Google a mis à jour ses conditions pour être accepté sur le Play Store. Les développeurs ne sont désormais plus autorisés à créer des applications pour miner des cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies, et particulièrement le Bitcoin, ont énormément fait parler d’elles au début de l’année. La fluctuation de leur valeur et leur impact sur notre société n’ont cessé de fasciner l’auditoire.

Ceci étant, tout cela n’a pas eu qu’un effet positif. Les prix des cartes graphiques ont très largement augmenté suite à cette hystérie collective, et de nombreuses applications malicieuses en ont profité pour infecter des smartphones et les forcer à miner de la monnaie à l’insu des utilisateurs.

C’est à ce titre que Google a décidé de sévir. Après mise à jour de son contrat relatif à la distribution des applications sur le Play Store, on peut voir qu’une mention précise a été rajoutée :

Nous n’autorisons pas les applications qui valident les transactions en cryptomonnaies sur les appareils. En revanche, nous autorisons celles qui gèrent à distance ce processus de validation.

Vous l’aurez compris : les applications de minage de cryptomonnaies sont désormais totalement interdites. Ceci étant, il est toujours possible de publier des applications servant à gérer à distance votre setup de minage ; rien ne doit être fait en local, en somme.

Gageons que cette décision aidera aussi Google à bannir plus efficacement les applications malicieuses qui pouvaient passer entre les mailles du filet auparavant en utilisant les zones de gris du règlement.