Google renforce les règles d’utilisations d’Android sur smartphone. La compatibilité avec l’USB Power Delivery est désormais obligatoire.

Android 10 est disponible, et comme avec chaque nouvelle version du système, c’est l’occasion pour Google de réviser les règles que la firme impose aux marques concernant l’utilisation d’Android.

Le site XDA-Developers a pu se procurer une copie du document stipulant les exigences de Google pour créer un smartphone équipé du Google Play Store et des services de la firme. Cette nouvelle version change la donne concernant le chargement par USB-C.

La charge propriétaire en complément

Le nouveau document stipule que « tous les nouveaux appareils sous Android avec le Play Store, qui intègrent un port USB-C doivent assurer une interopérabilité complète avec les chargeurs qui suivent la norme USB et ont un port USB-C ».

Autrement dit, les marques peuvent continuer d’intégrer des systèmes de recharge propriétaire dans leurs smartphones, mais ces derniers ne peuvent plus interférer avec la norme USB, et l’USB Power Delivery associé.

C’est une décision intéressante de la part de Google, qui s’assure qu’à terme tous les smartphones pourront être rechargés avec une bonne puissance, quel que soit le chargeur utilisé.

Le bémol pourrait se situer dans l’interprétation de « l’interopérabilité complète » exigée par le document. On imagine que les fabricants se contenteront d’une compatibilité avec les chargeurs en question, sans nécessairement être chargés à la vitesse maximum offerte par ces chargeurs. En attendant une restriction plus ferme de la part de Google, on peut s’attendre à une généralisation d’une charge à 15 ou 20W pour les chargeurs compatibles.

Tout savoir sur l’USB Type-C : la charge rapide, le transfert de données, les erreurs à éviter, etc.