Snapchat s’inspire de la populaire application FaceApp pour proposer à son tour un filtre vieillissant artificiellement les traits de ses utilisateurs. La fonctionnalité s’appelle Time Machine.

Il y a quelques mois, l’application FaceApp connaissait un fulgurant succès. Son principe était simple : vous preniez un selfie et le logiciel appliquait divers filtres sur votre visage notamment pour vous vieillir artificiellement. Ce buzz a visiblement attiré l’attention de Snapchat qui dévoile à son tour un filtre vieillissant, espérant sans doute provoquer un intérêt similaire auprès des utilisateurs.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

En faisant cela, Snapchat a très certainement l’intention de persuader de nouvelles personnes d’utiliser son service mis à mal par la popularité d’Instagram — voire de TikTok.

La fonctionnalité présentée s’appelle ainsi Time Machine — que les férus de la langue de Molière pourront tout simplement traduire par « Machine temporelle ». Dans la vidéo de présentation, on peut voir un jeune homme faire glisser un curseur à l’écran. Lorsque celui-ci est positionné tout à droite, le visage de l’utilisateur est marqué par des rides plus profondes et ses cheveux deviennent gris-blanc.

Time Machine se déploie actuellement pour tous les utilisateurs de Snapchat. Il s’agit d’ « un voyage dans le temps possible grâce à une technologie de machine learning, ainsi les années fondent ou s’accumulent au gré de vos envies », lit-on dans le communiqué de la marque.

On ne présente plus vraiment Snapchat, l’application qui a lancé la mode des photos éphémères, à échanger entre amis, et des stories....

3 raisons de télécharger cette application

  • Partagez en live des photos éphémères et chattez en direct
  • Explorez les storys de créateurs et de grands médias
  • Découvrez ce que font vos amis sur la heat map

Cette machine temporelle associe d’ailleurs le nouveau filtre vieillissant à celui qui vous rajeunit considérablement pour retrouver un visage de bébé (cet effet-là existe depuis un certain temps). Quant à savoir si cette fonctionnalité permettra d’attirer de nouveaux utilisateurs, cela reste difficile à dire. Rappelons à ce propos que Snapchat a drastiquement corrigé la version Android de son application en début d’année pour gagner plus de clients.

N’oublions pas non plus que, dans le courant de l’été, l’application FaceApp avait généré quelques inquiétudes en termes de sécurité des données et nous vous avions concocté un dossier pour discerner le vrai du faux.

« On a favorisé la croissance au lieu des performances » : Snapchat admet ses erreurs sur Android et s’explique