Offre terminée

Amazon retire 230 € à l’excellent DJI Mini 3 Pro, un drone définitivement plus pro que mini

Une évolution du Mini 2 avec de bonnes améliorations 🔥

 

Le DJI Mini 3 Pro est un petit drone grand public qui a profité de plusieurs améliorations bien utiles qui en ont fait un appareil complet. La bonne nouvelle, c'est qu'il n'est plus aussi cher qu'auparavant : Amazon le propose en effet à 599 euros au lieu de 829 euros.

Malheureusement cette offre est maintenant terminée. Pas de panique, vous pouvez retrouver les meilleurs bons plans disponibles actuellement sur Frandroid ou sur notre Twitter Frandroid Bons Plans

Le DJI Mini 3 Pro pour illustration
Le DJI Mini 3 Pro pour illustration // Source : Maxime Grosjean – Frandroid

Après avoir lancé son Mavic Mini et son DJI Mini 2, ce n’est pas un simple drone DJI Mini 3 que la marque a souhaité lancé il y a deux ans, mais bien une version « Pro » de son plus petit drone grand public. Le DJI Mini 3 Pro est certes très léger, mais il démontre de belles performances en vol et embarque des nouveautés bien utiles qui le rendent plus intéressant que le Mini 2. Si tout ce petit programme vous tente, sachez que le prix du DJI Mini 3 Pro n’est plus aussi élevé qu’à son lancement grâce à une réduction de 230 euros.

Les points forts du DJI Mini 3 Pro

  • Un drone léger qui se met en route rapidement
  • Une belle qualité d’image
  • L’enregistrement en 10 bits avec le profil D-Cinelike pour les pros

Initialement affiché à 829 euros, puis proposé au prix le plus bas de 629 euros sur les 30 derniers jours, le DJI Mini 3 Pro est désormais en vente à seulement 599 euros sur Amazon.


Si, par la suite, l’offre mentionnée dans cet article n’est plus disponible, merci de jeter un coup d’œil ci-dessous afin de dénicher d’autres promotions concernant le DJI Mini 3 Pro. Le tableau s’actualise automatiquement.

Où acheter Le
DJI Mini 3 Pro au meilleur prix ?

Un petit drone qui en a sous le capot

Le DJI Mini 3 Pro appartenant à la gamme « Mini » de la marque, ce drone présente forcément un format particulièrement compact. Pliable, il pèse moins de 250 g. Malgré cette impression de tenir un jouet en plastique tant il est petit, l’appareil se révèle en réalité très bien fini et la manipulation des bras pliants reste facile. DJI a par ailleurs choisi de corriger l’un des principaux défauts des Mavic Mini et Mini 2, soit l’absence de capteurs d’obstacles. En plus de l’habituel et indispensable duo système optique inférieur et détection infrarouge, le Mini 3 Pro embarque désormais quatre capteurs d’obstacles, bien visibles sur le drone.

Autre amélioration, et pas des moindres : la qualité de l’image. Alors que le Mini 2 intégrait un capteur photo de 12 mégapixels au format 1/2,3″, le Mini 3 Pro s’équipe lui d’un capteur de 12 mégapixels au format 1/1,3″, une belle évolution donc. On peut aussi profiter de la 4K à 60 ips pour des images bien détaillées. Dans les faits, les vidéos capturées par le drone sont très belles, avec des couleurs globalement naturelles, et la stabilisation est exemplaire. Les pros de la colorimétrie seront ravis d’apprendre qu’ils pourront enregistrer en 10 bits avec le profil D-Cinelike, ce qui permet de récupérer des informations dans les hautes et basses lumières. Notez tout de même que l’utilisation du zoom numérique x2 est déconseillée en raison d’une grosse perte de qualité.

Une super nacelle et une application complète

Le DJI Mini 3 Pro marque aussi des points avec sa nacelle, qui fait un très bon travail : son degré de liberté d’inclinaison verticale est par exemple bien supérieur à la moyenne, et elle est aussi capable de faire basculer la caméra en mode portrait en un clic. Autre point fort du drone, que nous avons remarqué lors de notre test : le DJI Mini 3 Pro peut s’élever dans les airs en moins d’une minute et trente secondes. Une fois en l’air, il se montre très réactif et facile à piloter. Des modes automatiques (QuickShots, ActiveTrack, Hyperlapse…) sont disponibles pour faciliter encore plus les prises de vue. Ils sont à retrouver sur l’application DJI Fly, qui propose tous les essentiels.

Autrement, le drone s’accompagne d’une radiocommande RC-N1, qui nécessite l’utilisation d’un téléphone en parallèle pour fonctionner, contrairement à la radiocommande RC, plus haut de gamme et équipée d’un écran. Pour ce qui est de l’autonomie du drone, le drone peut facilement parvenir à 25 minutes de vol sur une charge, si l’usage est modéré et la météo clémente.

Pour en savoir encore plus, n’hésitez pas à lire notre test complet du DJI Mini 3 Pro.

Si vous souhaitez découvrir d’autres références que nous recommandons pour les comparer avec le DJI Mini 3 Pro, nous vous invitons dès maintenant à consulter notre guide des meilleurs drones du moment.


Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.