Face à l’hégémonie du Play Store sur Android, la boutique alternative Aptoide a décidé de mettre en ligne un site Internet. L’objectif ? Dénoncer Google qui considère qu’Aptoide est une application dangereuse et ne permet pas de l’utiliser sur les smartphones Android.

Sur Android, la principale boutique d’applications est le Google Play Store. Néanmoins, il ne s’agit pas là de la seule manière de chercher, trouver et installer des applications tierces. En dehors des fichiers APK que l’on peut directement télécharger depuis le navigateur, il est en effet possible d’installer des boutiques externes comme l’Amazon Appstore ou la boutique portugaise Aptoide.

Celle-ci fait partie des boutiques externes les plus populaires sur Android, avec 200 millions d’utilisateurs et 1 million d’applications revendiquées. Néanmoins, à en croire ses développeurs, Aptoide ferait l’objet d’une censure de la part de Google.

Aptoide signalé au sein de Google Play Protect

En effet, la plateforme de téléchargement d’applications a mis en ligne un site internet baptisé GooglePlayFair, soit « sois juste, Google », dénonçant les pratiques de l’éditeur d’Android. Google aurait intégré Aptoide dans une liste noire à l’été 2018 via son système de prévention des malwares Google Play Protect. Conséquence, certains utilisateurs ne pourraient pas trouver l’application sur leur smartphone et recevraient des messages les incitant même à la désinstaller.

Pourtant, selon Aptoide, sa boutique d’application est la plus sûre qui existe sur le marché et les applications proposées sur sa plateforme sont elles aussi contrôlées pour empêcher les malwares. Aptoide a d’ores et déjà porté plainte contre Google auprès d’un tribunal portugais et aurait gagné le procès. Néanmoins, il semble que Google n’ait toujours pas appliqué la décision judiciaire en considérant qu’Aptoide était une application sûre.

« Nous souhaitons être traités de manière acceptable : Play Protect ne devrait pas signaler Aptoide comme une application dangereuse et ne devrait pas demander à ses utilisateurs de la désinstaller, puisqu’il est prouvé qu’elle est 100% sûre. Restreindre les options des utilisateurs va à l’encontre de la nature même du projet open source d’Android. Surtout, le comportement constamment abusif de Google en raison de sa position dominante a pour conséquence un manque de liberté de choix pour les utilisateurs et les développeurs », juge Aptoide.

Affaire Huawei et Google : Aptoide se tient prêt à remplacer le Play Store