Z Play
SoCQualcomm Snapdragon S625 Qualcomm Snapdragon 625Snapdragon 625Exynos 7880Snapdragon 625
Ecran1920 x 1080 pixels1920 x 1080 pixels1080 x 1920 pixels
AnTuTu62 43862 69960 26062 699
PC Mark6 4155 6726 6414 6676 641
3DMark Ice Storm Unlimited13 76621 13513 86613 28313 866
3DMark Ice Storm Graphics13 27621 75613 39013 34613 390
3DMark Ice Storm Physics15 80719 21615 83513 06915 835
GFXBench Manhattan (offscreen / onscreen)9,8 / 9,6 FPS11 / 11 FPS9,5 / 9,7 FPS12 / 14 FPS9,5 / 9,7 FPS
GFXBench T-Rex (offscreen / onscreen)23 / 22 FPS23 / 23 FPS 22 / 22 FPS28 / 32 FPS22 / 22 FPS

Instant ironie, Asus m’a de temps en temps notifié d’un message m’assurant que mon ZenFone fonctionnait très bien. Pourtant, en parallèle de cela j’ai rencontré de nombreux crashs, lors de l’ouverture ou la navigation d’applications, avec un message d’erreur forçant la fermeture de celles-ci.

Connexion

Les deux slots pour cartes nano SIM sont compatibles avec les réseaux 2G, 3G et 4G mais une seule carte SIM peut se connecter à un réseau 3G ou 4G. Pas de problème particulier à relever pour les communications, tout du moins en région parisienne.

Le port USB Type-C a aussi la possibilité d’effectuer des charges inverses et pour 1 A, contrairement à ce que proposé le ZenFone 3 Max et ses 0,5 A. (Ce qui signifie que le smartphone peut recharger un autre appareil.)

Alors que le ZenFone Zoom proposait une connexion NFC, le Zoom S se voit privé de cette fonctionnalité.

Autonomie

Asus espère aussi faire parler de l’autonomie de son smartphone. Avec une batterie de 5000 mAh, l’appareil promet au moins deux jours d’autonomie et espère aussi faire oublier les maigres 4100 mAh de ZenFone 3. Notre test d’autonomie, qui consiste en la visualisation d’une vidéo HD sur YouTube pendant une heure avec une luminosité réglée à 200 cd/m2, nous a révélé une perte de seulement 7% ce qui est un très bon résultat.

Cependant, dans les faits, en ayant une utilisation plus ou moins banale des réseaux sociaux et du streaming vidéo, l’appareil ne fait pas non plus long feu. Une bonne journée plus la soirée, mais il ne tiendra pas la nuit.

 

Où l’acheter ?

L’Asus Zenfone Zoom S est disponible à 499 euros environ.

 

Les alternatives

Les alternatives à l’Asus Zenfone Zoom S sont le Honor 8, bien plus puissant, et le OnePlus 3T. Vous pouvez également opter pour le Samsung Galaxy A5 (2017).

 

 

 

Test Asus ZenFone Zoom S Le verdict

design
7
Le ZenFone Zoom S fait bien mieux que son prédécesseur, mais il faut admettre que ce n'était pas très difficile ! Sans faire preuve d'originalité, l'appareil est cependant ergonomique, agréable en main et plutôt joli.
autonomie
6
Les 5000 mAh peuvent impressionner sur le papier mais en pratique, l'appareil n'est pas si endurant qu'on veut bien nous le faire croire.
caméra
6
Asus met en avant son double capteur photo. Et si la caméra principale propose de bons résultats, le second pour le Zoom est lui assez décevant notamment pour les clichés intérieur où le cadre est peu lumineux.
logiciel
5
ZenUi, c'est l'antithèse d'Android. Peu lisible, surchargé, et parfois peu ergonomique. Dommage, le smartphone est livré avec la version 6 d'Android même si Nougat devrait arriver.
écran
6
Lumineux, l'écran AMOLED de l'Asus ZenFone Zoom S ne propose cependant pas des couleurs très naturelles mais un peu trop chaudes.
performances
6
Le Snapdragon 625, nous le connaissons déjà avec d'autres modèles. Plutôt performant, l'appareil a cependant rencontré quelques accros pendant l'utilisation d'application.
Note finale du test 6/10
L'Asus ZenFone Zoom S est certes plus intéressant que son prédécesseur sur de nombreux points de vues, comme le processeur, l'autonomie ou la prise en main, mais il n'en reste pas moins un smartphone au design et fonctionnalités très banals.
Le capteur photo principal s'est certes bien amélioré comparé au modèle précédent, mais le second utilisé pour le zoom laisse lui à désirer.

Et c'est dommage car Asus mise sur son double capteur photo et sa grosse batterie pour justifier son prix mais ces deux derniers ne sont pas à la hauteur des promesses. Face à lui, une concurrence féroce déjà équipée de Snapdragon 625 à des prix plus abordables comme le Xiaomi Redmi Note 4 ou des fonctionnalités plus intéressantes comme le Moto Z Play.
  • Points positifs
    • La caméra principale
    • Le design simple mais efficace
  • Points négatifs
    • Le second capteur zoom
    • L'autonomie réelle décevante
    • ZenUI l'interface de l'angoisse