Un nouveau framework nommé CrypoKit permet aux développeurs d’intégrer des opérations cryptographiques directement dans leurs applications. Ils peuvent facilement, par exemple, concevoir un porte-feuille de cryptomonnaies.

La WWDC 2019 a été riche en annonces concernant le futur de l’écosystème d’Apple, avec évidemment la nouvelle version iOS 13 pour l’iPhone. Les développeurs, même s’ils ne sont pas censés communiquer sur la beta-test, trouvent de nombreuses fonctions dans les frameworks qui n’ont pas été publiquement annoncés. Parmi ces outils de développement, le framework CryptoKit permet aux développeurs d’intégrer des opérations cryptographiques directement dans leurs applications. Il est encore trop tôt pour dire si Apple travaille sur ses propres projets de cryptographie, mais on peut facilement imaginer avec ce framework que l’iPhone pourrait bientôt servir de porte-monnaie pour Bitcoin et d’autres crypto-monnaies.

La cryptographie est un domaine très large, ce n’est donc pas une preuve que Apple souhaite créer une alternative au Bitcoin, comme c’est le cas avec Facebook, par exemple. On trouve d’ailleurs une application de cryptographie chez Apple avec la nouvelle fonction Find My, on reviendra sur cet outil de sécurisation, il permet de localiser des iPhone et des Mac perdus ou volés partout sur la planète, même s’ils sont hors ligne.

Ce qu’il y a à retenir avec ce nouveau framework : les développeurs, y compris ceux qui créent des apps dédiées à l’échange de cryptomonnaies, peuvent utiliser CryptoKit pour transformer les iPhone et les Mac en portefeuilles sécurisés pour la crypto-monnaie. Ce n’est pas une nouveau, HTC a déjà conçu un smartphone dédié à ça, et Samsung travaillerait également sur un portefeuille crypto intégré aux smartphones Galaxy, d’ailleurs le Galaxy S10 supporte des applications décentralisées.

iOS 13 : thème sombre, vie privée et Memojis… voici les nouveautés à retenir