Popcorn Time disparaît : les raisons de son échec à une époque où la fragmentation du streaming s’accentue

 

Popcorn Time disparaît… encore une fois. Mais cette fois-ci, on se demande si le service renaîtra de ses cendres.

Popcorn Time a été lancé en 2014 en tant que client BitTorrent spécial. Son intérêt résidait dans une application spéciale qui promettait d’accéder aux dernières superproductions hollywoodiennes avec un lecteur multimédia. L’interface avec ses vignettes ressemblait à celle de Netflix, mais la technologie utilisée derrière était un protocole de transfert de données pair à pair. Expliqué plus simplement : en tant que client, vous êtes également un distributeur de contenus. Les données du film que vous visionnez sont également envoyées à d’autres utilisateurs.

Popcorn Time, à ne pas confondre avec le service de streaming gratuit Popcorntimes, a été très populaire à ses débuts. L’application a rapidement acquis la réputation d’être avant tout un outil permettant d’accéder à des contenus protégés illégalement. Les véritables développeurs de l’application ont alors décidé de s’éloigner du projet, mais étant donné que l’application était open source, d’autres ont pris le relai.

Popcorn Time n’est plus du tout populaire

Désormais, Popcorn Time n’est plus du tout populaire. Premièrement, il existe des dizaines de versions de Popcorn Time dont certaines sont vérolées, des hackers s’en servent pour tromper leur cible.

Un énième site miroir de Popcorn Time

L’autre raison est que de nombreux utilisateurs n’étaient pas au courant qu’il s’agit d’un client BitTorrent : comme c’est le cas avec les plateformes P2P, ils ont eux-mêmes distribué des copies illégales à d’autres utilisateurs.

En France, les recherches Google sont quasiment nulles

Ce peer-to-peer caché a également conduit à l’envoi d’avertissements. Mais légalement, il s’agit d’une zone grise dans de nombreux pays…

Les utilisateurs se plaignent partout que rien ne charge correctement

Enfin, le service fonctionne bien tant qu’il y a beaucoup d’utilisateurs. Moins il y a d’utilisateurs, moins il y a de personnes qui partagent du contenu : les séries et les films mettent plus de temps à se lancer, l’expérience est dégradée, c’est le serpent qui se mange la queue.

Les derniers développeurs jettent l’éponge

Bref, les derniers développeurs actifs de Popcorn Time ont annoncé qu’ils abandonnaient l’outil. À une époque où la fragmentation du marché du streaming s’accentue, avec de plus en plus de plateformes de streaming, il est évident que d’autres outils prendront le relai.

D’autant qu’un héritier n’aura pas besoin de repartir d’une feuille tout à fait vierge : la communauté existe, à l’image de cette section dans Reddit, ainsi que le code source, sur GitHub. En somme, il ne reste qu’à acheter un nom de domaine pour soutenir l’ensemble. Mais comme le précise Numerama, « du moins, pour qui n’a pas peur de se mettre les ayants droit sur le dos, avec tous les risques que cela implique. ».

Netflix, Disney+, OCS, myCanal… quel service de SVoD choisir en 2021


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).